Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les propos de Cory Conacher après l'entraînement de lundi

par Chris Lund / Ottawa Senators



Jusqu’ici, Cory Conacher connait un bon début de campagne. Avec deux buts au cours des huit premiers matchs, il est en voie de se diriger vers une saison de 20 buts et les Sénateurs présentaient un taux de 56 pour cent des tentatives de lancer lorsque Conacher était sur la glace. Mais c’est surtout son jeu agressif qui donne un sérieux coup de main à Jason Spezza et Milan Michalek.

Les succès de Conacher pourraient s’expliquer, en grande partie, à sa volonté de s’impliquer dans les endroits ardus sur la patinoire, comme le témoigne la distance moyenne de ses lancers, qui est de 25 pieds en 2013-2014 (18,3 pieds à sa première saison). De plus, il lance beaucoup plus souvent cette saison. Ces facteurs ont eu pour résultat que Conacher est devenu un joueur fiable de premier trio.

Voici ses commentaires au sujet de son début de saison...

Est-il à quelques rebonds d’éclore?

Je pense que oui, surtout quand je vois mes coéquipiers obtenir trois ou quatre points par match. Je suis content de connaître du succès sur ce trio. Samedi, ce fut plus difficile. Mon rôle est de voiler la vue du gardien adverse et de nuire aux défenseurs devant le filet afin de donner à mes coéquipiers un peu plus d'espace pour faire des jeux. Spezza et Michalek sont des types qui peuvent réaliser d’excellents jeux en zone adverse et mon travail consiste à leur rendre la vie un peu plus facile. C'est peut-être ce qui explique le fait que je ne récolte pas une ou deux mentions d’aide par match comme eux, mais j’aide mes coéquipiers à obtenir ces points. Je me soucie davantage à collaborer et gagner le match plutôt que d’obtenir des points sur ma fiche personnelle. J’espère que nous pourrons continuer à nous améliorer, et ce, à partir de mercredi. J’espère aussi continuer à les aider à obtenir plus d’espace, car ils sont tous deux très bons fabricants de jeux.

Sur l’augmentation de taux de lancers comparativement à la saison dernière :

Bien des gens m’ont parlé de lancer la rondelle. Mes parents, mes entraîneurs à la maison, mes anciens entraîneurs… Il s’agit d’un aspect qui m’a donné du fil à retordre pendant toute ma carrière essentiellement. Je tente souvent la passe facile ou d’effectuer un jeu avant même de regarder au filet. Je commence à comprendre que de nombreux retours de lancer se retrouvent dans le filet et lorsqu’on les saisit, on augmente nos chances de marquer. Pas besoin de décocher le meilleur lancer, mais simplement le fait de lancer. C’est avec cette mentalité que j’aborde les matchs maintenant et ça commence à porter fruit au chapitre des tirs. Il y a des gars comme Ovechkin qui obtiennent 10 tirs par match et les résultats sont là.

Au sujet des pénalités :

Je tente de me tenir loin du banc des punitions. Notre équipe a écopé de nombreuses pénalités au cours des premières semaines de la saison. Nous nous sommes tirés dans le pied à quelques reprises, donc ce sera important pour moi. Je veux être une peste devant le filet adverse, sans écoper d’une punition.


Encore plus du Sénat : Dernières nouvelles/Articles :
En voir plus