Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs modifient leurs trios en vue du match contre les Thrashers

par Staff Writer / Ottawa Senators

Daniel Alfredsson réuni à Jason Spezza et Dany Heatley lors du match des Sénateurs contre les Thrashers d'Atlanta, demain.

Par Todd Anderson

Le capitaine Daniel Alfredsson sera de retour sur le trio de Jason Spezza et de Dany Heatley alors que les Sénateurs d'Ottawa rendront visite aux Thrashers d'Atlanta, demain. Ce changement fait partie des nombreuses modifications apportées par l'entraîneur-chef des Sénateurs Bryan Murray lors de l'entraînement d'aujourd'hui à Atlanta.

Les autres trios seront formés de Peter Schaefer avec Mike Fisher et Chris Neil; Antoine Vermette avec Chris Kelly et Patrick Eaves ainsi que Denis Hamel avec Dean McAmmond et Brian McGrattan.

Murray souhaite que ces compositions de trio, semblables à celles utilisées régulièrement lors de la saison record du club l'an dernier, apporteront un meilleur équilibre et plus de constance au sein de l'équipe.

« Une chose est certaine, c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'équilibre à l'attaque, a dit Murray après l'entraînement d'aujourd'hui. Je pense qu'il (Alfredsson) a bien joué et qu'il a travaillé fort hier soir. Je vais le remettre au sein de ce trio (avec Spezza et Heatley) et de les opposer aux meilleurs défenseurs et les attaquants défensifs de l'adversaire. »

Murray espère obtenir du succès de la part des autres trios également.

« Kelly et Vermette ensemble peuvent mettre du piquant à l'attaque parfois, dit Murray. En désignant Patrick (Eaves) là, je crois que j'aurais un autre trio qui sera efficace ensemble. Par ailleurs, nous devons placer Peter (Schaefer) quelque part. L'an dernier avec Fish (Fisher), ça semblait fonctionner. Nous faisons peut-être un retour en arrière (avec les trios). Cela se produit quand vous connaissez une période difficile. »

Malgré les récents déboires, Alfredsson maintient qu'il important de ne pas perdre la concentration.

« Je crois qu'il est très important de travailler fort à l'entraînement, dit Alfredsson. Nous sommes conscients de la situation dans laquelle nous vivons. Espérons que nous serons en mesure de pouvoir nous en sortir rapidement."

En voir plus