Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les B-Sens souhaitent rebondir rapidement contre les Monarchs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Ryan Potulny et les Senators de Binghamton doivent rebondir rapidement du revers crève-coeur de dimanche, par la marque de 5-4 en prolongation, face aux Monarchs de Manchester (Photo par Scott Slingsby/inGoal Magazine).
Les Senators de Binghamton ont possiblement appris leur leçon.


Une leçon dont ils auront besoin de mettre derrière eux assez rapidement.

Certes, les B-Sens ont peu de temps pour s'apitoyer sur le revers de dimanche au Broome County Veterans Memorial Arena, alors qu’ils ont bousillé des avances de 3-0 et de 4-2 pour permettre aux Monarchs de Manchester de l’emporter 5-4 en prolongation. Ces derniers mènent maintenant la série demi-finale de la section Atlantique 2-1 dans la Ligue américaine de hockey. Le 4e match de la série aura lieu mardi à Binghamton (19 h 05, Team 1200, ahllive.com), tandis que le 5e affrontement sera disputé le lendemain soir (19 h 05, Team 1200, ahllive.com), toujours au domicile des petits Sénateurs.

« Il est hors de question d’appuyer sur le bouton panique », a déclaré le centre Zack Smith après la défaite de dimanche. « Nous devons apprendre de cet épisode. La bonne nouvelle est que nous allons reprendre l’action presque immédiatement et que nous avons une chance de nous racheter. »

Après avoir remporté une victoire 4-3 en prolongation vendredi soir à Manchester, les B-Sens sont revenus à la maison avec le momentum. Puis, ils se sont forgé une avance de 3-0 dans les 20 premières minutes de jeu dimanche. Mais les Monarchs ont réduit l'écart à 3-2 à la fin de la deuxième période et ils n’ont pas plié l’échine lorsque Bobby Butler a marqué à mi-chemin en troisième pour redonner une avance de deux buts aux siens.

« Je pense que nous avons joué pour ne pas perdre au lieu de jouer pour gagner », a déclaré Barry Brust, le gardien de but de Binghamton. « Nous devons jouer pour gagner. Nous devons être une équipe agressive et rapide pour réussir. Nous l’étions en première période, mais cela s’est estompé. »

L'entraîneur-chef Kurt Kleinendorst espère que sa jeune formation, qui aligne 14 joueurs qui en sont à leur première participation aux séries éliminatoires dans la LAH, pourra tirer rapidement des leçons du revers de dimanche.

« C'est malheureux, mais nous sommes encore jeunes, inexpérimentés à ce niveau et nous devons encore apprendre des choses en ce sens, dit-il. C'est ce que nous devons en tirer à propos d’hier (dimanche), une leçon... On pourrait penser que quatre (buts) à la maison seraient suffisants pour gagner. Pourtant, nous jouions exactement de la même façon que lors de la troisième période à Manchester (vendredi). Mais il faut parvenir à réussir cela trois fois.

« Nous allons passer au travers. Nous avons surmonté l'adversité très souvent jusqu'à présent cette année. Tout cela fait partie de leur processus de développement. »

Les trois matchs de la série à ce jour se sont décidés par un seul but, dont deux d'entre eux en prolongation. Kleinendorst affirme que cela fait partie du flux et du reflux d'une série éliminatoire.

« C'est comme ça, une série peut durer sept matchs, a-t-il dit. Il y a des hauts et des bas. On peut y vivre toute sorte d'émotion dans une série. À moins de réussir un balayage, c'est comme ça que ça se passe. »

Alors que les deux équipes se sont affrontées deux fois seulement durant la saison régulière, ils n'ont pas eu besoin de beaucoup de temps pour se familiariser entre-elles dans cette série.

« Après avoir affronté une équipe trois ou quatre fois, on commence à savoir à peu près de quelle façon les choses vont se passer, notamment au niveau de leurs unités spéciales et de la manière dont ils vont venir à vous et vous attaquer, a déclaré Brust. Il n'y a pas de secret, il s’agit simplement d‘une lutte de volonté et d’habiletés. Nous devrons élever notre jeu d'un cran.

« Toute l'année, nous avons dit qu’on ne peut monter trop haut ni descendre trop bas. Nous avons eu une belle victoire en prolongation (dans le 2e match) et ils ont répliqué, alors nous devons seulement répliquer illico. »


En voir plus