Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs jasent avec leurs abonnés de saison

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk (à gauche), répond à une question d'un partisan lors de la conférence téléphonique avec les abonnés de saison, lundi, sous le regard du président de l'équipe, Cyril Leeder.
Les partisans des Sénateurs pourront constater bien plus que de nouveaux visages sur la patinoire lorsqu’ils assisteront aux matchs de l’équipe à la Place Banque Scotia cette saison.


Lors d’une conférence téléphonique avec les abonnés de saison lundi, le président des Sénateurs, Cyril Leeder, a dévoilé un vaste éventail d’améliorations apportées à l’amphithéâtre, question de rehausser l’expérience en général pour les amateurs.

En tête de la liste des priorités de l’organisation pendant la saison morte, de dire Leeder, fut la
Le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray (à droite), écoute le gardien Pascal Leclaire qui répond à une question d'un abonné de saison à propos de la prochaine saison, lors de la conférence téléphonique.
recherche de solutions pour faciliter le retour à la maison des spectateurs après la sirène annonçant la fin d’un match.

« Le stationnement est le plus grand atout de cet amphithéâtre, dit-il. Il comprend plus de 8 000 espaces et vous pouvez garer une voiture à l’intérieur d’un rayon de 500 mètres d’une partie de la LNH, ce qui est rapide comme l’éclair. À la fin d’un match, par contre, cela devient un supplice.

« Nous tentons de trouver des solutions afin que les gens puissent quitter les lieux le plus rapidement possible. »

Un nombre accru de policiers sera affecté les soirs de matchs, afin d’accroître la fluidité de la circulation.

« Nous avons aussi apporté des modifications aux parcs de stationnement, particulièrement aux parcs réservés aux autocars, a ajouté Leeder. Les panneaux indicateurs seront améliorés et nous ajoutons des voies de sortie additionnelles. Encore plus important, l’élargissement de l’autoroute 417 (à quatre voies à partir de la sortie des chemins March et Eagleson) améliorera considérablement le retour à la maison de nos partisans. »

Pendant qu’ils seront à la Place Banque Scotia, les amateurs remarqueront de nombreuses modifications. L’ancien restaurant Marshy's fait place à Bert's Ottawa, qui s’avère un reflet de Bert's Bar à la Barbade, un endroit de prédilection sur l’île des Caraïbes pour l’amateur de hockey et le propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk. Leeder estime que le nouvel établissement « sera très populaire auprès de nos amateurs. »

Aussi, un deuxième comptoir Deli 111, qui sert des sandwichs à la viande tranchée, voit le jour au niveau principal, tandis que le premier comptoir situé au niveau 100 sera agrandi.

Le stationnement est le plus grand atout de cet amphithéâtre. Il comprend plus de 8 000 espaces et vous pouvez garer une voiture à l’intérieur d’un rayon de 500 mètres d’une partie de la LNH, ce qui est rapide comme l’éclair. À la fin d’un match, par contre, cela devient un supplice. Nous tentons de trouver des solutions afin que les gens puissent quitter les lieux le plus rapidement possible. - Cyril Leeder
Des changements sont aussi apportés dans le secteur de la vente d’articles souvenirs. Une deuxième Boutique des Sénateurs agrandie ouvrira ses portes dans le hall principal et une troisième ouvrira au niveau 100. Leeder qualifie ces ajouts de « à la fois boutique, à la fois musée qui ajoute à l’expérience des amateurs. »
 
Toutes ces nouveautés devraient être prêtes pour le premier match hors-concours à domicile des Sénateurs, prévu pour le 16 septembre contre les Panthers de la Floride.

Question de régler une autre préoccupation chez les partisans, Leeder a affirmé que des améliorations ont été apportées au niveau de la circulation d’air à l’intérieur de la Place Banque Scotia.

« Nous avons apporté d’importantes améliorations afin de réduire l’intensité d’air qui souffle sur les spectateurs tout en étant en mesure de conserver une glace de grande qualité avec une température appropriée », dit-il.

Il faudra attendre encore quelques années avant de voir apparaître un nouveau tableau indicateur dans l’amphithéâtre. Cependant, la planification en vue du remplacement du tableau actuel est déjà en branle.

« Nous avons consulté afin de connaître les prix et les technologies et discuté avec les deux principaux manufacturiers (de tableaux indicateurs) au monde, a indiqué Leeder. « Cela fait partie de notre planification des immobilisations. J’ignore si ce sera l’an prochain ou l’année suivante. D’ici les cinq prochaines années, nous allons certainement prévoir nous procurer un nouveau tableau. »


En voir plus