Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les espoirs mettent la table pour un camp d'entraînement compétitif

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Mika Zibanejad célèbre après avoir marqué un but qui a permis à l'équipe des oranges de vaincre celle des bleus 1-0 au tournoi 3 contre 3 en tombée de rideau du camp de perfectionnement, lundi (Club de hockey Les Sénateurs d'Ottawa).

Nous étions tout de même loin du but le plus important de la jeune carrière de Mika Zibanejad.

Le but vainqueur qu’il a inscrit pour permettre à la Suède de remporter la médaille d’or au Championnat du monde de hockey junior 2012 devrait figurer parmi les faits saillants pendant encore un certain temps.

Néanmoins, le flamboyant espoir suédois avait bien des raisons de sourire après avoir mis un dernier point d'exclamation au camp de perfectionnement des Sénateurs, qui a rassemblé un certain nombre de futures vedettes de l’organisation.

« C’est un but gagnant », a déclaré l’attaquant de 19 ans après avoir décoché un tir du poignet tout juste sous la barre transversale pour remporter les grands honneurs pour l’équipe des oranges au tournoi 3 contre 3 en tombée de rideau du camp au Bell Sensplex. « C'est toujours un plaisir de marquer ces buts. »

Le plaisir était en effet au rendez-vous pour les Zibanejad, Shane Prince, Corey Cowick, Darren Kramer et Jordan Fransoo, qui a privé l'équipe des bleus d'un autre titre et obtenu une reconnaissance de la part de ses collègues espoirs. À savoir s’ils seront tous de retour l’an prochain pour défendre ce titre, c'est une autre histoire.

Lorsque le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, et son équipe ont décidé de se tenir à l’écart de l’encan des joueurs autonomes coûteux, cela donnait aussi un signal aux jeunes talents de l'organisation — dont beaucoup étaient sur place cette semaine — que la porte est ouverte pour certains d'entre eux pour possiblement percer l’équipe lorsque le camp d'entraînement se mettra en branle en septembre.

« Grâce à notre camp de perfectionnement, je pense que nous avons un bon nombre de jeunes hommes qui batailleront pour une position au sein de cette équipe », a déclaré Murray lundi après l’arrivée des vétérans défenseurs Marc Méthot et Mike Lundin, ainsi que de l’attaquant Guillaume Latendresse, dans la formation d'Ottawa pour la prochaine saison.

À l'avant, des possibilités vont certainement se présenter pour Jakob Silfverberg et Mark Stone (qui ont tous deux fait leurs débuts dans la Ligue nationale de hockey en avril lors de la série éliminatoire contre les Rangers de New York), ainsi que Zibanejad et peut-être Mike Hoffman, le meilleur buteur chez les Senators de Binghamton en 2011-2012.

Les jeunes défenseurs Mark Borowiecki, ce dernier fut choisi à titre de joueur le plus travaillant pour une deuxième année consécutive (un sommet) au camp de perfectionnement, et Patrick Wiercioch seront également considérés. Toutefois, comme le diront tous ceux qui ont pris part au camp de cette semaine, il y a un plus grand nombre d’aspirants qui se pointent à l'horizon dans toutes les positions.

« Tout le monde veut évoluer dans la LNH, mais quand ils voient la compétition, il s’agit ici de leur compétition », a déclaré Randy Lee, directeur des opérations hockey et du développement des joueurs des Sénateurs. « Voici les joueurs qui batailleront pour un poste, soit à Binghamton ou à Ottawa, ou ne serait-ce que pour mériter un contrat. »

Zibanejad, le sixième choix au total au repêchage de 2011 de la LNH, a disputé les neuf premiers matchs de la saison dernière avec les Sénateurs avant d'être retourné à Djurgarden, de la Ligue élite de Suède, pour le reste de la campagne. Il est confiant qu'il y a une place pour lui à Ottawa en 2012-2013.

« Il faut croire en ce que l’on fait et je crois que je peux y arriver, a-t-il dit. Il faut se mettre dans cet état d'esprit, dans celui que dit qu’on peut réussir. C’est difficile, autant mentalement que physiquement. Il faut se battre tous les jours et se battre encore plus fort chaque jour.

« Je dois me concentrer sur ce que je peux faire et de m’assurer de leur montrer que je peux avoir un impact important au sein de cette équipe et essayer de l’aider à gagner. C'est la grande différence. »

Après une semaine d’entraînement rigoureux autant sur la glace qu’à l’extérieur de la patinoire, le tournoi 3 contre 3 s’est avéré être une formule idéale pour conclure le camp, même si une seule équipe peut sortir avec les grands honneurs.

« L’aspect de la fierté est prédominant, a déclaré Lee. Le match simulé (de jeudi dernier) ressemble davantage à un match dans la LNH, mais le 3 contre 3 est un concours d'habiletés, mais avec un calibre plus élevé. Si vous n’avez pas de compétition, vous ne pourrez pas bien performer dans ce sport. Il y a beaucoup de stratégie au hockey. On peut voir l'expérience que possèdent ces joueurs qui ont déjà vécu la compétition. Ils ont vraiment brillé. »

Zibanejad a ajouté : « C'est une façon amusante et une bonne façon de terminer la semaine. Ce fut une semaine éprouvante, à la fois mentalement et physiquement. On se réveille chaque matin en sachant qu’une dure journée nous attend. Il faut s’assurer de donner le meilleur de nous même. Même lorsque nous avons de la douleur aux hanches ou que nos jambes sont fatiguées, il faut tout donner. »

En voir plus