Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les joueurs sont derrière Clouston

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Mike Fisher (12) et Nick Foligno affirment qu'ils sont heureux des résultats depuis l'arrivée de Cory Clouston avec les Sénateurs et du fait qu'il sera de retour derrière le banc pour les deux prochaines saisons (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Il y a deux mois à peine, il se présentait dans leur vestiaire pour la première fois alors qu’il était plutôt un inconnu. Il faisait face à un groupe de joueurs ayant désespérément besoin d’une dose de confiance.


Les choses ont fait que Cory Clouston eut été en mesure de livrer la marchandise aux Sénateurs d’Ottawa. Il est évident que les joueurs ont démontré un surplus d’enthousiasme en apprenant la nouvelle de la mise sous contrat de Clouston, qui sera leur entraîneur pour les deux prochaines saisons.

« Nous sommes tous heureux, a déclaré le centre Mike Fisher. Il a été la bougie d’allumage de notre revirement, ce n’est pas un secret, et il a fait de l’excellent travail. Il le mérite pleinement. Les choses ont changé et nous sommes très confiants pour l’avenir. »

L’attaquant Nick Foligno a ajouté : « Il est arrivé ici et il a fait du bon travail. Il a implanté un système qui convient à tout le monde. C’est ce dont l’équipe avait besoin. Il nous fait travailler dans un système qui favorise tout le monde. Je crois que les gars sont heureux de savoir qu’il va rester et nous allons continuer à travailler fort pour lui. »

Certains diront que Clouston est LA raison qui explique que les Sénateurs sont devenus une force plus redoutable depuis qu’il a pris les commandes le 2 février. Sous la gouverne de Clouston, les Sénateurs ont présenté une fiche de 19-10-3, avec un record de franchise de neuf victoires consécutives à domicile, en plus d’avoir donné du fil à retordre aux meilleures formations de la Ligue nationale la plupart du temps. Mais le principal intéressé a clairement indiqué que ce succès n’est pas le travail d’un seul homme.

« Il faut donner crédit aux joueurs », a déclaré Clouston lorsqu’il fut interrogé à savoir comment les joueurs ont pu adhérer si bien et si rapidement à son style de jeu plus agressif. « C’est un bon groupe de joueurs qui travaille fort et qui veut gagner. Les joueurs voulaient avoir l’occasion de faire cela dans un contexte où ils se sentent à l’aise.

« Je le dis depuis le début. Ce sont eux qui sautent sur la patinoire et qui travaillent avec acharnement chaque soir. Ce sont eux qui travaillent fort à chaque séance d’entraînement. Ils ont fait exactement ce que nous leur avons demandé. »

Même si la saison de son équipe se termine cette semaine, sans une participation aux séries éliminatoires, Clouston estime qu’il possède une formation qui peut rivaliser à ce niveau. Le plus important, ajoute-t-il, c’est que les joueurs en sont conscients.

« Nous ne pouvions pas gagner tous les soirs dans cette ligue. Ce serait d’être très arrogant de penser que cela puisse survenir, dit-il. Mais dans l’ensemble, nos joueurs sont confiants qu’ils sont compétitifs chaque soir et qu’ils jouent pendant 60 minutes. Ils croient en leurs moyens et c’est ce qui est le plus important. L’ambiance est bonne. »

Il n’y a pas de mal à gagner non plus et c’est ce que les Sénateurs font la plupart du temps à l’approche de la fin de leur calendrier. Nous sommes loin de la piètre fiche de 17-24-7 que l’équipe présentait sous la gouverne de l’ancien entraîneur Craig Hartsburg. À ce moment-là, de dire Fisher, « nous étions à la recherche de réponses, mais en vain. »

« Aussitôt qu’il (Clouston) est arrivé, il est parvenu à instaurer une confiance et il a cru en nous, a-t-il ajouté. Nous jouons avec beaucoup plus d’ardeur et nous évoluons en équipe. Les choses se sont mises à se replacer et il a réussi à dénicher la bonne formule. Il dirige d’une main de maître et il est capable de nous motiver. »

Foligno a dit : « C’était la morosité lorsqu’il (Clouston) est arrivé, mais il a commencé à changer les choses avec l’aide de ses adjoints. Ils ont amené une belle attitude sur la patinoire et cela a fait son chemin dans notre vestiaire. Les joueurs ont beaucoup plus de plaisir à venir sur la glace et tout le monde est heureux. »

Aussitôt qu’il (Clouston) est arrivé, il est parvenu à instaurer une confiance et il a cru en nous. Nous jouons avec beaucoup plus d’ardeur et nous évoluons en équipe. Les choses se sont mises à se replacer et il a réussi à dénicher la bonne formule. Il dirige d’une main de maître et il est capable de nous motiver. - Mike Fisher
Foligno et plusieurs autres jeunes joueurs de l’équipe ont joué sous les ordres de Clouston avec les Senators de Binghamton, dans la Ligue américaine, alors qu’il a dirigé cette formation pendant un an et demi avant d’être appelé à Ottawa. Toutefois, le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson connaissait peu de choses à propos de l’homme de 39 ans natif de Viking, en Alberta. Il est maintenant l’un de ses adeptes.

« Je n’avais pas beaucoup entendu parler de lui, à part le fait qu’il dirigeait l’équipe là-bas (à Binghamton) et qu’il a réussi à améliorer la formation, a dit Alfredsson. Il a fait la même chose ici également. Presque à chaque match depuis qu’il est ici, nous sommes parvenus à rivaliser.

« C’est très rafraîchissant pour nous de pouvoir compter sur quelqu’un qui croit en nous et qui nous donne confiance. Nous savons qu’il travaille fort et qu’il aime le sport. Il s’est bien adapté à nous. »

Les joueurs espèrent que cette relation se poursuivra la saison prochaine.

« Il nous a amené beaucoup d’énergie et de passion et nous avons adhéré à sa philosophie », a déclaré le gardien Alex Auld à propos de Clouston. « Nous n’avons pas souhaité cette situation pour une fin de saison, mais nous sommes très optimistes pour l’avenir, car il y a des signes encourageants et des progrès. »


En voir plus