Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les jeunes espoirs inspirent confiance

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Bryan Murray a observé ce qui devrait représenter l’avenir des Sénateurs d’Ottawa. Aux yeux du directeur général, celui-ci semble très prometteur.


Alors que le camp annuel de perfectionnement des Sénateurs a pris fin lundi, Murray s’est montré très optimiste au sujet des espoirs qui ont eu l’occasion de montrer cette semaine à Ottawa de quel bois ils se chauffent. Pour certains, il s’agissait d’une première expérience.

« Je suis très satisfait de ce que j’ai vu au camp et du type de joueurs que nous avons actuellement au sein de notre organisation » a-t-il déclaré aux journalistes au Bell Sensplex après avoir assisté au tournoi 3 contre 3 impliquant les 29 joueurs présents. « Il y a un an je me demandais à quel endroit dénicher des joueurs. 

« Je regarde (le centre) Jim O’Brien, qui n’a pas pris part au camp l’an dernier (en raison d’une blessure), mais qui a fait de grands pas en avant cette année. (Ruslan) Bashkirov, c’est un joueur de talent. Il y a plusieurs candidats sérieux maintenant parmi ces espoirs. »

Quelques-uns d’entre eux auront une véritable chance de percer l’alignement des Sénateurs, lorsque viendra le camp d’entraînement en septembre.

« Je crois que les jeunes qui ont terminé la saison (dernière) avec nous ont fait des progrès remarquables, a dit Murray. (Jesse) Winchester, (Nick) Foligno, Brian Lee. (Goaltender Brian) Elliott s’est amélioré. Il a connu une très bonne semaine ici. Il y a possiblement d’autres joueurs. »

Foligno, par exemple, estime que le camp de cette semaine va certainement lui aider à devenir un sérieux aspirant à un poste à temps plein chez les Sénateurs en 2008-2009.

« Ce fut très amusant cette année et ils (les entraîneurs) nous ont beaucoup aidé, dit-il. J’ai hâte au camp d’entraînement. Je sais que j’ai beaucoup de pain sur la planche et rien n’est coulé dans le béton. Donc, j’entends revenir et travailler plus fort afin de prouver au personnel de l’équipe que ma place est ici. »

Murray a souligné que le développement des joueurs est encore plus important en cette ère de plafond salarial dans la Ligue nationale de hockey.

« Je pense que cela (les salaires élevés octroyés sur le marché des joueurs autonomes) est une raison supplémentaire pour accentuer le développement et tenir ces camps de perfectionnement, en plus de bien repêcher, affirme-t-il. Je suis content de notre séance de repêchage cette année. Il y a plusieurs espoirs sérieux et il est important d’accentuer leur développement afin de les avoir sous contrat avec nous le plus longtemps possible avant qu’ils n’accèdent à l’autonomie complète.

« Chaque année, trois ou quatre jeunes joueurs s’ajoutent au sein de l’équipe et nous espérons qu’ils contribuent jusqu’à un certain degré. »

Le camp fut un avant goût pour les joueurs repêchés cette année.

« Il aura fallu une mise en échec par un gars de la trempe de (Cody) Bass à l’entraînement pour constater la vitesse, l’intensité de chaque séance d’entraînement et de chaque présence sur la patinoire », a déclaré Patrick Wiercioch, un choix de deuxième ronde de Maple Ridge (C.-B.), à propos du haut calibre de jeu dont il a expérimenté pour la première fois. « Je me disais que nous sommes encore en juin et j’ai déjà un aperçu du jeu rapide et des entraînements intensifs. C’est bien d’avoir un avant goût de la LNH. Je saurais à quoi m’attendre cet été.

« Ce fut une très bonne expérience, particulièrement de côtoyer ceux qui sont près d’obtenir une chance dans la LNH, ou d’autres qui en ont déjà. Je peux maintenant calquer les choses que ces joueurs font sur la glace et à l’extérieur de la patinoire. »

L’équipe des bleus rafle les honneurs au 3 contre 3

Grâce à une victoire de 3-2 en tirs de barrage sur les rouges en finale, l’équipe des bleus ont remporté le tournoi 3 contre 3, qui mettait un terme au camp de perfectionnement, au Bell Sensplex.

Ruslan Bashkirov a marqué deux buts pour les bleus, incluant le filet égalisateur, tandis que Nick Foligno a inscrit celui de la victoire au cinquième tour de la fusillade. Mark Borowiecki et Jim O’Brien ont répliqué pour les rouges.

Brian Elliott, qui n’avait pas accordé de but avant la fusillade, fut nommé le cerbère du jour. Plus tard, Jesse Winchester fut choisi à titre du joueur le plus travaillant du camp, par les entraîneurs.

Visitez Sens TV en ligne pour des extraits vidéo exclusifs du camp de perfectionnement.


En voir plus