Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs regardent vers l'avenir

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La recherche d’un nouvel entraîneur-chef pour les sénateurs d’Ottawa est officiellement amorcée.


Le directeur général Bryan Murray a indiqué aujourd’hui que sa première priorité, en raison de l’élimination hâtive de son équipe des séries de la Coupe Stanley, est de dénicher un nouveau pilote qui prendra les commandes derrière le banc pour la saison 2008-2009.

« Mon objectif est de commencer immédiatement mes recherches pour un entraîneur », a dit Murray, lors du point de presse de fin de saison, aujourd’hui à la Place Banque Scotia. « Nous tenterons de dénicher des candidats disponibles qui seraient intéressés par le poste. Nous mettrons tout en œuvre afin de trouver le candidat idéal. C’est ce que nous entendons faire en ce moment. »

Donc, qui pourrait être ce candidat idéal?

« Nous avons besoin d’une personne qui exigera des joueurs de la discipline et qu’ils soient responsables, en plus d’amener une bonne direction », a expliqué Murray, qui a terminé la saison derrière le banc des Sénateurs, après avoir congédié John Paddock le 27 février. « Une personne qui aura de bonnes techniques qui prendra les bonnes décisions face aux joueurs. En d’autres mots, si un joueur ne donne pas un bon rendement, il sera mis de côté pour un match ou deux. »

Le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk, a indiqué que la décision revient entièrement à Murray et il ne s,agit pas d’amener nécessairement un gros nom.

« Je veux un entraîneur qui pourra mener cette équipe vers une Coupe Stanley, dit-il.

Murray aura un été occupé, surtout sur le plan des joueurs. Les Sénateurs ont plusieurs joueurs qui obtiendront l’autonomie et qui sont à la recherche d’un contrat, dont les attaquants Antoine Vermette, Chris Kelly et Shean Donovan, ainsi que le défenseur Andrej Meszaros. Trois joueurs obtenus par le biais de transactions cette saison – les attaquants Cory Stillman et Martin Lapointe ainsi que le défenseur Mike Commodore – deviennent tous des joueurs autonomes sans compensation.

« J’ai déjà parlé aux joueurs. Ils devront prendre des décisions, a déclaré Murray. Ils ont attendu à une période tardive de leur carrière pour se prévaloir de leur autonomie. Il y a quelques joueurs dont nous désirons garder et c’est ce que je leur ai dit ainsi qu’à leurs agents.

« Ils devront décider. Peuvent-ils faire plus d’argent ailleurs? Veulent-ils aller ailleurs? Est-ce qu’ils aiment jouer ici? Croient-ils que notre offre est acceptable? Nous allons continuer les discussions avec leurs agents afin de tenter de les garder. »

Il n’y a pas eu aucun pourparler récemment, a-t-il ajouté, avec le défenseur Wade Redden, un vétéran de 11 saisons avec les Sénateurs, dont son contrat vient à échéance le 30 juin.

« J’ai rencontré Don Meehan, son agent, a dit Murray. « Je lui ai dit que nous étions intéressés à garder Wade. Je leur ai demandé ce qu’ils souhaitaient obtenir. Je n’ai pas encore eu de réponses jusqu’à présent.

« Selon moi, si Wade avait été intéressé à demeurer à Ottawa, il y aurait eu des demandes contractuelles de formulées à cet égard et nous aurions eu à répondre par oui ou par non. Actuellement, rien n’est survenu. »

Indépendamment de ce qui se passera avec ses joueurs autonomes, Murray a révélé que son équipe a deux besoins urgents : « Un défenseur talentueux qui sera habile avec la rondelle » et « un joueur qui pourrait combler des besoins sur le deuxième trio. » Il n’hésitera pas à regarder du côté des échanges et celui du marché des joueurs autonomes.

Aux yeux de plusieurs personnes dans l’organisation, le point de presse d’aujourd’hui a eu lieu beaucoup plus tôt que prévu, étant donné que les Sénateurs avaient connu une fiche de 15-2-0 en début de saison. Mais Melnyk a déclaré que la direction de l’équipe « va finalement accepter (le résultat) et aller de l’avant. »

« La meilleure façon de récapituler cette saison est de voir les choses comme un partisan, dit-il. « C’est dévastateur. Pour un propriétaire, c’est très décevant. »

Mais Melnyk est encouragé par l’appui des partisans, alors que l’équipe a disputé 40 parties devant une salle comble (un record) sur une possibilité de 43 matchs (incluant les séries éliminatoires) à la Place Banque Scotia cette saison. De plus, l’assistance totale fut de 812 665 spectateurs en saison régulière, un sommet.

« Je suis très emballé par le bassin de partisans qui s’est forgé ici à Ottawa, dit-il. « Lorsque je suis arrivé ici en 2003, il y avait tellement de sièges vides, c’était effrayant. Mais, j’ai toujours cru qu’avec l’engagement et la continuité de la part du propriétaire et de la haute direction, les amateurs adopteraient l’équipe pour longtemps.

« Il y a toute une nouvelle génération de partisans des Sénateurs qui pousse. Au bout du compte, ils sont les meilleurs amateurs de la LNH et je veux les remercier pour leur appui jusqu’à la fin. »

Les Sénateurs ont terminé la saison au troisième rang dans la Ligue nationale de hockey, au chapitre des assistances. Le président Roy Mlakar a déclaré qu’il s’agit d’un exploit remarquable, surtout pour le 26e marché en importance dans le circuit.

« Je pense que nous avons prouvé que nous sommes le Royaume du hockey dans cette région, dit-il. « Les gens (d’ici) sont des passionnés de notre sport national.

« Au niveau des affaires, les choses n’ont jamais si bien été pour les Sénateurs d’Ottawa. Nous sommes positifs pour l’avenir. »


En voir plus