Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs pourraient s'assurer d'une place en séries demain

par Staff Writer / Ottawa Senators

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Bryan Murray, affirme que l'avantage de la glace peut faire une différence lors d'un 7e match. Photo : A. Ringuette/Freestyle Photography/OSHC

Par Todd Anderson

Les Sénateurs d'Ottawa sont sur le point de s'assurer d'une 10e participation consécutive dans les séries éliminatoires de la coupe Stanley. Avec une victoire sur le Lightning de Tampa Bay demain, combiné à une défaite des Islanders de New York, les Sénateurs confirmeront leur présence dans les séries cette année. Par coïncidence,  seront en vente à compter de demain, 10 heures.les billets pour la 1ère ronde des séries

Il sera difficile pour les équipes qui bataillent pour les derniers rangs disponibles dans l'Association de l'Est de rattraper Ottawa. Avec 96 points en 75 matchs de disputés, les Sénateurs détiennent une avance de 14 points sur les Canadiens de Montréal, qui occupe le neuvième rang (82 points en 75 matchs), de 15 points sur les Islanders de New York en 10e place (81-73) et de 16 points sur les Maple Leafs de Toronto, qui sont en 11e place (80-73).

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Bryan Murray, estime que son équipe s'est déjà assurée d'une place en séries lors qu'elle a récolté son 94e point au classement. Maintenant, il faut se concentrer sur l'avantage de la glace.

« Je ne m'inquiétais pas outre mesure de la position à laquelle nous allons terminer. Je voulais m'assurer surtout de faire les séries, d'expliquer Murray. J'espère que nous y sommes maintenant. Maintenant, notre préoccupation pourrait être à savoir si nous allons terminer au quatrième ou au cinquième rang. Cependant, je dis qu'il faut se préoccuper de se rendre aux séries et ensuite se concentrer sur l'adversaire que l'on devra affronter. Lorsqu'une série débute, je ne crois pas que cela (l'avantage de la glace) a un impact  mais si la série se rend à un septième match, je voudrais bien qu'il ait lieu dans notre amphithéâtre. Donc, je crois que cela est important. »

Murray a parlé de l'emphase qu'il entend appliquer pour les sept derniers matchs du calendrier régulier.

« Je crois qu'il faut continuer à travailler en fonction de gagner des matchs. Il faut bien se préparer pour tous les matchs. En pratique, cela signifie pour moi de parler de certains aspects. Nos unités spéciales sont toujours notre principale préoccupation à quelques jours des séries éliminatoires. Il faut aussi trouver des bonnes combinaisons avec certains joueurs. Est-ce qu'ils apportent quelque chose à un trio ou dois-je continuer à jongler un peu? »

Ironiquement, les Sénateurs s'étaient assurés d'une place en série la saison dernière le 24 mars 2006. Donc ils pourraient répéter l'exploit demain, soit un an jour pour jour. Daniel Alfredsson, Antoine Vermette et Patrick Eaves avaient compté pour mener Ottawa à un gain de 3-1 sur les Sabres de Buffalo.

Les Red Wings de Detroit en seront à leur 16e participation consécutive cette année, la plus longue séquence à ce chapitre dans la LNH. À moins d'une poussée de dernière minute de la part de l'Avalanche du Colorado, qui tente de se mériter une 12e participation consécutive en séries, les Sénateurs et les Devils du New Jersey seront à égalité pour la deuxième plus longue séquence du circuit, avec 10. Les Canadiens de Montréal détiennent le record de tous les temps, en ayant participé aux séries éliminatoires à 24 reprises de suite, entre 1971 et 1994.

En voir plus