Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs espèrent frapper en premier

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa souhaitent qu’il s’agisse du premier chapitre d’un long périple et non pas d’un simple passage en séries d’après-saison.


L’équipe sait fort bien qu’une victoire sur la route, lors du premier match de cette série de première ronde ce soir au Mellon Arena à Pittsburgh (19 h, RDS, 104,7 FM) leur procurera une bonne source de motivation. Surtout contre les Penguins, une équipe qui est largement favorisée par les experts pour mettre un terme hâtivement à la saison d’Ottawa.

« Nous avons une chance de commencer la série sur une bonne note et possiblement mettre de la pression sur eux pour le deuxième match », a déclaré le centre des Sénateurs Jason Spezza, après la séance d’entraînement de l’équipe aujourd’hui. « Cela pourrait mettre un peu de pression sur une équipe (les Penguins) qui n’en ressent pas du tout actuellement. Ils sont très confiants et nous avons besoin de connaître un bon départ. »

C’est la philosophie du « guerrier de la route » qui a bien servi Ottawa, pour se rendre jusqu’à la finale de la Coupe Stanley, il y a un an. En deuxième et en troisième ronde, les Sénateurs étaient parvenus à remporter le premier match au New Jersey et à Buffalo, afin de remporter les deux séries en cinq parties.

Même s’ils parviennent à l’emporter ce soir, les Sénateurs savent bien qu’un match ne fait pas la série. Ils sont préparés pour une longue bataille contre des Penguins plus expérimentés et construits autour des grandes vedettes Sidney Crosby et Evgeni Malkin.

« J’ai fait partie de deux équipes qui ont gagné la Coupe Stanley après avoir échappé le premier match des séries », a déclaré le vétéran attaquant Cory Stillman, qui a remporté le trophée avec le Lightning de Tampa Bay en 2004 et avec les Hurricanes de la Caroline en 2006. « Tout de suite, tout le monde nous voyait éliminés. Nous accusions des retards de 1-0 contre les Islanders à Tampa et 2-0 contre Montréal (avec les Hurricanes). Qu’est-ce qui s’est passé par la suite? Nous avons travaillé car nous n’avions rien à perdre.

« Actuellement, peu de gens croient que nous allons jouer plus que quatre matchs. Nous devrons travailler fort et bien jouer. Qui sait ce qui peut arriver? »

Spezza ajoute : « Nous n’allons pas gagner la série après le premier ou les quelques premiers matchs. Nous croyons que la série sera longue. »

Sans les attaquants Daniel Alfredsson, Mike Fisher et Chris Kelly, qui seront probablement absents pour toute la durée de cette série en raison de blessures sérieuses,  l’entraîneur-chef et directeur général Bryan Murray comptera sur d’autres joueurs pour combler le vide. Il misera sur l’attaquant Antoine Vermette, qui a marqué quatre buts au cours des deux derniers matchs des Sénateurs à la suite des départs d’Alfredsson et de Fisher, comme l’un des joueurs-clés pour évoluer au centre sur le deuxième trio.

« Il a très bien fait lorsqu’il a eu la chance de jouer à cette position », a dit Murray à propos de Vermette. « J’ai découvert bien des choses à son sujet. Il voulait assumer davantage de responsabilités à l’offensive. Il dispose maintenant de cette occasion. »

Dans l’esprit de Spezza, toute l’équipe a la chance de faire parler d’elle en séries. Étant donné les difficultés éprouvées par les Sénateurs, « tout le monde nous a rayé de la carte. »

« Donc, je crois que nous devons démontrer aux gens que nous sommes une meilleure équipe, a déclaré Spezza. Si nous parvenons à mettre les choses en place, ce sera une excellente page d’histoire.

« Nous pensons que nous pouvons y arriver, même s’il nous manque des joueurs. Les gens parleront longtemps de ce chapitre, advenant que nous parvenons à réaliser cela. »

Murray est toujours confiant que son équipe répondra à l’appel.

« Nous devons laisser nos joueurs faire leur travail, dit-il. Nos joueurs sont conscients des blessures et de la situation qu’ils doivent confronter.

« Nous devons être prêts à livrer une compétition contre cette équipe et éviter d’accorder trop de buts afin de rendre la vie difficile pour Pittsburgh. »

Bloc-notes

Martin Gerber, qui a été le partant pendant les 17 derniers matchs du calendrier régulier, sera devant le filet ce soir … Murray n’a pas annoncé d’autres changements à la formation après l’entraînement … Il reste moins de 1 000 billets pour chacun des deux premiers matchs des Sénateurs à domicile, lundi et mercredi prochain à la Place Banque Scotia.


En voir plus