Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les B-Sens souhaitent retrouver leur rythme rapidement

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les deux équipes entendent imposer le rythme rapidement ce soir au Toyota Center.


Et l'entraîneur-chef des Senators de Binghamton, Kurt Kleinendorst, souhaite certainement que ce soit sa formation qui dictera le ton lors du premier affrontement de la finale de la Coupe Calder à Houston, contre les Aeros (20 h 30, team1200.com, ahllive.com).

Mais après une longue pause de huit jours depuis le balayage des Checkers de Charlotte, l’instructeur des B-Sens ne sait pas trop à quoi s'attendre contre les Aeros. Ces derniers ont eu besoin de sept matchs pour finalement maîtriser les Bulldogs de Hamilton, mardi soir. Mais Kleinendorst est conscient que cela pourra constituer un facteur important pour déterminer l'éventuel champion.

« Je ne sais vraiment pas », a déclaré Kleinendorst à la station Team 1200 à savoir de quelle façon son équipe va se compter après un long congé.

« À mon avis, la première période (de ce soir) sera peut-être déterminante, dit-il. Le premier match est très important. Il permet d’obtenir une avance dans la série. Il n’est pas nécessaire de gagner la première partie, mais le contraire facilite les choses. »

Jusqu'à présent dans les séries éliminatoires de la Ligue américaine de hockey, 10 des 14 séries ont été remportées par l'équipe qui gagne le premier duel. Mais les B-Sens et les Aeros ont échappé à cette tendance une fois chacun. Et Binghamton, particulièrement, a constamment défié les probabilités depuis près de deux mois pour en arriver à ce stade-ci des séries.

« C’est un aspect important, mais cela ne signifie pas que vous devez absolument gagner le premier match, a déclaré Kleinendorst. Nous avons perdu le premier affrontement (lors du premier tour contre Manchester) et sommes revenus de l’arrière pour remporter la série. Je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre, mais j’essaie seulement de m’assurer que nous sommes prêts pour entamer la série (ce soir). Ensuite, nous allons nous contenter de jouer et de voir où cela nous mène. »

La défaite en levée de rideau à Manchester, faut-il le souligner, fut le dernier revers des B-Sens sur la route des présentes séries. Ils ont remporté huit victoires consécutives à l’étranger depuis, à un gain du record des séries éliminatoires dans la LAH. Il ne sera pas facile de prolonger cette série ce soir au Toyota Center, alors que les Aeros ont attiré plus de 6 000 amateurs pour le septième match contre Hamilton. On s’attend à des chiffres plus élevés au cours de la série finale.

« La foule a été incroyable », a déclaré l'entraîneur des Aeros, Mike Yeo, au Houston Chronicle. « L’enthousiasme et l'énergie qu'ils apportent au match motivent nos joueurs. »

Les deux équipes entameront la finale sur les chapeaux de roue et ils joueront leur meilleur hockey de la saison.

« En examinant notre alignement en ce moment, si nous pouvons livrer le même type de rendement que lors des séries précédentes, il deviendra difficile pour l’adversaire de savoir quel trio freiner, a déclaré Kleinendorst. Les choses vont très bien pour nous en ce moment. Au bout du compte, je dis simplement à mes joueurs qui nous récoltons ce que nous avons semé. Quand nous jouons bien, nous méritons de gagner. Tout comme les matchs où nous commettons des erreurs, nous subissons la défaite. À mon avis, si nous jouons avec intensité pendant 60 minutes, nous pouvons rivaliser.

« Ce qui est encourageant pour moi est le fait qu'il est difficile de trouver un joueur qui n’a pas joué à la hauteur de nos attentes. Je pense que nous obtenons du rendement de la part de tous. Il s’agit d’une période excitante de l'année. »

Naturellement, vous entendrez le même genre de sentiment du côté de la formation de Houston.

« Nous nous sommes tellement améliorés au cours des dernières semaines », a dit le capitaine des Aeros, Joe DiSalvatore, après avoir marqué le but gagnant de la série contre Hamilton. « Tout le monde a acquis de la maturité autant sur le plan personnel qu’athlétique. On pouvait voir tout cela dans les 20 dernières minutes du match (de mardi). Nous avons mis tout ce temps supplémentaire tout au long de l'année pour vivre un moment comme celui-là. C'est pourquoi cette équipe est si spéciale. »

Kleinendorst pourrait utiliser le même mot pour décrire toute son équipe depuis le début des séries.

« Il faut avoir les bons joueurs et je pense que Tim et Bryan Murray (le directeur général et le directeur général adjoint des Sénateurs d'Ottawa, respectivement) ont fait un excellent travail à ce chapitre. Nous avons eu peu de chance en cours de route. Il y a eu un tir de pénalité en prolongation contre Manchester lors du sixième match. Robin Lehner a fait un arrêt spectaculaire. Si cette rondelle s’était retrouvée dans le filet, nous ne parlerions pas de cela en ce moment.

« Mais cela étant dit, nous méritons d'être ici. Nous avons joué extrêmement bien. Les gars ont fait un excellent travail. Maintenant, nous prenons les choses un seul match à la fois vers la Coupe Calder. C'est de cette façon que nous devons aborder la situation. »

Bloc-notes

Le premier affrontement ce soir opposera des gardiens recrue – Robin Lehner, 19 ans, qui effectuera son 14e départ de suite en séries pour Binghamton, fera face à Matt Hackett, 21 ans, qui disputera son 19e match cette saison pour Houston. Trois des quatre dernières équipes championnes de la Coupe Calder alignaient un gardien recrue : Michael Neuvirth, Hershey, 2010; Ondrej Pavelec, Chicago, 2009 et Carey Price, Hamilton, 2007. Cette dernière formation a déjà aligné deux joueurs actuels des B-Sens, soit l’attaquant Corey Locke et le défenseur André Benoit... Le défenseur Patrick Wiercioch n'est pas tout à fait rétabli, de dire Kleinendorst, donc Bobby Raymond sera de l’alignement pour le premier match ce soir... Les B-Sens rapportent qu’il reste moins de 500 billets pour le troisième match de la finale de la Coupe Calder, prévue pour mercredi au Broome County Veterans Memorial Arena de Binghamton (19 h 05, Team 1200, ahllive.com). Le quatrième affrontement, prévu pour vendredi prochain, sera pratiquement disputé à guichets fermés dans l’amphithéâtre qui abrite 4 710 sièges, dont la dernière finale de la Coupe Calder à cet endroit a été disputée en 2003.


En voir plus