Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les joueurs sont emballés par la compétition des Super-habiletés

par Staff Writer / Ottawa Senators

par Todd Anderson

Les Rouges et les Blancs batailleront demain dans le cadre de la compétition annuelle des Super-habiletés des Sénateurs à la Place Banque Scotia, à 13 h. Les joueurs ont bien hâte de savoir qui sera connaître qui sera le meilleur dans le vestiaire.

Les joueurs ont eu l'occasion de pratiquer leur lancer jeudi à l'aide du pistolet radar utilisé lors des activités Street Tours. Celui qui est favori pour remporter la compétition, Zdeno Chara, n'a pas pris part à l'exercice, mais les autres participants ont démontré que tout n'est pas encore dans la poche pour le Grand Z.

« (Christoph) Schubert pourrait talonner Chara, » a prédit le capitaine des Rouges Daniel Alfredsson après avoir été témoin de quelques tirs.

Jeudi, les joueurs se sont lancés mutuellement des défis alors qu'ils testaient leur vitesse de lancer. Le centre Jason Spezza a été impressionné par la performance de son ami Ray Emery, le gardien recrue des Sénateurs.

« Notre gardien a un meilleur lancer que vous, » a-t-il crié à ses coéquipiers.

Antoine Vermette est un des joueurs qui possède le tir le plus puissant, en plus d'avoir un style assez particulier. La plupart des joueurs y vont de quelques coups de patin avant de lancer, mais Vermette se lance dans un grand tour pratiquement jusqu'au centre avant de décocher un tir.

« Pourquoi tu ne pars pas de l'autre bout de la patinoire... » de dire Brian McGrattan.

« Il faut avoir un départ foudroyant, ça marche, » a expliqué Vermette, avec preuve à l'appui sur le pistolet radar.

Même s'il semblait à l'aise avec un bâton de joueur, Emery a indiqué qu'il demeurera devant le filet lors de la compétition. Il a fait ses prédictions.

« Je crois que le grand (Chara) aura le meilleur sur Schuby au tir le plus puissant. Alfie, Fisher et Vermette pour la vitesse sur patin. (Dans l'épreuve de précision du lancer) Vermette est très solide, Fisher est très bon tout comme Alfie. Cela promet d'être très amusant pour les amateurs car ils pourront voir un peu de leur personnalité. »

Les capitaines des deux équipes croient que leur formation aura le meilleur sur l'autre.

« Nous avons de bonnes chances, dit le capitaine des Blancs Wade Redden. Schuby va défier Z et Vermette est rapide et il lance avec précision. »


Les Sénateurs ont muselé l'offensive du Canadien

Les Sénateurs ont connu une soirée remarquable défensivement contre les Canadiens de Montréal, jeudi, limitant les hommes de Bob Gainey à 12 tirs au but et une seule occasion de marquer, dans une victoire de 3-0.

« Je crois que c'est mon blanchissage le plus facile dans la LNH, » a dit Dominik Hasek.

« J'ai été surpris de ne pas avoir été choisi la première étoile, » a-t-il plaisanté.

Il n'y a eu aucune mise au jeu dans le territoire des Sénateurs en deuxième période, ce qui est plutôt rare dans la LNH. Les Sénateurs ont dominé ce match, même l'entraîneur Bryan Murray n'a jamais vu une chose pareil.

« Ce genre de match est plutôt rare. Nous étions vraiment préparés à exercer de la pression sur leur défensive et d'imposer le ton en zone neutre. Nos joueurs ont fait de l'excellent travail. »

Pendant le match, le défenseur Chris Phillips a fortement encouragé ses coéquipiers à tenter de limiter le nombre de lancers des joueurs du Tricolore à moins de 10. L'adversaire a réussi à tirer 12 fois, dont deux lancers de la zone neutre dans les dernières minutes de jeu.

« Ce n'était pas une question de chiffre, a dit Phillips à propos de ses dires à ses coéquipiers. Nous étions en avance 3-0 et le but était de ne pas leur accorder de chance de marquer. Nous avons tenté de mieux jouer défensivement, particulièrement dans les matchs serrés. C'est un aspect qui avait besoin d'un peu d'amélioration. »

En voir plus