Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs impatients de tourner la page et d'entreprendre une nouvelle saison

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le vétéran défenseur Chris Phillips entame sa 14e saison avec les Sénateurs et il demeure aussi enthousiaste lorsque vient le premier match de la saison, qui aura lieu vendredi à Detroit, contre les Red Wings (Getty Images)
Treize ans plus tard, il s’agit d’une soirée et d’une période qui évoque encore des relents d’enthousiasme particuliers.


Même pour le vétéran le plus âgé à la ligne bleue des Sénateurs d'Ottawa.

« Oui, c’est certain », a déclaré le vétéran défenseur Chris Phillips aujourd'hui lorsqu'on lui a demandé si le début d'une autre saison dans la Ligue nationale de hockey crée le même niveau de frénésie pour lui. « Le camp d'entraînement est un moment où il est excitant de revenir, de voir les gars et s'habituer à jouer avec de nouveaux joueurs.

« Mais c’est maintenant la saison régulière qui commence et je suis content. Cela nous aide à oublier l'année dernière et, plus encore, être excités au sujet de cette année à venir. »

Beaucoup de noms et de visages ont sûrement changé depuis la soirée d'ouverture d’il y a un an, alors que les Sénateurs avaient entrepris la campagne 2010-2011 avec beaucoup d'espoirs de participer aux séries éliminatoires. Mais ces espoirs étaient pratiquement anéantis à la mi-saison et les Sénateurs ont entamé le début d'une ère nouvelle en se départissant d’une demi-douzaine de vétérans et un virage jeunesse pour la prochaine saison.

Lorsque la saison se mettra en branle vendredi soir au Joe Louis Arena contre les Red Wings de Detroit (19 h 30, RDS, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM), les Sénateurs pourraient aligner pas moins de 10 nouveaux visages dans l’alignement, comparativement à il y a un an. Seulement à la ligne bleue, Phillips pourrait se trouver aux côtés de deux jeunes prometteurs en Jared Cowen et David Rundblad. À l'avant, Mika Zibanejad est prêt à devenir ce rare joueur qui fera ses débuts dans la LNH à l’âge de 18 ans.

Évidemment, il y a aussi le nouveau venu peut-être le plus important qui se trouve derrière le banc, alors que Paul MacLean, un adjoint de longue date chez les Red Wings, entamera sa carrière en tant qu'entraîneur-chef dans la LNH contre son ancienne équipe dans un amphithéâtre où il a travaillé pendant six saisons. MacLean a fait travailler son équipe très fort au camp d'entraînement, en mettant l'accent sur le patinage et le conditionnement. Maintenant, il est temps de voir si tout cela commencera à porter fruit.

« Ce fut un camp difficile, mais rien de déraisonnable », a déclaré Phillips, qui devrait disputer son 1 000e match dans la LNH – tous avec les Sénateurs – lors d'un séjour à domicile au début de février. « Cela correspond avec ce que le personnel d'entraîneurs attend de nous sur une base quotidienne, et le calendrier préparatoire a constitué un échauffement en ce sens. Les joueurs se sentent à l’aise et ils sont prêts à exécuter les choses qu’on attend de nous.

« Il semble que tout le monde est sur la même longueur d’onde. Il n'ya pas beaucoup de joueurs qui essaient de comprendre exactement ce qui se passe, ou qui entretient une certaine forme de confusion. Le message est clair au sujet des attentes. Il faut patinage beaucoup et travailler fort. Nous allons commencer de cette façon et si nous parvenons à mettre cela en pratique sur une base quotidienne, les choses vont se mettre en place pour nous. »

Le centre Jason Spezza a ajouté : « C'est probablement le camp le plus exigeant que j’ai connu depuis des années. Il nous a fait patiner amplement et nous sommes impatients de disputer des matchs et d'utiliser nos jambes d'une manière productive et pas seulement dans les pratiques. Les séances d’entraînement sont l’aspect le plus exigeant, et les matchs, l’aspect le plus amusant. Nous avons hâte de commencer à jouer et récolter les fruits de notre travail à l’entraînement. »

Bloc-notes


L’alignement de la soirée d'ouverture sera probablement privé du centre Peter Regin (épaule), dont on doute maintenant de sa disponibilité pour ce week-end. « Nous étions optimistes au sujet de Peter et il bien patiné aujourd'hui encore, mais nous ne sommes pas médecins, a déclaré MacLean. Il croit qu’il pourrait si nous le lui disons, mais nous allons respecter la décision du médecin et faire preuve de patience. Pour le ce moment, Peter ne jouera pas vendredi et son cas est incertain pour le week-end. » MacLean au sujet de ses débuts comme entraîneur-chef à Detroit : « Évidemment, je serai un peu nerveux. J’espère juste ne pas être mort de peur, mais je pense que les choses vont bien se passer. » Les Sénateurs termineront leur voyage d’ouverture de saison de deux matchs samedi à Toronto, contre les Maple Leafs (19 h, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM). Il reste moins de 750 billets pour le premier match à domicile de la saison, mardi contre le Wild du Minnesota à la Place Banque Scotia (19 h 30, TVA Sports, TSN, CKOI 104,7 FM).




En voir plus