Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les centres d’attention des Sénateurs: Jonathan Huberdeau

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le centre des Sea Dogs de Saint John, Jonathan Huberdeau, est surveillé par plusieurs équipes, dont les Sénateurs, avec leur choix de première ronde au repêchage de la LNH 2011 qui aura lieu la semaine prochaine à St. Paul, au Minnesota. (CHL Images)
(Les Sénateurs d’Ottawa détiennent le sixième choix général du repêchage de la LNH 2011 qui aura lieu les 24 et 25 juin à St. Paul, au Minnesota. Les Sénateurs ont ciblé quatre joueurs de centre parmi les espoirs qui, espèrent-ils, seront encore disponibles quand auront lieu les choix de cette première ronde. Nous les étudions de plus près, cette semaine, dans une série de portraits pour ottawasenators.com).


La soif de s’améliorer de Jonathan Huberdeau ne semble jamais avoir de fin.

Qu’il soit sur la glace, où le talentueux joueur de centre a conduit les Sea Dogs de Saint John à la conquête de la Coupe Memorial le mois dernier, ou en classe — le francophone Huberdeau a choisi d’étudier en anglais parce qu’il savait que ce serait important pour son avenir — voici un sérieux espoir au repêchage de la LNH qui est destiné à un brillant avenir.

«C’est un jeune passionné, a dit l’entraîneur des Sea Dogs, Gerard Gallant, à NHL.com au cours de la Coupe Memorial qui a eu lieu à Mississauga, en Ontario, où le jeu fantastique d’Huberdeau lui a valu le titre de joueur par excellence. Il veut gagner toutes les batailles pour la rondelle. Il veut gagner chaque mise au jeu et c’est pourquoi il est le joueur qu’il est. Tout ce qu’il fait ... il le fait à fond.

«Il va à l’école, il est un excellent étudiant. Il vient aux entraînements, il travaille fort. Il veut s’améliorer, donc c’est pourquoi il hausse son niveau de jeu.»

Mike Kelly, le directeur des opérations hockey des Sea Dog, a ajouté: «Il est un joueur très, très affamé. Il est un joueur très compétitif. C’est probablement son principal atout.»

Au cours d’une récente visite à Ottawa pour rencontrer la direction de hockey des Sénateurs, Huberdeau a parlé comme un jeune homme qui est toujours à la recherche de manières de raffiner son jeu déjà fantastique.

«Je pense que j’ai travaillé fort cette saison pour devenir meilleur chaque jour et être plus fort, a dit Huberdeau, un athlète de 6-1, 170 livres originaire de St-Jérôme, au Québec. Le repêchage n’est que le début de votre carrière, mais vous devez travailler fort après cela pour arriver dans la LNH.»

À la fin de la saison, Huberdeau était classé troisième espoir nord-américain par le Dépistage central de la LNH pour le repêchage de la LNH 2011 qui aura lieu les 24 et 25 juin à St. Paul, au Minnesota. On disait même, au cours de la Coupe Memorial, que le centre de 18 ans pourrait être un candidat pour le premier choix du repêchage, mais cela semble réservé à Ryan Nugent-Hopkins, des Rebels de Red Deer.

Malgré tout, il y a une raison pour laquelle, entre autres, les Sénateurs voient Huberdeau aussi haut.

«Il est le genre de joueur qui peut changer l’allure d’un match soudainement et rapidement, a dit Chris Bordeleau, qui surveille la Ligue de hockey junior majeure du Québec pour le Dépistage central de la LNH. Il présente des mains incroyablement rapides et de l’habileté pour préparer et marquer des buts. Il a définitivement des mains et la capacité de préparer des jeux dignes de la LNH ... il est aussi terre-à-terre et ne recule pas devant les défis.»

Huberdeau a connu toute une saison pour les Sea Dogs en 2010-11, récoltant 43 buts et 105 points en 67 matches alors que Saint John a présenté un dossier dominant de 58-7-1-2. Il a ajouté 16 buts et 30 points dans les séries éliminatoires. Mais ce sont les séries éliminatoires d’il y a un an, quand il a marqué 11 buts pour une équipe des Sea Dogs qui a perdu dans la finale de la LHJMQ contre les Wildcats de Moncton, qu’Huberdeau a mis la table pour une percée.

«J’ai simplement pris confiance au cours des séries éliminatoires, a-t-il dit. L’an dernier, j’ai eu une bonne fin de saison et j’ai simplement essayé de commencer cette saison de la même manière que j’avais terminé la précédente ... simplement en voulant être meilleur et en travaillant sur mes points faibles. Chaque jour, j’ai essayé de m’améliorer et de travailler sur ce que je ne faisais pas bien et c’est pourquoi j’ai été constant pendant toute l’année.»

Demandez à Huberdeau de comparer son jeu à celui d’un joueur actuel de la Ligue nationale de hockey et il parle du centre du Lightning de Tampa Bay, Vincent Lecavalier, et de Mike Ribeiro, des Stars de Dallas. Mais Kelly, entre autres, voit Huberdeau comme un original.
«Il a un QI de hockey tellement élevé que je ne sais pas s’il y a des limites pour ce jeune, simplement parce qu’il est tellement un joueur intelligent, a-t-il dit à NHL.com. Son coup de patin est bon, c’est un grand jeune solide. Donc si vous le regardiez en arrivant chez les juniors, il ressemblait un peu à Eric Staal (des Hurricanes de la Caroline), mais il n’est pas Eric Staal.

«Il a des éléments de beaucoup de joueurs différents. Certains soirs il ressemble à Steve Yzerman (des Red Wings de Détroit, membre du Temple de la renommée), mais il n’est pas Stevie Yzerman. Il y a beaucoup d’éléments différents dans son jeu.»

\Les Sea Dogs croient qu’ils seront l’équipe la plus populaire lors du repêchage de la semaine prochaine avec neuf joueurs de Saint John classés par le Dépistage central de la LNH. Quatre d’entre eux sont prévus dans la première ronde, incluant le défenseur Nathan Beaulieu (cinquième Nord-Américain) et les partenaires de trio d’Huberdeau Zack Phillips (No 15) et Tomas Jurco (No 20).

«C’est bien d’avoir quatre gars de notre équipe qui pourraient être choisis dans la première ronde, a dit Huberdeau. Nous verrons ce qui se produira. Je souhaite bonne chance à tout le monde, à tous mes coéquipiers.»


En voir plus