Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs espèrent décrocher le gros lot au tirage du repêchage

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le vice-président de la LNH, Bill Daly, tient le logo des Oilers d'Edmonton, qui avaient remporté la loterie du repêchage en 2010. Est-ce que ce sera au tour des Sénateurs d'Ottawa pour 2011? Le tirage aura lieu ce soir et les chances des Sénateurs d'obtenir la toute première sélection sont évaluées à 8,1 pour cent (Photo par Abelimages/Getty Images).
Peu importe le résultat ce soir, les Sénateurs d’Ottawa sont convaincus qu’ils frapperont fort au repêchage amateur 2011 de la LNH.


Mais dépendamment de la façon dont les choses se dérouleront lors de la loterie du repêchage de la LNH ce soir, les Sénateurs pourraient se retrouver dans la position la plus enviable.

L’exercice de ce soir, qui sera retransmis par TSN à 20 heures, permettra de déterminer l'ordre de sélection pour les cinq premiers choix au repêchage de 2011, qui se tiendra les 24 et 25 juin au Xcel Energy Center de St. Paul, au Minnesota. Les Oilers d'Edmonton, qui ont terminé au dernier rang du classement général, ont les meilleures chances d’obtenir le tout premier choix, avec 48,2 pour cent, suivis par l'Avalanche du Colorado (18,8), les Panthers de la Floride (14,2) et les Islanders de New York (10,7).

Il faut souligner que l’équipe qui a terminé au 30e rang a remporté la loterie au cours des trois dernières années.

Alors que les équipes ne peuvent pas se déplacer de plus de quatre rangs au repêchage, seules les cinq dernières formations au classement final de la Ligue nationale de hockey ont une chance d’obtenir le tout premier choix au total. Les chances des Sénateurs, qui ont terminé au 26e rang, sont de l’ordre de 8,1 pour cent. Mais rien n'est pas impossible. En 2007, les Blackhawks de Chicago avaient gagné la loterie après avoir terminé au même rang et ils ont sélectionné Patrick Kane, qui a marqué le but gagnant pour remporter la Coupe Stanley la saison dernière.

Si une équipe qui a terminé derrière les Sénateurs gagne la loterie (c'est arrivé deux fois auparavant, en 1995 (Los Angeles) et 1999 (Chicago)), ils tomberont au 6e rang de sélection au premier tour. Si une équipe qui a terminé au-dessus des Sénateurs gagne la loterie, Ottawa conservera sa 5e position en première ronde. Les équipes ne peuvent pas glisser plus d'un rang en fonction des résultats de la loterie.

Dans un repêchage où il ne semble pas y avoir un premier choix évident, les Sénateurs sont convaincus qu'ils vont se retrouver avec un espoir très prometteur, peu importe leur rang de sélection en première ronde.

« Quatre ou cinq joueurs qui seront disponibles lors de ce repêchage pourraient jouer dans la LNH dès l’an prochain », estime le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray. « Peu importe où nous aboutirons, je demeure convaincu que nous allons sélectionner un joueur qui pourra nous aider. »

Selon le classement final du Bureau central de soutien au recrutement de la LNH publié lundi, le centre Ryan Nugent-Hopkins, des Rebels de Red Deer, a terminé au premier rang des espoirs nord-américains, suivis par l’ailier suédois Gabriel Landeskog, des Rangers de Kitchener, le centre Jonathan Huberdeau, des Sea Dogs de Saint John, le défenseur Dougie Hamilton des IceDogs de Niagara et le défenseur Nathan Beaulieu, également des Sea Dogs.

Le défenseur Adam Larsson, de la formation de Skelleftea (Suède), demeure au premier rang chez les Européens.

Pour démontrer la volatilité des classements de cette saison, Landeskog était au premier rang en Amérique du Nord dans les évaluations de mi-saison du Bureau central de soutien au recrutement, alors que l’attaquant des Voltigeurs de Drummondville Sean Couturier – considéré par plusieurs comme étant potentiellement un premier choix au repêchage plus tôt cette saison – a chuté du deuxième au sixième rang au classement final.

Nugent-Hopkins s’est retrouvé aussi au premier rang de la plus récente évaluation de International Scouting Services, une firme indépendante, suivi par Larsson, Landeskog, Couturier et le défenseur Ryan Murphy (Kitchener).

Suivez les B-Sens en séries à la radio et sur le Web

Les Senators de Binghamton ont annoncé aujourd’hui que tous les matchs de leur série de première ronde contre les Monarchs de Manchester seront diffusés à Ottawa par la station radiophonique Team 1200. Le reportage débutera 30 minutes avant le début de chaque match avec l’émission d’avant match Countdown to Face-Off.

Les matchs peuvent être entendus sur le Web au www.team1200.com.

Les amateurs peuvent aussi regarder les matchs en ligne sur la télé à la carte au www.ahllive.com. Visitez le site Web (en anglais seulement) pour voir les prix. Des forfaits de deux rondes sont offerts, ainsi que des matchs à l’unité.


En voir plus