Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les gros points des Sénateurs sont à la maison

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Au début de la saison, il ne s’agissait certainement pas d’un match que les Sénateurs d’Ottawa ont encerclé sur leur calendrier, en n’importe quelle couleur.


Mais disons simplement que le match de ce soir contre les Devils du New Jersey à la Place Banque Scotia (19h30, Sportsnet East, Team 1200) est plus qu’une simple occasion d’entreprendre la nouvelle année avec une victoire. Peut-être beaucoup, beaucoup plus dans le portrait global.

Les Sénateurs (19-15-5) et les Devils (21-15-1) sont présentement nez-à-nez dans le classement de l’Association de l’Est avec 43 points, mais New Jersey — qui a deux matches en mains — se classe officiellement sixième et Ottawa est au huitième rang avec les Jets de Winnipeg (aussi avec 43 points) entre les deux. Et tout juste derrière il y a les Capitals de Washington qui se rapprochent (42) et les Maple Leafs de Toronto (41), alors que les Sabres de Buffalo (38) et le Lightning de Tampa Bay (37) ne sont pas si loin derrière.

En d’autres mots, il y a beaucoup en jeu pour Ottawa ce soir. Spécialement en tenant compte du fait que, après qu’ils auront affronté les «Éclairs» jeudi (19h30, Sportsnet East, Team 1200), les Sénateurs termineront le premier mois de 2012 en jouant 10 de leurs 12 prochains matches à l’extérieur.

«Ce sera un mois difficile, donc cela ferait du bien de remporter des victoires chez-nous, a dit le centre Jason Spezza après l’entraînement pré-match des Sénateurs plus tôt aujourd’hui. Ce sera difficile de gagner des matches à l’extérieur et jouer du très bon hockey de manière constant à l’extérieur est difficile.

«Donc, obtenir une victoire chez-nous (ce soir) serait un bon début pour nous et nous essaierons de voler le plus de points possible à l’extérieur pour demeurer en bonne position, parce que nous avons un bon calendrier pour la suite de la saison.»

Le capitaine Daniel Alfredsson, pour sa part, croit que les Sénateurs entreprennent ce qui pourrait être une séquence décisive pour une équipe dont plusieurs ont prédit qu’elle serait plus près de remporter le tout premier choix du repêchage de la LNH 2012 que d’une place en séries éliminatoires. Mais, avec chaque victoire — Ottawa a un dossier de 5-1-1 à ses sept derniers matches — ce groupe acquiert de plus en plus de confiance.

«Nous croyions dès le premier jour du camp d’entraînement que, si nous travaillions ensemble, alors nous avions une chance de réussir des choses dont beaucoup de gens ne nous croyaient pas capable, a dit Alfredsson, dont le 400e but en carrière dans la Ligue nationale de hockey a complété une remontée des Sénateurs après un déficit de 3-0 contre les Flames de Calgary, vendredi soir. Nous y pensons toujours et nous nous défonçons pour nous améliorer.

«Nous savons que ce sera de plus en plus difficile. Nous sommes vraiment satisfaits d’où nous sommes présentement, mais nous savons aussi qu’il y a encore beaucoup de travail à faire et, probablement, les quatre prochaines semaines détermineront comment nous terminerons.»
Les Devils ont aussi le vent dans les voiles avant le match de ce soir, ayant gagné sept de leurs neuf derniers matches.

«Ils jouent très bien, a dit l’entraîneur-chef des Sénateurs, Paul MacLean. Ils ont beaucoup de profondeur à l’avant et le gars devant le filet (Martin Brodeur) arrête toujours la rondelle, aussi. Ils seront un défi ... Nous avons bien joué lors de nos deux derniers matches et notre test est si nous pouvons encore le faire?»

Alfredsson a ajouté: «Nous savons que les Devils sont une équipe dangereuse. Ils jouent solidement en défensive et leurs unités spéciales sont vraiment bonnes. Ils ne vous donneront rien de facile. Si nous jouons bien en zone neutre, je pense que nous pouvons leur tenir tête. Nous sommes deux équipes qui ont le vent dans les voiles qui s’affronteront.»

Le long des bandes

Le défenseur Sergei Gonchar, qui a dû rater le match de samedi contre les Sabres après avoir reçu une rondelle sur la tête au cours de l’échauffement, semble apte à jouer ce soir. «J’ai participé à l’entraînement de ce matin et tout va bien jusqu’à maintenant, donc si cela n’empire pas, je jouerai, a dit Gonchar. Je ne l’ai pas vu arriver. C’est bizarre. Vous patinez et vous ne vous attendez à rien et soudain la rondelle vous frappe à la tête. C’est simplement quelque chose qui peut arriver à n’importe qui» ... Avec Gonchar qui jouera probablement, Matt Carkner ratera le match de ce soir à la ligne bleue ... Craig Anderson (17-12-3, 3,23 MBA) sera devant le filet d’Ottawa ... Moins de 200 billets sont disponibles pour le match de ce soir ... Les Sénateurs ont une moyenne de 19 091 spectateurs, incluant 11 matches à guichets fermés, en 20 matches locaux.


En voir plus