Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les Jeux Olympiques : une tradition qui se poursuit pour Chara

par Staff Writer / Ottawa Senators

"Si j'ai la chance de m'impliquer dans la mêlée, je vais la saisir, dit Zdeno Chara. J'aime aider l'offensive. Dans la LNH, la clé est de transporter constamment la rondelle au filet et de laisser les attaquants s'occuper des retours de lancer."

Par Karl Samuelson | correspondant NHL.com


Zdeno Chara n'est pas le premier olympien de sa famille. L'honneur revient à son père, qui a participé pour l'ex-Tchécoslovaquie aux JO de 1976 à Montréal. Comme tout enfant ayant grandi en Slovaquie, en Suède, à Saskatoon ou à Salt Lake City, l'inspiration d'un père peut être perpétuelle.

« Mon père a participé aux Jeux Olympiques de 1976 à Montréal, affirme le défenseur de 28 ans. Malheureusement, il n'a pas connu de succès car il a été blessé et il a terminé huitième dans sa catégorie à la lutte gréco-romaine. C'était un homme costaud, environ 6'1'' et 240 livres au sommet de sa forme. Il a compétitionné jusqu'à l'âge de 47 ans, donc il était un grand compétiteur. Il a été actif professionnellement pendant plus de 30 ans. Mon père m'a toujours dit de donner l'exemple, de travailler fort et de donner mon 100 pour cent chaque fois. »

Les leçons transmises de père en fils ont été clairement appliquées. Chara est dans la fleur de l'âge dans sa carrière et grâce à l'effort et la persévérance, il est devenu un défenseur dominant, autant dans la LNH avec les Sénateurs d'Ottawa que sur la scène internationale pour Équipe Slovaquie.

« Il est très exigeant envers les autres dans le vestiaire et envers lui-même, affirme le défenseur d'Équipe Canada, Wade Redden, un coéquipier de Chara à Ottawa. « Il n'y a pas plus travaillant que Zdeno Chara et il est impressionnant de constater à quel point il s'est développé comme joueur. Je ne crois pas qu'il se passe une journée où il ne tente pas de s'améliorer, que ce soit au gymnase ou en décochant des tirs frappés lors des pratiques. Il cause un effet d'entraînement chez les autres joueurs de par la façon dont il travaille. Outre sa force et son gabarit, Zdeno est tout un joueur de hockey qui peut manier la rondelle et il possède un tir foudroyant. C'est une perle rare. »

L'Équipe Slovaquie compte un certain nombre de perles rares, si l'on compte ses talentueux attaquants comme Marian Gaborik, Peter Bondra, Pavol Demitra, Marian Hossa et Marek Svatos. Mais il ne sera pas difficile de repérer Chara dans l'uniforme de l'équipe slovaque. Le géant défenseur de 6 pieds 9 pouces et 260 livres est le plus gros joueur à avoir joué dans la LNH. À Turin, il aura beaucoup de temps de glace, tout comme à Ottawa, alors qu'il a déjà passé plus de 30 minutes sur la patinoire par match, et ce, à 10 reprises cette saison.

« Zdeno est notre joueur de 30 minutes et il évolue chaque fois contre les meilleurs éléments des équipes adverses, d'affirmer l'entraîneur-chef des Sénateurs d'Ottawa Bryan Murray. Outre sa présence physique, il a acquis de la rapidité pour sortir la rondelle de sa zone. C'est très important pour un défenseur. Il est un joueur incroyable. J'estime que s'il n'est pas le meilleur joueur sur Équipe Slovaquie, il certainement bien près. »

Le candidat au trophée Norris en 2004 apprécie la marque de confiance accordée par Murray pour se mesurer aux meilleurs joueurs offensifs de la LNH. Il aura sans doute la chance de marquer des points aux Jeux Olympiques.

« Si j'ai la chance de m'impliquer dans la mêlée, je vais la saisir, dit Chara. J'aime aider l'offensive. Dans la LNH, la clé est de transporter constamment la rondelle au filet et de laisser les attaquants s'occuper des retours de lancer. Nous avons une bonne équipe olympique. Dans chaque tournoi, nous avons de bons joueurs talentueux. Il nous reste à trouver la bonne chimie et de jouer collectivement. Espérons que nous obtiendrons de bons résultats. »

Les habiletés de Chara sont alimentées par sa grande mobilité, son jeu intelligent, sa patience avec la rondelle et ses lancers, incluant son puissant tir du poignet. Mais il demeure d'abord et avant tout un solide défenseur, capable d'arrêter les élans des meilleurs attaquants.

« Il est un pilier à la défensive pour nous à Ottawa, dit l'ailier des Sénateurs Chris Neil. Zdeno est imposant et un solide défenseur, très difficile à contourner. Il confronte les meilleurs attaquants adverses et les neutralise presque chaque soir. C'est son boulot. Je crois qu'il est un des joueurs les plus sous-estimés de notre sport. »

Une solide performance de Chara à Turin ne fera que hausser la crédibilité du « Grand Z  ». Pour sa part, Chara se sent bien à l'aise d'assumer le rôle de leader à Turin.

« Pour moi, le leadership est très important, de dire Chara. Être un leader, ce n'est pas facile, mais j'adore ce défi. Les Jeux Olympiques représentent un événement prestigieux pour tout athlète. C'est excitant. C'est un grand honneur de représenter la Slovaquie. Bien sûr, je crois que chaque adversaire aux JO représente un défi de taille. »

Chara sera le pilier de la défensive au sein de l'équipe slovaque en jouant avec agressivité afin de donner confiance à ses coéquipiers et de mettre en garde ses adversaires.

« La chose principale est de patiner constamment pour être dans la meilleure position possible et de joueur avec ardeur, dit Chara. Être au bon endroit au bon moment. Tu ne peux pas toujours tenter de jouer l'homme physiquement. Tu te dois d'encaisser parfois, et de trouver ton compte. Mais tu dois porter attention à la rondelle car le jeu est très rapide. Chaque match à Turin sera constitué de jeu rapide. »

En voir plus