Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs entendent frapper en premier face aux Coyotes

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'attaquant des Sénateurs Peter Regin affirme que le fait d'accorder le premier but est synonyme d'encaisser un coup à la tête. Ottawa veut éviter une telle situation ce soir à la Place Banque Scotia, alors que les Coyotes de Phoenix seront les adversaires (Photo par Kevin C. Cox/Getty Images).
Consultez les notes de match pour l’affrontement Phoenix-Ottawa de ce soir.


Il s’agit rarement d’un coup massue.

Mais à entendre Peter Regin, accorder le premier but du match à l’adversaire — ce que les Sénateurs d’Ottawa ont concédé la plupart du temps jusqu’à présent cette saison — peut être un coup difficile à encaisser et à se remettre.

« C’est comme un coup à la tête, particulièrement lorsqu’on ne gagne pas », a déclaré Regin après la séance d’entraînement en prévision de l’affrontement de ce soir contre les Coyotes de Phoenix à la Place Banque Scotia (19 h 30, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM Souvenirs Garantis). « C’est difficile de rebondir chaque fois, donc je pense qu’il s’agit d’un élément clé. Il faut sortir fort et marquer le premier but. »

Les chiffres dans cet aspect sont assez éloquents pour les Sénateurs. Ils présentent un dossier de 2-0-0 au cours de la présente campagne lorsqu’ils marquent le premier but et une fiche de 0-5-1 dans le cas contraire. Avec l’absence du centre numéro un Jason Spezza (aine) pour un troisième match d'affilée et la présence des Coyotes, une équipe rapide qui pratique un style étanche, les buts seront d’une importance capitale.

Tout cela fera en sorte qu’un bon début de rencontre ce soir sera particulièrement impératif pour une équipe qui cherche à se sortir d’une torpeur qui dure depuis le début de la saison.

 « La chose la plus importante ce soir est d’entamer le match en force », a déclaré le défenseur des Sénateurs Chris Campoli. « Parfois, lors des débuts de match, nous étions un peu nonchalants. Nous ne sommes pas encore parvenus à connaître de bons débuts de rencontre ou d’amorcer une rencontre du bon pied et nous nous sommes retrouvés dans des situations de rattrapage. Ce n'est pas facile dans cette ligue, donc nous devons connaître un bon départ ce soir. »

L’attaquant Nick Foligno a ajouté : « On veut avoir l’avance. Il est difficile dans cette ligue de jouer avec un déficit à combler. Lorsqu’on concède un ou deux buts, cela fait mal et lorsqu’on est en difficulté, la situation est encore plus difficile. Il est très important d’inscrire ce premier but et d'obtenir le rythme. Je pense que si nous parvenons à faire cela, nous allons mieux jouer et, espérons-le, remporter beaucoup de matchs. »

Après avoir subi un calendrier éprouvant en levée de rideau, les Sénateurs ont une chance réelle de faire le plein dans l’environnement familier de la Place Banque Scotia. Les Panthers de la Floride seront en visite jeudi soir (19 h, Sportsnet Sens, 104,7 FM Souvenirs Garantis), puis ce sera au tour des Bruins de Boston de se présenter dans la capitale samedi (19 h, CBC, 104,7 FM Souvenirs Garantis). Trois victoires permettraient aux Sénateurs de revenir à la barre des ,500 (5-5-1) pour entamer le mois de novembre.

La chose la plus importante ce soir est d’entamer le match en force. Parfois, lors des débuts de match, nous étions un peu nonchalants. Nous ne sommes pas encore parvenus à connaître de bons débuts de rencontre ou d’amorcer une rencontre du bon pied et nous nous sommes retrouvés dans des situations de rattrapage. Ce n'est pas facile dans cette ligue, donc nous devons connaître un bon départ ce soir. - Chris Campoli
« Y’a-t-il un meilleur moment que maintenant? » a demandé Campoli quant à l’occasion de renverser la vapeur à la maison. « Il faut que cela survienne le plus tôt possible, parce que nous ne voulons pas nous retrouver trop loin au classement. Nous le savons et ça commence ce soir. Dans ce vestiaire, on s’attend à gagner des matchs, donc nous devons être prêts. »

L’absence de Spezza signifie que d’autres joueurs devront assurer la production offensive, mais le capitaine Daniel Alfredsson estime qu'il peut être contre-productif pour une personne en particulier dans l’alignement qui ressent la nécessité de prendre la relève.

« Quand on ne joue pas bien, personne ne saisit vraiment l’occasion (offensivement) d’une bonne façon, dit-il. Nous devons modifier notre jeu et ainsi les gars vont marquer et de bons résultats vont s’en suivre. C'est l'approche que l’on devrait prendre. On ne peut pas 'd'accord, ces gars-là ont besoin de marquer'. Tout le monde doit contribuer et nous devrions bien faire en tant qu'équipe. »

L'entraîneur-chef Cory Clouston a aussi indiqué qu'il est important que les Sénateurs gardent la tête haute, même s’ils connaissent encore des difficultés dans le premier mois de la saison.

« Il y a des points positifs, a-t-il dit. Je sais que c'est difficile (de les voir) quand les choses ne vont pas bien. Mais nous devons nous concentrer sur ce que nous faisons bien et apporter des correctifs sur les choses que nous ne faisons pas bien. Nous devons réaliser que nous ne jouons pas de la façon dont nous voulons et nous devons régler ces problèmes. »

Bloc-notes

Une cérémonie d’avant-match est prévue ce soir pour souligner le 1 000e match de Sergei Gonchar dans la Ligue nationale de hockey. Le défenseur des Sénateurs, qui prévoit accueillir une dizaine de membres de sa famille et des amis dans l’assistance pour l’occasion, sait exactement ce qui pourrait rendre cette soirée parfaite. « Ce serait certainement mieux si nous parvenons à gagner le match de ce soir », a déclaré Gonchar, qui a disputé sa première rencontre dans la LNH le 7 février 1995, contre les Sabres de Buffalo... Brian Elliott sera le partant devant le filet pour Ottawa... Après avoir purgé une suspension de trois matchs, le capitaine des Coyotes Shane Doan sera de retour au jeu contre les Sénateurs. « Ils retrouvent leur leader, un joueur de caractère... Nous croyons qu’ils seront plus difficiles à battre ce soir comparativement à hier soir (revers de 3-2 en prolongation à Montréal) », a dit Clouston.


En voir plus