Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs et le décalage horaire

par Staff Writer / Ottawa Senators

Un ancien des Kings de Los Angeles, le défenseur des Sénateurs Joe Corvo est un habitué des voyages à l'extérieur du fuseau horaire du Pacifique. Il ne pense pas que cet aspect aura une incidence sur son équipe en finale de la Coupe Stanley.

Par Todd Anderson

Les Sénateurs d'Ottawa effectuent leur premier périple de la saison dans le fuseau horaire du Pacifique, alors qu'ils se mesureront aux Ducks d'Anaheim pour les deux premiers matchs de la finale de la Coupe Stanley, mais ils ne croient pas que le décalage horaire les affectera dans leur quête du prestigieux trophée.

« Je ne pense pas que cela aura une incidence quelconque, d'affirmer le défenseur des Sénateurs Joe Corvo. Nous sommes partis (pour Anaheim) un jour plus tôt afin de s'acclimater.

« Nous sommes tous des professionnels. Je ne crois pas que cela aura un effet. Honnêtement, je ne peux pas imaginer quelqu'un se sentir mal alors que nous sommes en finale de la Coupe Stanley. »

Le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson a appris à vivre avec les décalages horaires pendant ses 11 saisons en carrière dans la Ligue nationale ainsi que ses nombreuses participations dans des tournois internationaux. Il a un plan pour la finale.

« Je tente de demeurer à la même heure, celle de l'Est, d'affirmer Alfredsson. Je vais me coucher tôt, à 21 heures au plus tard (hier soir), me lever tôt le matin et garder la même routine car le match débute à 17 heures, dans leur fuseau horaire, ce qui correspond à 20 heures, dans l'Est. »

Le premier match de la finale de la Coupe Stanley, demain, marquera le premier périple des Sénateurs à l'extérieur du fuseau horaire de l'Est depuis leur visite du 4 mars 2007 à Chicago. Ils avaient perdu 4-3 en fusillade contre les Blackhawks.

La dernière rencontre disputée dans le fuseau horaire du Pacifique pour Ottawa remonte au 9 décembre 2005, alors que les Sénateurs s'étaient inclinés 3-2 devant les Canucks à Vancouver, également en tirs de barrage.

Le plus récent voyage en Californie fut une séquence de trois matchs contre les Kings de Los Angeles (revers de 4-3), les Ducks (victoire de 3-0) et les Sharks de San Jose (victoire de 4-1) les 15, 17 et 18 octobre 2003, respectivement.

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Bryan Murray, n'entrevoit pas d'ajustements importants lors de ce périple sur la côte ouest américaine.

« On parle de seulement cinq heures de vol et je pense que les joueurs seront en mesure de bien s'ajuster d'ici le début du premier match, a déclaré Murray samedi avant le départ de l'équipe pour Anaheim. Le match aura lieu sensiblement à la même heure qu'ici. Rien ne sera vraiment différent. »

En voir plus