Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sénateurs au golf pour les soins de santé mentale

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Pour les Sénateurs d’Ottawa, c’est un événement qui signifie que la saison de hockey est à nos portes.


Mais si l’on pose la question au capitaine Daniel Alfredsson, il répondra que la cause derrière la 18e édition de la Classique annuelle bénéfice Bell/Sénateurs, qui a eu lieu jeudi au Kanata Golf & Country Club, est doublement importante.

Les 115 000 $ de fonds recueillis lors de l'événement organisé par la Fondation des Sénateurs et de son commanditaire en titre ont été versés au projet r.é.p.a., un organisme qui se consacre à la toxicomanie chez les jeunes à Ottawa, et à la Fondation de santé mentale Royal Ottawa pour appuyer son Programme d’identification et d'intervention précoce pour les jeunes.

« Nous savons tous la vraie raison pour laquelle tout le monde s’inscrit à cette activité », a déclaré Alfredsson, un porte-parole de la campagne « Vous me connaissez » du Royal Ottawa. « C'est pour la communauté et pour la rendre meilleure. Nous avons toujours fait un bon travail pour faire en sorte que ce soit amusant et la Fondation fait un excellent travail pour l'organisation de cet événement. Somme toute, c'est une très bonne journée. »

Mais l’a souligné Alfredsson, même si des progrès sont réalisés dans la lutte contre les problèmes de santé mentale, la bataille ne fait simplement que commencer.

« Il est difficile de parler de santé mentale », a-t-il dit avant de se lancer sur les allées avec ses coéquipiers au Kanata Lakes. « Nous avons connu un bon départ, je pense, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. Nous sentons que les gens parlent certainement davantage de santé mentale. Ce n'est pas tabou et les gens se sentent à l’aise de parler de ce sujet, d’aider et de le faire publiquement, et pas seulement de se contenter de faire un don et ne pas le promouvoir. C’est la plus grande amélioration et la chose la plus gratifiante. »

Alfredsson, dont sa jeune sœur, Cecilia, souffre d’un trouble anxieux généralisé, a été un porte-parole infatigable du Royal Ottawa au cours des cinq dernières années.

« Daniel a été le catalyseur pour inciter les gens à entamer des conversations au sujet des maladies mentales », a déclaré Andrée Steel, présidente par intérim et directrice générale de la Fondation Royal Ottawa.

Le défenseur des Sénateurs Chris Phillips et son épouse, Erin, qui ont été des supporters actifs du projet r.é.p.a., ont déclaré que l'initiative locale a conduit à l'ouverture de centres de traitement résidentiel et des programmes éducatifs qui « feront une énorme différence. »

« Nous sommes fiers d’en faire partie et de voir que ces initiatives changent des vies », a déclaré le vétéran défenseur. « Nous sommes très heureux de bénéficier de l’appui de la Fondation des Sénateurs et de nos principaux commanditaires. En fin de compte, ces établissements ont besoin d'argent et cette activité donne un coup de main dans leur financement. »

La présidente de la Fondation des Sénateurs, Danielle Robinson, a exprimé sa reconnaissance aux appuis dont l’activité a bénéficié.

« Au nom de la Fondation des Sénateurs, je désire remercier nos commanditaires et nos invités d’appuyer ces excellentes causes, a-t-elle déclaré. Pour la Fondation des Sénateurs, c'est un objectif de sensibiliser les gens sur la toxicomanie et la santé mentale chez les jeunes. Il est difficile de croire qu’une personne sur cinq au Canada souffre d'une forme de maladie mentale et du nombre d'adolescents qui se suicident chaque année, plus de 60 pour cent avaient développé une dépendance aux drogues ou à l'alcool.

« Grâce à des événements comme celui-ci, nous sommes en mesure d'apporter une contribution significative pour appuyer deux initiatives qui se consacrent à aider les jeunes dans notre communauté dans le domaine du traitement, de l'éducation et la prévention. »


En voir plus