Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les jeunes Sénateurs au mythique Garden

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les parents de Roman Wick sont arrivés à New York depuis la Suisse et ils regarderont l'attaquant des Sénateurs disputer un match de la LNH pour la première fois, ce soir au Madison Square Garden (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
NEW YORK — Les murs de ce lieu mythique sont marqués par les grandes célébrités sportives et du divertissement qui y sont passés.


Oui, il n'y a vraiment pas de meilleur endroit que le Madison Square Garden, qui se définit comme « le plus célèbre amphithéâtre du monde » et qui est peut-être le lieu le plus sacré dans la Ligue nationale de hockey. Et pour les jeunes Sénateurs d'Ottawa, il s’agit d’un séjour d’émerveillement à quelques heures de leur affrontement contre les Rangers de New York ce soir (19 h, Sportsnet Sens, Team 1200).

« Je suis emballé », a déclaré l'attaquant recrue Erik Condra, qui disputera son premier match ce soir au MSG. « J'ai entendu tellement de choses sur l’ambiance qui y règne et la frénésie des amateurs. Donc, j’ai hâte d’en être témoin et je suis content.

« Étant de Detroit, je n’ai pas connu beaucoup cet endroit (le Garden). Mais les Rangers de New York sont l'équipe de l'Amérique et on entend tellement de choses sur eux. Et l’amphithéâtre en lui-même représente tellement de choses. »

Pour la recrue suisse Roman Wick, c'est un endroit magique pour ses parents, Marcel et Jeannette, qui verront leur fils disputer un match dans la LNH pour la première fois. Ils n’avaient pas été en mesure de traverser l’Atlantique pour son premier match avec les Sénateurs, le 25 février à Buffalo, mais cette fois-ci l’occasion n’est pas piquée des vers.

« C'est formidable pour chaque joueur de voir leurs parents venir assister à un match de la LNH, a déclaré Wick. À New York, au Madison Square Garden, où il ya beaucoup d'histoire ... Je suis heureux qu'ils puissent venir au match. »

L’attaquant Colin Greening, qui a joué à deux reprises devant des salles combles au MSG pendant ses études à l'Université Cornell, n'en est pas moins heureux de le faire pour la première fois en tant que joueur de la LNH.

« Si on est un joueur qui a le goût d’évoluer dans un bâtiment historique comme celui-ci, je pense que les choses se passeront bien, dit-il. Il y a beaucoup de joueurs de l'équipe qui ont parlé de cela ce matin et nous nous réjouissons de l'occasion. »

Alors que l'entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, se montre compréhensif envers une telle émotion, il espère tout de même que son équipe puisse poursuivre le même travail acharné démontré mardi soir lors du revers de 4-3 face aux Hurricanes de la Caroline à Raleigh. Ottawa n'a pas été en mesure de conserver une avance de 2-0 dans ce match, en dépit du fait que l’équipe a dominé 39-24 au chapitre des tirs au but sur les Hurricanes.

« Nous estimons que nous méritions la victoire, dit-il. Nous estimons que nous avons été à la hauteur et travaillé plus fort que cette équipe qui est difficile à battre dans son propre amphithéâtre, une équipe qui travaille très fort et qui se bat pour une place en séries éliminatoires. Nous avons fait beaucoup de belles choses et nous essayons simplement de nous concentrer sur cela plus que tout.

« Ils peuvent se motiver avec l'émotion, la foule et l'énergie de la foule (ce soir). »

De leur côté, les Blueshirts connaissent une séquence de cinq victoires consécutives et profitent de l’excellent rendement du gardien Henrik Lundqvist, qui a signé son 10e jeu blanc (un sommet dans la ligue) avec une sur les Panthers de la Floride, mardi soir.

Pour Ottawa, le cerbère Craig Anderson effectuera un premier départ depuis la signature d'un contrat de quatre ans avec les Sénateurs plus tôt cette semaine. Il est enfin prêt à revenir au jeu après avoir raté trois matchs en raison d’une blessure au bas du corps.

« Il a fait beaucoup de belles choses pour nous », a déclaré Clouston au sujet d'Anderson. « Il était ennuyé par la blessure et nous voulions nous assurer de ne pas aggraver la situation et éviter de lui faire perdre confiance en ses capacités physiques. »

Bloc-notes

S’il est toujours avec l'équipe, les parents de Wick envisagent d’assister au match de vendredi contre les Capitals de Washington à la Place Banque Scotia (19 h 30, RDS, TSN, CKOI 104,7 FM). À Ottawa, ils devraient ensuite rentrer chez eux en Suisse... Le retour au jeu de Milan Michalek a été retardé d’une autre journée. Alors que les Sénateurs disputeront deux parties en autant de soirs, ce soir et vendredi, ils ont décidé de le pas l’insérer dans l’alignement contre les Blueshirts. « Il ne jouera pas aujourd'hui, mais nous pensons qu'il sera prêt pour demain, a déclaré Clouston. Nous voulons juste nous assurer qu’il reviendra avec confiance. Deux matchs consécutifs, c’est difficile, donc il n’en disputera qu’un seul. Nous allons lui accorder un jour de repos de plus. »


En voir plus