Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les centres d’attention des Sénateurs: Ryan Strome

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des IceDogs de Niagara, Ryan Strome, a grimpé au sommet du classement du repêchage à la suite d’une saison de 106 points, mais il a aussi acquis beaucoup de notoriété grâce à un but spectaculaire réussi en octobre dernier et qui a été très populaire sur YouTube, attirant plus de 316 000 visiteurs (Photo par CHL Images).
(Les Sénateurs d’Ottawa détiennent le sixième choix général du repêchage de la LNH 2011 qui aura lieu les 24 et 25 juin à St. Paul, au Minnesota. Les Sénateurs ont ciblé quatre joueurs de centre parmi les espoirs qui, espèrent-ils, seront encore disponibles quand auront lieu les choix de cette première ronde. Nous les étudions de plus près, cette semaine, dans une série de portraits pour ottawasenators.com).


Ryan Strome admet qu’il sait comment se mettre en évidence.

«J’aime la pression», a dit le centre des IceDogs de Niagara, un haut espoir pour le repêchage de la LNH 2011, à NHL.com. Je suis à mon mieux sous la pression. C’est alors que je brille. Un joueur comme moi, je vis pour ces gros matches. Je veux que les gens me regardent. Je veux avoir les réflecteurs sur moi.»

Mais même Strome, un joueur de 18 ans originaire de Mississauga, en Ontario, a été plus que surpris par la notoriété qu’il a reçue à la suite d’un but spectaculaire qu’il a marqué dans le match du 28 octobre contre les Whalers de Plymouth. S’échappant dans la zone de Plymouth, Strome a placé la rondelle entre ses jambes pour éviter un défenseur, a paru se diriger derrière le filet, mais a trouvé une manière de faufiler la rondelle autour du poteau dans le filet.

«J’étais assis au banc, a raconté Dougie Hamilton, un défenseur des IceDogs, aussi un haut espoir pour le prochain repêchage, à NHL.com. Je me suis dis que c’était un 1 c. 2 et je ne m’attendais pas vraiment à ce que quelque chose se produise. Je me suis levé quand il a contourné le défenseur et, quand il a faufilé la rondelle dans le filet, nous sommes devenus fous au banc.»

Des milliers de personnes ont fait pareil en regardant, depuis, le but sur YouTube, où il a attiré plus de 316 000 visiteurs. Dans NHL.com, il a attiré près de 50 000 autres visiteurs.

«Cela fait du bien de voir vos buts dans YouTube, a admis Strome. Et dans NHL.com ... quand j’ai appris cela, je ne le croyais pas. Je pensais que quelqu’un faisait une blague. C’est bon.»

Mais Strome, un parmi la demi-douzaine de joueurs que surveillent les Sénateurs d’Ottawa avec leur sixième choix dans la première ronde du repêchage 2011, a beaucoup de substance en plus de ce style. C’est la raison pour laquelle il est passé du 19e rang au classement de mi-saison du Dépistage central de la LNH pour les espoirs de l’Amérique du Nord, au huitième rang final. L’International Scouting Services place Strome neuvième en tout dans son plus récent classement.

«Il patine très bien et il a une très bonne vitesse, a dit Chris Edwards, du Dépistage central de la LNH, au sujet de Strome, qui est favorablement comparé à la vedette montante de l’Avalanche du Colorado, Matt Duchene. Il est un fabricant de jeu créatif qui voit très bien la glace. Il fonce au filet et se bat devant. Il peut récupérer les retours et les rondelles libres devant le filet. Il a de bonnes mains et il a marqué des buts grâce à des déviations devant le filet.»

Strome a terminé avec 33 buts et 106 points dans une saison percée avec les IceDogs en 2010-11. La saison précédente, il se retrouvait creux dans la formation des Colts de Barrie, mais a eu sa chance de briller quand il a été échangé à Niagara en fin de saison contre le défenseur Alex Pietrangelo. Il a terminé la saison avec seulement huit buts et 27 points, mais un été d’entraînement intensif l’a préparé pour une grosse année juste au bon moment.

«J’ai vraiment tout donné au cours de l’été avant ma saison repêchage, avec l’aide de mes parents et de mes entraîneurs, a dit Strome, qui a ajouté 10 à 15 livres à sa charpente de 6-1 (il pèse maintenant 183). J’ai mangé tout ce que je pouvais. J’étais au gymnase 4 à 5 jours par semaine. Je voulais vraiment consacrer mon été à faire tout ce que je pouvais, pour que, peu importe ce qui se produirait, je puisse dire que j’avais fait tout ce que je pouvais pour être prêt pour ma saison de repêchage.

«En y repensant, toutes ces répétitions et tous ces repas supplémentaires que mon père me disait de manger, cela a été payant.»

L’entraîneur de Niagara, Marty Williamson, a remarqué l’énorme différence dans le niveau de combativité de Strome.

«Ryan est ce genre de gars qui provoque le contact et qui fait un excellent jeu, a dit Williamson àd NHL.com. Il joue dans la circulation et il gagne ses batailles et ensuite il fait d’excellentes passes. Il a une excellente vision ... Il est confiant. Il se sent bien sur la glace et quand vous avez beaucoup d’habiletés et de confiance, de bonnes choses se produisent.»

Même si c’est son talent offensif qui a attiré l’attention sur Strome dans Internet, il travaille aussi fort pour développer son jeu et devenir un joueur plus complet.

«Je pense que j’ai travaillé sur mon jeu dans les deux sens au fur et à mesure que la saison progressait, a-t-il dit. Je m’améliore pour les petites choses dans ma zone et je peux être un centre efficace dans les deux sens.»


En voir plus