Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs bâtissent pour l'avenir

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Pour les sept nouveaux venus, la LNH n’est pas nécessairement pour demain.


Mais les Sénateurs d’Ottawa sont confiants qu’ils ont repêché de jeunes talents qui apporteront de la profondeur à l’organisation, pour les prochaines années.

Alors qu’ont pris fin les assises du Repêchage amateur 2008 de la LNH samedi après-midi à la Place Banque Scotia, les éclaireurs des Sénateurs se sont dits satisfaits de la récolte de sept nouveaux espoirs au cours des deux derniers jours. Le groupe comprend les défenseurs Erik Karlsson (Frolunda junior, leur premier choix), Patrick Wiercioch (Omaha, USHL, deuxième ronde) et Mark Borowiecki (Smiths Falls, CJHL, cinquième ronde); les centres Zack Smith (Swift Current, WHL, troisième ronde) et Derek Grant (Langley, BCHL, quatrième ronde) ainsi que les attaquants Emil Sandin (Brynas juniors, septième ronde).

Aucun ne devrait se retrouver avec le grand club avant au moins deux saisons, mais le directeur général, Bryan Murray, estime qu’il a choisi un bon groupe de jeunes espoirs.

« En regardant notre liste (de dépistage), je suis très satisfaits, dit-il. Je crois que nous avons obtenu plusieurs bons joueurs. Une fois la troisième ronde passée, on espère davantage mais selon les dires de nos éclaireurs, il y a de bonnes chances que certains d’entre eux deviennent des espoirs sérieux. »

Le gabarit représente une certaine inquiétude pour certains, particulièrement Karlsson, le talentueux premier choix qui s’est fait remarqué auprès des dépisteurs surtout en deuxième moitié de campagne dans sa Suède natale. C’est à ce stade que le développement prend toute son importance, de dire Murray, ajoutant qu’il est très confiant que la plupart des joueurs repêchés prendront part au camp de perfectionnement, qui se mettra en branle mardi au Bell Sensplex.

« Nous voulons voir si nous serons en mesurer de faire du développement, a déclaré Murray. Il faut être patient avec les jeunes. Ils deviendront plus forts. J’espère que ce sera le cas pour tous.

« Nous n’avons pas gagné en terme de gabarit dans plusieurs secteurs, mais nous avons obtenu du talent, que nous espérons développer. »

L’adjoint au directeur général, Tim Murray, a déclaré que le plan concocté en vue du repêchage, du moins pour la première ronde, était de s’en tenir au classement établi par les dépisteurs de l’équipe. Ainsi, les Sénateurs ont sélectionné le meilleur joueur disponible lorsque leur tour est venu.

« Ces éclaireurs travaillent fort toute l’année, dit-il. Ils ont dressé une liste et je crois qu’il est légitime de le respecter dans la mesure du possible. Je pense qu’ils ont fait du bon travail.

« Habituellement, nous nous en tenons à la liste pendant la première ronde. Ensuite, nous dérogeons un peu. Mais cette année, je crois que nous avons été assez fidèles, pour la première fois en 15 ans de carrière en ce qui me concerne. »

Tim Murray indique que le travail des dépisteurs a permis de créer une bonne profondeur chez les Sénateurs au cours des dernières années. Chaque espoir qui a été sélectionné au cours des deux jours d’assises cette année, a été minutieusement observé par au moins un membre de l’équipe d’éclaireurs.

« Je pense que notre personnel s’est amélioré, a dit Tim Murray. Je pense que notre couverture est supérieure. La plupart des équipes ont amélioré cet aspect en raison du plafond salarial. Il est plus fréquent maintenant de voir un joueur de Langley (être repêché) qu’auparavant, alors que nous aurions été plus porté à choisir quelqu’un de Peterborough, par exemple, en raison de l’insuffisance au niveau de la couverture.

« Il n’y a plus d’excuse dorénavant. Nous ne pouvons plus aller dire à notre DG que nous n’avons pas vu untel ou un autre joueur. Nous avons les ressources, avec 13 éclaireurs à temps plein au niveau amateur. Donc, des gars comme Derek Grant et Borowiecki ont été vus par toutes les formations. »

La carte cachée pourrait être Smith, un joueur de 20 ans qui n’avait pas été choisi lors des deux séances précédentes de repêchage, en raison de sa taille. Mais le joueur de centre a grandit et il fait maintenant 6 pieds 2, 202 livres. La saison dernière, il était le capitaine des Broncos de Swift Current et il a terminé au premier rang des siens au chapitre des points et des minutes de pénalité.

« Je pense qu’il a pris cinq ou six pouces et 40 livres depuis son admissibilité, a dit Tim Murray. Les éclaireurs m’ont dits qu’il était très robuste et talentueux, en plus d’avoir du caractère et qui entend tout faire pour devenir un bon joueur. »

Alors qu’il y a eu des applaudissements lorsque les sénateurs ont sélectionné Borowiecki, un jeune de Kanata qui a joué pour les Bears de Smiths Falls, Tim Murray a précisé que ce choix n’était pas justifié par le motif de plaire aux gens de la région.

« Nous avons nos amateurs, mais nous devons choisir les meilleurs disponibles, à nos yeux, dit-il. Je peux vous dire avec toute honnêteté que Borowiecki était le prochain joueur ciblé sur notre liste, et non pas parce qu’il a joué à Smiths Falls et qu’il est originaire d’Ottawa.

« Il figurait au 67e rang de notre liste (les Sénateurs l’ont réclamé au 139e rang au total) et c’est pourquoi nous l’avons choisi. C’était la chose à faire. »


En voir plus