Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les blancs remportent les habiletés des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Sénateurs d’Ottawa avaient bien des raisons de sourire pendant la fin de semaine.


Dans un premier temps, ils ont triomphé des Canadiens de Montréal, l’emportant par la marque de 6-1, samedi soir, et ainsi augmenter leur avance à cinq points au sommet du classement de l’Association de l’Est.

Dimanche, l’heure était au plaisir et à la relaxation. Une journée passée avec leurs loyaux partisans, quelques 18 471 d’entre eux qui se sont déplacés à la Place Banque Scotia pour le concours annuel Les habiletés des Sénateurs, présenté par Bell.
Antoine Vermette a remporté les épreuves de la précision du lancer et du patineur le plus rapide dimanche après-midi, dans le cadre des habiletés des Sénateurs, présentées par Bell, à la Place Banque Scotia (Photo par André Ringuette/ Freestyle Photography/OSHC).

Une autre occasion spéciale pour des bonnes causes : Le Timbre de Pâques et la Maison de Roger se partageront un montant 125 000 $, provenant des profits amassés lors de l’événement et remis par Bell et les Sénateurs, par l’entremise de la Fondation des Sénateurs ainsi que le du Fonds Objectifs et Rêves de l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey.

Il s’agit du plus gros montant et de la plus importante assistance en neuf ans d’histoire de cet événement.

Il y avait aussi de la compétition. Cette année, c’est l’équipe des blancs qui a remporté les honneurs, avec une victoire de 11-9, en grande partie à cause du rapide attaquant Antoine Vermette, qui a remporté deux épreuves, celle du patineur le plus rapide (13,82 secondes) et la précision du lancer (4 cibles sur 5).

Bien que Vermette soit heureux de voir l’équipe de Wade Redden l’emporter sur celle des rouges, menée par le capitaine Daniel Alfredsson, il a déclaré que la journée fut bénéfique pour tout le monde.

« Personnellement, j’ai eu du plaisir, mais ce fut le cas aussi pour les amateurs, a déclaré Vermette. Ils ont été en mesure de voir les joueurs de près et nous avons été en mesure d’interagir avec eux. Nous avons aussi amassé des fonds pour des bonnes causes. »

Les joueurs des deux camps avaient bien des choses à dire à propos de l’importante foule, surtout au lendemain d’une éclatante victoire contre les Canadiens devant 20 297 amateurs, un sommet cette saison. Il s’agissait d’une 22e salle comble de suite à la Place Banque Scotia.
Mike Fisher a défendu avec succès son titre du tir le plus puissant, avec un boulet de 105 mi/h dimanche après-midi, à la Place Banque Scotia (André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).

« C’est une très bonne foule, c’est très impressionnant, de dire Vermette. L’appui des amateurs à Ottawa… J’aime cette ville, ils (les partisans) sont fantastiques. Lorsque vous attirez 18 000 personnes pour un concours d’habiletés, cela signifie que les gens sont très attachés à leur équipe.

« Cela est très significatif pour nous et nous l’apprécions beaucoup. »

Alfredsson ajoute : « C’est très impressionnant de voir la réponse des amateurs et l,intérêt que l’équipe génère dans cette ville. Notre équipe a perdu aujourd’hui, mais ce fut une magnifique journée. »

Mike Fisher, de l’équipe des rouges, a défendu avec succès son titre au tir le plus puissant, avec un boulet de 105 miles à l’heure – la deuxième meilleure frappe jamais enregistrée dans un concours d’habiletés d’une équipe de la LNH (après celle de Chad Kilger, à 106 mi/h). Fisher a utilisé le bâton du défenseur Joe Corvo pour décocher le tir gagnant, qui a éclipsé sa marque de 102,1 mi/h établie l’an dernier.

« C’était un peu plus raide, a dit Fisher. J’avais la même courbe mais en étant plus raide, cela aide dans les tirs frappés. Je n’utilise pas beaucoup de lancer frappé pendant un match. »

Alfredsson n’était pas surpris du foudroyant tir de Fisher.

« Il possède un excellent tir, a déclaré Alfredsson. Son tir du poignet est probablement aussi puissant que mon tir frappé. C’est l’une de ses plus grandes forces. Il est capable de décocher de puissants tirs. »

Lundi matin, ce sera le retour au boulot pour les Sénateurs, alors qu’ils se prépareront à recevoir un autre rival de la section Nord-Est, les Sabres de Buffalo, qui seront à la Place Banque Scotia, mardi soir (19 h 30, Rogers Sportsnet, 104,7 FM).

Les Sénateurs voudront certainement poursuivre sur leur lancée, après avoir vaincu le Canadien samedi, possiblement l’effort le plus convaincant des dernières semaines pour les hommes de John Paddock. Le plus important était de voir l’équipe refaire surface et vaincre un adversaire de taille lors d’un match important.

« En ce qui nous concerne, nous avons passé un message (samedi), a déclaré l’entraîneur-chef John Paddock. Les joueurs ont accordé beaucoup d’importance à cette confrontation. C’est important. »

Fisher a souligné que les Sénateurs se devaient d’être ce genre d’équipe, alors qu’elle est engagée dans le dernier droit avant les séries éliminatoires.

« Nous avons joué avec panache, a-t-il dit. Nous étions prêts. Si nous continuons à jouer de cette façon, il sera difficile de nous battre.

« Ce fut une victoire très importante pour nous. Nous avons relativement bien fait lors des matchs cruciaux (cette saison), c’est bon signe. »

Paddock a confirmé que Ray Emery, qui a remporté deux matchs consécutifs pour la première fois depuis le début janvier, sera devant le filet contre les Sabres.


En voir plus