Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs répandent l'esprit des Fêtes au CHEO

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le capitaine des Sénateurs d'Ottawa Daniel Alfredsson a rencontré une jeune partisane pendant la visite annuelle de Noël au CHEO aujourd'hui.

 

Par Todd Anderson

 

Les Sénateurs d'Ottawa ont fraternisé avec quelques-uns de plus grands admirateurs aujourd'hui lors de la visite annuelle de Noël au Centre hospitalier pour enfants de l'Est de l'Ontario (CHEO).

 

Les sourires accrochés au visage des enfants, ça n'avait pas de prix.

 

« Cette équipe signifie beaucoup pour moi, a dit Cheyenne Harper, âgée de neuf ans. J'aime beaucoup cette équipe. Mes amis aiment cette équipe. Presque toute ma famille aime cette équipe. C'est vraiment excitant. Les joueurs sont si beaux. »

 

C'était aussi une journée spéciale pour les joueurs.

 

« Venir ici et voir tous ces sourires sur leur visage, c'est très spécial, a dit l'attaquant Brian McGrattan. C'est très important pour les enfants, ainsi que pour nous. »

 

L'annonceur maison des Sénateurs Stuntman Stu a présenté les joueurs un par un à la foule réunie à la cafétéria de l'hôpital, pour débuter la visite. Après les présentations, le groupe formé de jeunes patients, de parents et du personnel a offert une surprise à l'équipe - une chanson de Noël dédiée aux Sénateurs.

 

« Mes amis et moi avons pensé que cela serait amusant et créatif, a dit Adam Fuisz, 13 ans, l'un des compositeurs de la chanson. Je ne les avais jamais rencontrés (les joueurs) auparavant. C'était très impressionnant. »

 

Après la chanson, les joueurs se sont dispersés dans la salle pour rencontrer les enfants individuellement.

 

« C'est toujours plaisant lorsqu'on peut égayer un enfant atteint d'une maladie, a déclaré le gardien des Sénateurs Martin Gerber. C'est une excellente occasion pour nous de pouvoir encourager les enfants et de les faire sourire. »

 

Après avoir visité le groupe à la cafétéria, les joueurs ont visité d'autres patients au CHEO et à la Maison de Roger.

En voir plus