Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs doivent se montrer plus agressifs devant le filet adverse

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Kyle Turris et les Sénateurs ressentent le calibre de jeu plus serré au cours des derniers matchs, alors qu'il faut en faire plus pour parvenir à marquer des buts (Getty Images).
Contrairement à la température qui continue d’augmenter ces jours-ci, le nombre d’occasions de marquer commence à chuter dramatiquement.


C’est le rituel printanier du resserrement du jeu défensif dans la Ligue nationale de hockey. Alors que les Sénateurs d’Ottawa se le font rappeler un peu plus souvent ces jours-ci, ce rituel ne fera que s’amplifier à moins de trois semaines des séries éliminatoires.

Il suffit de demander au centre des Sénateurs Kyle Turris, qui pensait avoir un espace libre vers la moitié du filet lors du match de mardi soir à la Place Banque Scotia avant qu’il soit envahi par un attroupement de défenseurs des Devils du New Jersey qui ont soudainement bloqué son chemin.

« Il y avait quatre joueurs dans un espace d’environ cinq pieds du filet et je pense que mon lancer a atteint un bâton et il a rebondi à l’extérieur de la cage », a déclaré Turris au sujet de l'espace béant qui semblait être disponible au-dessus d’un Johan Hedberg complètement étendu. « Il semble que tout le monde essaie de se concerter et limiter les possibilités de marquer. Nous devons trouver des façons de franchir ces barrages. »

L’attaquant Nick Foligno a élaboré davantage sur cette ligne de pensée en se disant d’accord que le chemin menant vers le filet adresse devient plus difficile à atteindre à l’approche des séries.

« Il faudra travailler encore plus fort pour marquer des buts et ces derniers seront moins flamboyants », a indiqué Foligno dans les instants qui ont suivi le revers de 1-0 mardi face aux Devils. « Nous comprenons la situation et nous travaillons là-dessus. Nous devrons probablement nous rendre dans ces endroits moins confortables un peu plus souvent, essayer de rester près du filet autant que possible et nous assurer de lancer plus souvent au filet. Parfois, nous laissons passer de bonnes occasions de tirer.

« Il s’agit d’un aspect qui sera de plus en plus important en fin de parcours. »

Et dans le dernier droit du présent calendrier, les Sénateurs doivent en effet recommencer à produire offensivement. Il ne reste que huit matchs seulement au calendrier régulier 2011-2012, en commençant par une visite à Montréal au Centre Bell vendredi soir pour affronter les Canadiens (19 h 30, RDS, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM). Ensuite, les Penguins de Pittsburgh, qui sont sur une lancée avec une fiche de 12-0-1 à leurs 13 dernières sorties, seront à la Place Banque Scotia samedi soir (19 h, CBC, CKOI 104,7 FM).

Les Sénateurs, de leur côté, présentent un dossier de 1-2-2 à leurs cinq derniers matchs et ils n’ont marqué que cinq buts au cours de cette période, dont un qui s’est avéré le vainqueur en prolongation vendredi dernier contre le Tricolore. Ottawa a clairement souffert de l’absence de son meilleur marqueur, Jason Spezza (malade), contre les Devils, mais l'entraîneur-chef Paul MacLean sait qu'il peut encore compter sur une attaque puissante chaque soir. Et il s'attend à ce que sa formation puisse renverser la vapeur sur le plan offensif au cours des prochains affrontements.

« C'est cyclique », a dit MacLean au sujet de la léthargie que vivent actuellement les Sénateurs en attaque. « Nous avons marqué 221 buts (cette saison), il est donc raisonnable de s'attendre à ce que nous recommencions à marquer des buts. Nous croyons et nous avons confiance que nous allons marquer des buts à nouveau.

« Nous devons simplement parvenir à faire les choses que nous ont aidées dans le passé pour créer des occasions de marquer, soit de lancer la rondelle, se rendre au filet et se montrer déterminé pour une deuxième et une troisième occasion au filet. »

En bref

Spezza ne s’est pas entraîné avec l'équipe aujourd'hui, mais MacLean se dit optimiste quant à la présence du joueur de centre numéro un de l'équipe dans l'alignement contre les Canadiens vendredi. « Je suis optimiste, il va pratiquer demain et nous allons voir de quelle façon iront les choses », a-t-il dit... Même si le gardien Craig Anderson continue de prendre part aux séances complètes d’entraînement avec ses coéquipiers, MacLean a indiqué qu’il est peu probable qu'il sera de retour au jeu vendredi. « Lorsqu’il nous dira qu'il est prêt à jouer, nous allons examiner cela de plus près, a déclaré MacLean. Il n’a participé qu’à trois séances alors qu’il a raté quatre semaines, donc nous allons évaluer le tout. » L’attaquant Cole Schneider, mis sous contrat à titre d’essai amateur mardi, devrait disputer son premier match chez les professionnels ce soir avec les Senators de Binghamton, alors que ces derniers recevront les Sound Tigers de Bridgeport au Broome County Veterans Memorial Arena. Les Sénateurs ont mis sous contrat Schneider, une ancienne vedette de l’Université du Connecticut, à un contrat de deux ans la semaine dernière à titre de joueur autonome.


En voir plus