Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs passent des espoirs sous la loupe

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre Sean Couturier, des Voltigeurs de Drummondville, répond aux questions des journalistes après s'être entraîné devant la direction des Sénateurs au Bell Sensplex. Couturier est l'un des cinq candidats qu'Ottawa a dans la mire pour son premier choix au repêchage en 2011 (Club de hockey Les Sénateurs d'Ottawa).
Il s’agira sans doute de la plus importante séance de repêchage de l'histoire des Sénateurs d'Ottawa.


Et avec les gains potentiels à long terme qui peuvent être réalisés lors du Repêchage amateur 2011 de la LNH, les Sénateurs ne laissent rien au hasard en vue des assises des 24 et 25 juin au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota

Surtout qu’Ottawa possède le sixième choix au premier tour – le rang le plus élevé de l’équipe depuis la sélection de Jason Spezza au deuxième rang en 2001, un choix qui a été obtenu grâce à une transaction avec les Islanders de New York.

Ainsi, les Sénateurs ont fait venir cinq des meilleurs espoirs de la capitale pour tenir des évaluations supplémentaires. Le groupe, tous des joueurs centres, comprend notamment Sean Couturier des Voltigeurs de Drummondville (LHJMQ), Ryan Strome des IceDogs de Niagara (LHOntario), Mika Zibanejad de Djurgarden (Suède), Gabriel Landeskog des Rangers de Kitchener (LHOntario) et Jonathan Huberdeau des Sea Dogs de Saint John (LHJMQ), les champions de la Coupe Memorial.

Couturier, classé au sixième rang parmi les patineurs nord-américains dans le classement final du Bureau central de recrutement de la LNH, était à Ottawa aujourd'hui, en compagnie de Strome (nº 8) et Zibanejad, classé deuxième parmi les patineurs européens derrière Adam Larsson de Skelleftea, considéré comme le meilleur espoir en défensive. Landeskog et Huberdeau, classé deuxième et troisième respectivement par la centrale de recrutement, rencontreront la direction de hockey des Sénateurs mardi.

Même si les Sénateurs ont rencontré les espoirs la semaine dernière lors de l’assemblée annuelle des éclaireurs de la LNH, les activités d'aujourd'hui – qui comprenaient 30 minutes d'exercices sur glace et beaucoup de rencontres individuelles – offrent une occasion supplémentaire d'obtenir une meilleure lecture sur les joueurs.

« Pour nous, il s’agit aussi d’une occasion pour apprendre à les connaître sur le plan personnel », a déclaré Pierre Dorion, directeur du personnel des joueurs des Sénateurs. « À l’assemblée des éclaireurs, passer 20 minutes avec eux ne nous donne pas une évaluation juste sur leur personnalité et sur ce qui les motive. En passant une journée et demie avec eux, nous pouvons avoir une meilleure évaluation.

« Les jeunes d’aujourd'hui sont tellement programmés. Ils se présentent à l'entrevue et ils disent ‘oui, je suis un joueur de hockey, oui je suis une bonne personne, je travaille fort. ’ Mais lorsqu’on passe une journée et demie avec eux, on apprend à les connaître davantage en tant qu'individus. Le type (que nous sélectionnons) va probablement évoluer pour notre franchise pour les dix prochaines années. La journée ou la journée et demie supplémentaire nous aide vraiment à évaluer les joueurs. »

Maintenant que l'organisation s'est engagée dans un virage jeunesse et qu’elle possède un rang de sélection de choix, elle souhaite frapper un grand coup avec le sixième choix. Dorion affirme qu’il est certain à 99 pour cent que l'un des cinq joueurs que les Sénateurs ont fait venir cette semaine sera disponible pour eux lorsque viendra leur droit de parole.

« Parce que la sélection est si importante cette année, nous ressentions le besoin d’agir ainsi (avec une évaluation supplémentaire), a-t-il dit. Cela lance un message à nos partisans que nous avons été très rigoureux dans l'ensemble du processus et nous sommes prêts à repêcher un atout important pour les Sénateurs d'Ottawa. »

La cote de Zibanejad, en particulier, a été en hausse fulgurante à l'approche du repêchage. Certains experts considèrent que le centre de 6’2’’ et 191 livres pourrait être réclamé parmi les cinq premiers joueurs ou qu’il pourrait partir quelque part dans les 10 premières sélections. Surnommé le « Prince Persan » en raison des origines de ses parents (son père est Iranien, sa mère Finlandaise), le joueur de 18 ans a été rencontré par 29 équipes à l’assemblée des éclaireurs.

« Il possède des habiletés en attaque, a déclaré Dorion. Pour ce qui est de Mika, son coup de patin est très bon, tout comme sa force en général, ses jambes, ses habiletés à lancer et avec la rondelle. J'étais là-bas (en Suède) pour le voir jouer avec Djurgarden en séries éliminatoires et il a eu un impact en tant que jeune de 18 ans contre des joueurs de 30 ans. C'est l'un des critères qui ont contribué à la hausse de sa cote en vue du repêchage. »

 Après son passage à Ottawa, Zibanejad se rendra à Buffalo, Boston et New York pour d'autres entrevues.

« C'est plaisant d'avoir ce genre d'attention, dit-il. Ce n’est pas le cas à la maison. J'essaie d'en profiter autant que possible et j'espère m’y habituer. »

Strome, un centre de 6’1’’ et 183 livres, n’a marqué que trois buts et 13 points en 27 points pour les IceDogs en 2009-2010. Mais il a attiré beaucoup l’attention la saison dernière avec une campagne de 106 points (33-73) avec Niagara, qui a atteint la finale de l’Association de l'Est dans la Ligue de hockey de l'Ontario. Il espère améliorer son rang au repêchage grâce à des séances comme celle d'aujourd'hui.

« Il est très important qu'ils se fassent une idée à propos de nous et ce qui l’on est, a déclaré Strome. Plus importants encore, ils veulent nous connaître sur la glace ainsi qu’à l’extérieur de la patinoire. Ils veulent repêcher une bonne personne, et pas seulement un bon joueur, donc c’est très important. »

Il semble aussi enthousiaste à l'idée d'être repêché par les Sénateurs.

« J'aime Ottawa personnellement, dit-il. «Nous avons joué ici, dans la Ligue de l'Ontario, contre les 67's. C'est un excellent endroit pour jouer et nous aimons rester au centre-ville. Il y a des gens très sympathiques et c'est une grande ville. »

Le plus grand espoir de la cuvée est Couturier, un imposant attaquant de 6’4’’ et 197 livres qui a récolté 36 buts et 90 points pour les Voltigeurs en 2010-2011. Sa cote avait une tendance à la baisse ces dernières semaines, mais il est toujours optimiste au sujet du repêchage.

«Peu importe où on est repêché, une fois que l’on se présente au camp d'entraînement, il faut encore faire ses preuves », a déclaré Couturier, qui a remporté la médaille d’argent avec le Canada au Championnat mondial junior 2011. « Peu importe où je vais aller, je serai heureux. Chaque équipe a son propre classement et ils vont chercher tout ce dont ils ont besoin. Je ne peux pas contrôler cela. »

Les Sénateurs possèdent aussi le choix de première ronde de Nashville (21e au total), obtenu dans l’échange de Mike Fisher, avec deux sélections de deuxième ronde. En tout, Ottawa possède 12 sélections.


En voir plus