Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les entraîneurs rendent hommage à Neilson

par Rob Brodie / Ottawa Senators
La fraternité des entraîneurs s’est donnée rendez-vous dans une salle de banquet bondée du chic hôtel Brookstreet à Kanata, mercredi soir, pour partager leur amour du sport et de leur profession.


Le contexte s’apprêtait parfaitement pour célébrer et rendre hommage à un mentor qui a influencé plusieurs d’entre eux au cours de leur carrière dans le monde du hockey.

Officiellement, l’événement s’intitule le Souper Derrière le banc LNH Banque Scotia. Cette première édition de l’événement annuel, mis sur pied par l’Association des entraîneurs de la Ligue nationale de hockey, la LNH et la Fondation des Sénateurs, aurait pu aussi porter le nom d’un endroit particulier qui aura bénéficié le plus de cette soirée, soit la Maison de Roger.

Cinq ans après avoir été emporté par un cancer, Roger Neilson a eu droit à un hommage posthume de la part du gratin de la LNH, pour la plupart des entraîneurs et des directeurs généraux, dans le cadre du Souper Derrière le banc, qui a fait salle comble. L’ancien entraîneur-adjoint des Sénateurs d’Ottawa est décédé le jour du repêchage de 2003. Donc le moment de lui rendre hommage ne pouvait pas être mieux choisi afin de rendre hommage à Neilson, soit à deux joueurs des assises de 2008 qui se dérouleront à la Place Banque Scotia – un amphithéâtre où a déjà œuvré Neilson.

Encore plus approprié, l’hommage a été rendu sous forme de présentation vidéo. Neilson fut le pionnier parmi les entraîneurs à utiliser les vidéos pour améliorer la performance de ses joueurs, ce qui a valu le surnom de « Capitaine Vidéo. »

« Il s’est dévoué entièrement pour le hockey et il a passé d’innombrables heures à développer la technique de l’utilisation de la vidéo et d’autres aspects du jeu qui sont très importants. Roger fut un excellent enseignant pour nous », a déclaré l’entraîneur-chef des Flames de Calgary, Mike Keenan, dont la grande amitié et la longue association avec Neilson remontent à l’époque où ils étaient dans le junior à Peterborough.

Mentor et enseignant : tels furent les mots qui étaient souvent rattachés à Neilson, qui a aidé des milliers de gens dans le monde du hockey.

« Il fut un professeur exceptionnel », a déclaré le légendaire entraîneur Scotty Bowman, membre du Temple de la renommée du hockey et qui a travaillé avec Neilson pour la première fois il y a 46 ans, lorsqu’il l’avait convaincu de se joindre aux Canadiens de Montréal à titre de dépisteur. « Roger avait la qualité d’être un innovateur, ce que tout entraîneur doit posséder, à mon avis, pour connaître du succès.

« Il ne se passionnait pas seulement pour le hockey, mais aussi pour d’autres choses et il était un homme occupé. Il a fait beaucoup de choses pour de nombreuses personnes, tout en étant très humble. Les personnes qu’il a influencées au hockey n’ont pas toutes abouti dans la LNH mais plusieurs d’entre elles ont connu du succès dans d’autres domaines. Je suis convaincu qu’elles doivent une fière chandelle à Roger quelque part. »

Bowman, qui a présenté l’hommage en vidéo à Neilson, a indiqué que la présence d’un si grand nombre d’entraîneurs à cet événement témoigne de l’affection que les gens avaient pour lui. »

La Maison de Roger, un établissement de soins palliatifs pédiatriques construit en son honneur sur les terrains du Centre hospitalier pour enfants de l’Est de l’Ontario, a ouvert ses portes en 2006.

« C’est un endroit merveilleux », a déclaré Bowman, qui agit maintenant comme consultant spécial chez les Red Wings de Detroit. J’ai visité l’établissement aujourd’hui (mercredi) et je conseille cette visite à tout le monde. C’est un centre ultramoderne qui constitue un excellent héritage (de Neilson). »

La Maison de Roger, la cause privilégiée de la Fondation des Sénateurs, bénéficiera d’une somme de 75 000 $ récoltée lors du souper.

« Je suis ravi que nous avons été en mesure de contribuer à la communauté en son honneur, de dire Keenan. Il serait bien de continuer de profiter d’une telle occasion et d’organiser une telle initiative lors des séances de repêchage subséquentes. »


En voir plus