Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les jeunes Sénateurs brillent dans la série victorieuse

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Toute une séquence pour les « cardiac kids » de la capitale.


Même s’ils souhaitent emprunter un peu moins le chemin de l’in extremis qui a fait des Sénateurs d’Ottawa l’une des équipes les plus excitantes de la Ligue nationale de hockey au cours de la dernière semaine.

« Nous aimerions bien évidemment sceller les rencontres un peu plus tôt », a déclaré un Nick Foligno souriant au lendemain de son but inscrit avec seulement 2,5 secondes à jouer pour propulser les Sénateurs à un spectaculaire triomphe de 4-3 sur les Panthers de la Floride, à la Place Banque Scotia .

Les Sénateurs ont refait le coup cinq jours seulement après avoir remporté un gain de la sorte à domicile contre les Blue Jackets de Columbus. Ottawa tirait de l’arrière par 3-2 vers la fin de la troisième période, mais il a marqué deux fois dans les 36 dernières secondes de jeu pour se sauver avec la victoire. Milan Michalek a inscrit le but gagnant samedi dernier, avec seulement 4,7 secondes à jouer.

Entre ces deux fins de match enlevantes, les Sénateurs ont bousillé une avance de 2-0 mardi soir à Raleigh, en Caroline du Nord, contre les Hurricanes, mais ils ont rebondi pour l'emporter 3-2 en fusillade. Avec quatre victoires consécutives en banque, Ottawa s’est retroussé les manches après un début laborieux (1-5-0) pour atteindre la barre des 0,500 la première fois depuis novembre 2010. Et c'est sur cette vague de confiance que les Sénateurs entreprendront la rencontre de samedi après-midi contre les Rangers de New York au Madison Square Garden (15 h, CBC, RDS2, CKOI 104,7 FM).

« Nous croyons un peu plus en nos moyens et au plan de match », a déclaré le centre Jason Spezza, qui est le meilleur marqueur de l'équipe avec 13 points, en plus de partager la troisième place chez les marqueurs de la LNH. « Et je pense qu’il faut gagner quelques matchs pour avoir la confiance nécessaire pour la maintenir et pour ne pas faire faux bond.

« Lorsqu’on perd, on tente souvent d'en faire trop, pour changer les choses. Maintenant que nous avons gagné quelques matchs, nous avons confiance que si nous nous en tenons au plan de match, nous serons récompensés. »

Et lorsque la confiance y est, on réalise des jeux à couper le souffle comme l’a fait le défenseur David Rundblad dans les dernières secondes pour permettre à Foligno d’inscrire le but gagnant – une spectaculaire feinte du revers par-dessus le gardien des Panthers Jacob Markstrom et qui a permis aux Sénateurs de poursuivre leur belle séquence.

« Lorsqu’on connaît un départ ordinaire comme le nôtre (cette saison), en accordant beaucoup trop de buts dès le début, on devient hésitants », a déclaré le capitaine des Sénateurs Daniel Alfredsson. « On n’est pas aussi agressif et cela a paru dans notre jeu. Je pense que les gars sont plus à l'écoute et les choses se passent plus naturellement. Et la confiance s’installe avec quelques victoires ensemble. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean, voit que son équipe exécute exactement ce dont il espérait voir depuis le jour où il a accepté le poste, en juin dernier.

« Je vois cette équipe s'améliorer un petit peu chaque jour, comme nous l’avons abordé à l'entraînement et lorsque j’ai accepté le poste », a-t-il déclaré avant que les Sénateurs s’envolent à destination de New York plus tôt cet après-midi. « Nous bâtissons une fondation pour l’avenir, alors que nous allons nous améliorer un peu chaque jour.

« Nous avons vu cette équipe s’améliorer, nous avons ses mauvais côtés et reprendre du poil de la bête en montrant qu’elle a du caractère pour apprendre à gagner et ce qu'il faut pour gagner. Nous bâtissons sur tous ces aspects. Avec chacun de ces blocs que nous ajoutons à la fondation, cette dernière devient un peu plus stable. Je ne pense pas que c'est la Grande Muraille de Chine, mais ce sont des signes positifs. »

Bloc-notes

MacLean n’entend pas gâcher sa main gagnante actuelle et entend présenter le même alignement contre les Rangers, samedi. Cela signifie un autre départ entre les poteaux pour Craig Anderson, qui a été solide dernièrement, allouant seulement neuf buts lors de ses quatre dernières sorties... Foligno était heureux d’avoir été appelé sur la glace alors que le sort du match était en jeu jeudi soir. « Je ne pense pas marquer chaque fois qu’il restera 2,5 secondes à jouer, mais simplement le fait d’être sur la patinoire dans des moments cruciaux est le rêve de tout joueur », a-t-il dit... L’attaquant Bobby Butler (aine) se rapproche d’un retour au jeu. « Il a besoin d’un peu plus de temps pour patiner et s’entraîner, a déclaré MacLean. Mais si nous besoin de lui, il pourrait être en uniforme. » Les Sénateurs seront de retour à la Place Banque Scotia dimanche soir, pour recevoir leurs rivaux provinciaux, les Maple Leafs de Toronto, pour la première fois cette saison (19 h 30, TVA Sports, Sportsnet East, CKOI 104,7 FM).


En voir plus