Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Sabres dans la mire des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Matt Cullen et les Sénateurs n'ont pas abandonné l'objectif de rejoindre les Sabres de Buffalo au premier rang de la section Nord-Est (Photo par Mike Stobe/NHLI via Getty Images).
À première vue, la montagne à gravir semble beaucoup trop abrupte.


Mais les Sénateurs d’Ottawa n’entendent certainement pas renoncer à l’idée de traquer les Sabres de Buffalo pour le premier rang de la section Nord-Est — et la position enviable en vue des séries éliminatoires qui l’accompagne. Même s’ils accusent un retard de sept points avec à peine deux semaines d’activités au calendrier régulier.

« Je ne crois pas que l’écart est suffisamment grand pour ne pas y penser », a déclaré le centre des Sénateurs Matt Cullen après la séance d’entraînement de l’équipe aujourd’hui au Bell Sensplex. « Le temps nous le dira, mais je crois que de voir cela comme un objectif n’est pas irraisonnable. Nous verrons comment les choses se dérouleront. Si nous continuons à jouer de cette façon, tout peut arriver.

« Il est évident qu’un tel objectif (un titre de section) est un point de repère que nous envisageons. Cependant, notre principal objectif est de gagner le plus grand nombre de matchs possible. Ce serait tout un exploit de gravir le troisième rang (dans l’Association de l’Est), mais nous ne pouvons pas aller au-delà du prochain match. C’est là-dessus que nous devons concentrer nos énergies. »

L’entraîneur-chef Cory Clouston a ajouté : « Nous nous préoccupons uniquement de gagner un match. C’est tout. Nous n’avons aucune idée où cela nous mènera, mais si nous parvenons à les rejoindre, super. Sinon, nous tenterons de gagner le plus souvent possible et notre prochain match sera demain soir. »

En fait, le prochain affrontement aura lieu vendredi soir à Buffalo contre ces Sabres (19 h 30, RDS, TSN, 104,7 FM Souvenirs garantis). Ainsi, une victoire en temps réglementaire est absolument nécessaire pour les Sénateurs dans ces circonstances, surtout que les Sabres détiennent deux matchs en main. Les deux équipes s’affronteront aussi en tombée de rideau de la saison régulière, le 10 avril à la Place Banque Scotia.

« Il nous reste deux parties contre Buffalo et nous avons bien fait contre eux », a déclaré le centre Mike Fisher à propos de l’adversaire que les Sénateurs ont vaincu à quatre reprises (4-0-0) jusqu’à présent cette saison. « Nous voulons terminer le plus haut possible, mais nous désirons surtout de bien implanter notre style de jeu en vue des séries éliminatoires et de continuer sur notre lancée des deux derniers matchs. »

Je ne crois pas que l’écart est suffisamment grand pour ne pas y penser. Le temps nous le dira, mais je crois que de voir cela comme un objectif n’est pas irraisonnable. Nous verrons comment les choses se dérouleront. Si nous continuons à jouer de cette façon, tout peut arriver. - Matt Cullen
La principale préoccupation es t de maintenir le même niveau d’intensité déployé lors des deux victoires cruciales, par jeu blanc par surcroît, contre les Canadiens de Montréal et les Flyers de Philadelphie plus tôt cette semaine. Comme l’a mentionné le gardien Brian Elliott, « on ne veut pas amorcer les séries sur une mauvaise séquence. Dans ce contexte, on ne se donne pas véritablement de chance. »

Le centre Jason Spezza partage ce sentiment, affirmant qu’il s’agit de l’élément le plus important si l’équipe espère rattraper les Sabres. Les meneurs de sections remportent les trois premiers rangs du classement de l’association et c’est ce boni qui est en jeu.

« Seul le fait de gagner des matchs constitue un objectif en soi, et cela commence dès demain à Buffalo, a-t-il dit. Si nous pouvons gagner quelques parties d'affilée et qu’ils (les Sabres) en perdent quelques-unes, notre objectif deviendra encore plus réaliste lorsqu’arrivera le dernier affrontement du calendrier. Toutefois, nous voulons continuer à jouer du bon hockey, comme nous l’avons fait dernièrement. Nous sommes confiants à nouveau et nous souhaitons que cela se poursuivre. »

Cullen, notamment, croit que les Sénateurs ont encore beaucoup à offrir.

« Je pense sincèrement qu’il n’y a pas de limites avec nous, a-t-il dit. Surtout de la façon dont nous jouons dernièrement et du rendement exceptionnel d’Els devant le filet... Nous formons une équipe dangereuse. Je crois que nous sommes sur la bonne voie. »

Bloc-notes

Le capitaine Daniel Alfredsson et le vétéran défenseur Chris Phillips ont obtenu congé d’entraînement aujourd’hui, mais Clouston prévoit que les deux joueurs seront de l’alignement à Buffalo... Depuis la fin du lock-out dans la LNH, les Sénateurs ont présenté une fiche de 24-6-4 contre les Sabres et ils ont vaincu leurs rivaux de section à huit reprises... Ottawa sera de retour à domicile samedi pour recevoir la visite des Panthers de la Floride, à la Place Banque Scotia (19 h, CBC, 104,7 FM Souvenirs garantis). Il reste moins de 2 250 billets pour ce match.


En voir plus