Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs ont hâte au test de Montréal

par Rob Brodie / Ottawa Senators
MONTRÉAL — Neuf heures avant la première mise au jeu, l’ambiance était déjà à son comble. Tout garantissait, ou presque, que la soirée allait être des plus fébrile.


L’attaquant des Sénateurs d’Ottawa Alex Kovalev venait à peine de sortir de l’hôtel de l’équipe, au centre-ville, qu’il était assailli par un petit groupe de partisans des Canadiens, anxieux de voir de près l’homme qui les avaient si souvent émerveillés quand il portait les couleurs de leur équipe au cours des cinq saisons précédentes.

Mais quand Kovalev sautera sur la glace, ce soir, au Centre Bell (19 h, RDS, Team 1200), il le fera comme membre des Sénateurs — l’équipe de la Ligue nationale de hockey à laquelle il s’est joint comme joueur autonome en juillet. Le Russe de 36 ans a signé un contrat de deux ans avec Ottawa quelques jours après que les partisans des Canadiens aient organisé une manifestation à Montréal, implorant le directeur général Bob Gainey de mettre de nouveau sous contrat le joueur qu’ils en étaient venus à surnommer «l’artiste».

Pas surprenant, donc, que les coéquipiers de Kovalev soient un peu plus que curieux de voir l’accueil qu’il recevra, ce soir, de la part des partisans largement considérés comme les plus passionnés dans la ligue.

«Le long du chemin, il y a beaucoup de t-shirts, de chandails et d’autres objets au nom de Kovalev, a dit Mike Fisher, le centre entre Kovalev et le capitaine Daniel Alfredsson. Tout le monde veut le voir et je suis certain qu’il sera stimulé. Ce sera excitant.»

Personne ne doute que cela ne sera pas simplement une autre partie pour Kovalev, qui a admis, vendredi, qu’il s’attend à ressentir des émotions mélangées quand la rondelle sera mise au jeu peu après 19 h. Mais l’attaquant vétéran a fait de son mieux pour que cela n’affecte pas ses coéquipiers jusqu’à maintenant.

«S’il l’est (excité), il ne l’a pas montré, a dit l’entraîneur-chef Cory Clouston après l’entraînement d’avant-match des Sénateurs au Centre Bell, plus tôt hier.

«Il est un gars plutôt tranquille et il est concentré et il est simplement un élément de l’équipe. C’est un match spécial pour lui, mais la manière dont nous voulons l’approcher est de nous inquiéter de ce que nous faisons, nous, de nous concentrer sur notre équipe et essayer de ne pas nous inquiéter des distractions.»

La plus grande question attend toujours sa réponse: comment les partisans des Canadiens réagiront-ils en voyant un de leurs anciens héros sauter sur la glace sous les couleurs de l’adversaire? C’est presque suffisant pour faire oublier la présente série de quatre défaites de suite des Canadiens (2-4-0), sauf dans la tête des Sénateurs (4-2-0). Ils sont ici pour les deux points et rien d’autre.

«Je pense qu’il sera bien reçu à cause de ce qu’il a fait ici, a dit Alfredsson. De toute évidence, il était un favori des partisans ici, mais quand le match commencera, nous serons concentrés sur jouer un match solide. Nous savons qu’ils éprouvent des difficultés dernièrement, mais nous voulons obtenir deux autres points. Ce sont des adversaires de notre division, donc c’est un gros match.»

Mais ses compagnons de ligne ne manqueront pas une chance de donner à Kovalev une occasion de briller.

«Nous allons essayer de lui remettre la rondelle et le laisser faire sa magie, a dit Fisher avec un sourire. Je suis certain qu’il est excité de jouer et qu’il veut bien jouer. Il était très aimé ici et il est parti. Ce sera un match excitant. C’est un gros match pour les deux équipes et je suis certain qu’il est stimulé.»

Alfredsson a ajouté: «Je crois que nous commençons à nous trouver de plus en plus et peu importe qui parvient à compléter nos jeux ... j’espère que nous pourrons marquer des buts et peu importe vraiment qui c’est. Nous voulons tous connaître un bon match ce soir, incluant Alex.»

Le long des bandes

Même si le centre Peter Regin (bas du corps) a participé à l’entraînement pré-match, Clouston a dit qu’il n’avait pas encore décidé s’il insérerait le centre Danois de nouveau dans l’alignement ... Le défenseur Filip Kuba (bas du corps) a commencé à patiner seul ce matin à Ottawa ... L’attaquant Jesse Winchester (genou droit) a subi un «léger recul», a dit Clouston, et aucune date n’a encore été établie pour son retour ... Pascal Leclaire (3-2-0) effectuera son sixième départ de la saison devant ses parents et plusieurs de ses amis. Il est originaire de Repentigny, une banlieue de Montréal.


En voir plus