Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les B-Sens dans la cour des grands

par Rob Brodie / Ottawa Senators
L'ajout du défenseur recrue Erik Karlsson a déjà un impact sur le jeu de puissance des Senators de Binghamton. Ottawa a cédé le Suédois dans sa filiale de la Ligue américaine la semaine dernière (Phillip MacCallum/Getty Images).
Le principal enjeu dans la Ligue américaine de hockey est l’opportunité.


Pour de nombreux joueurs qui caressent des rêves et qui évoluent à ce niveau, leur véritable objectif, celui d’avoir l’occasion de se produire sur la grande scène, n’est jamais bien loin. Ainsi, les Senators de Binghamton sont impatients de disputer leur match contre les Bulldogs de Hamilton, dimanche à la Place Banque Scotia.

Même s’il ne s’agit pas exactement d’une véritable chance de jouer dans la Ligue nationale, c’est tout comme ou presque. On peut dire avec certitude que lorsque la première mise en jeu sera effectuée peu après 15 heures, la nervosité sera palpable sur le banc des B-Sens, alors qu’ils s’apprêteront à affronter la principale filiale des Canadiens de Montréal.

« Je pense que nous sommes emballés », a déclaré l’entraîneur-chef de la formation de Binghamton, Don Nachbaur, lors d’une conférence téléphonique plus tôt cette semaine. « J’entends les joueurs en parler dans le vestiaire. Ils ont hâte de jouer devant ces foules dans ces grands amphithéâtres (les deux équipes croiseront le fer également vendredi au Centre Bell à Montréal).

« Évidemment, l’objectif de quiconque évolue dans les mineures est d’atteindre la Ligue nationale. Ainsi, lorsque ces joueurs ont l’occasion de se produire dans ces amphithéâtres devant leurs amateurs, il s’agit d’une chance pour eux d’impressionner les dirigeants qui nous emploie et qui nous évalue. »

Même si la direction des Sénateurs observe attentivement ses meilleurs espoirs à Binghamton, le fait de pouvoir le faire sans avoir à se taper les quatre heures de route entre Ottawa et la ville de l’État de New York, est une occasion qui est la bienvenue.

« C’est une excellente occasion et je vais en profiter », a déclaré l’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, qui a passé la majeure partie de deux saisons derrière le banc à Binghamton avant d’être promu dans le grand club en février dernier. « Écouter l’opinion d’une autre personne est une chose. Se faire sa propre opinion en est une autre. Ainsi, nous démontrons que nous nous intéressons à eux (les joueurs de Binghamton) et nous voulons qu’ils connaissent du succès. Nous voulons voir qui joue bien et qui mérite d’être rappelé. »

Avant le match de ce soir à Albany contre les River Rats, les B-Sens présentent un dossier de 3-5-2 depuis le début de la saison et ils partagent le dernier rang de la section Est de la LAH avec les Admirals de Norfolk. Toutefois, seulement trois points séparent la filiale des Sénateurs d’une place en séries éliminatoires. Nachbaur estime que sa jeune équipe n’a pas encore atteint son apogée.

« Dans notre alignement, nous avons sept joueurs qui sont de retour et quelques autres qui ont été mis sous contrat à titre de joueurs autonomes. Donc, notre formation n’est pas dominée par des vétérans, a déclaré Nachbaur. Nous avons une jeune formation qui est en apprentissage. Avec un peu de chance, notre fiche pourrait nettement s’améliorer. Souvent, des rondelles ont été déviées dans notre filet et à l’autre bout de la patinoire, nous avons dominé au chapitre des lancers.

« Nous martelons sans cesse le même message, continuons avec le même système et nous serons récompensés. Ce n’est qu’une question de temps. »

Deux des vétérans de l’équipe – le capitaine Denis Hamel, qui en est à sa 13e année professionnelle, et le joueur autonome Martin St. Pierre – s’imposent chez les B-Sens, autant sur la feuille de pointage que dans le vestiaire.

« Nous avons des joueurs prolifiques de la Ligue américaine ici, a dit Nachbaur. Denis Hamel évolue dans la ligue depuis plusieurs années. Martin St. Pierre, (le défenseur) Drew Bannister … voilà quelques-uns de nos vétérans. Ils sont ici pour aider nos jeunes et nous aider à gagner. Je pense qu’ils sont de grands leaders. »

J’entends les joueurs en parler dans le vestiaire. Ils ont hâte de jouer devant ces foules dans ces grands amphithéâtres. Évidemment, l’objectif de quiconque évolue dans les mineures est d’atteindre la Ligue nationale. Ainsi, lorsque ces joueurs ont l’occasion de se produire dans ces amphithéâtres devant leurs amateurs, il s’agit d’une chance pour eux d’impressionner les dirigeants qui nous emploie et qui nous évalue. - Don Nachbaur
Il n’y a aucun doute que les amateurs seront intéressés par la performance du défenseur Erik Karlsson, l’un des meilleurs espoirs de l’organisation des Sénateurs. Le Suédois de 19 ans, premier choix de l’équipe (15e au total) au repêchage de 2008, a été cédé à Binghamton la semaine dernière afin de poursuivre son perfectionnement après avoir entamé la saison à Ottawa.

Karlsson, qui a récolté une passe à son premier match dans la LAH contre les Americans de Rochester vendredi dernier, n’a pas tardé à impressionner Nachbaur.

« Je pense qu’il a eu un impact immédiat sur le jeu avec son rendement en possession de la rondelle, a-t-il dit. Notre jeu de puissance s’est amélioré et nous avions besoin désespérément d’un gars à la pointe qui peut décocher des lancers de façon crédible. Je pense que sa présence sera bénéfique pour nous.

« On peut constater qu’il est talentueux et qu’il peut lancer. »

Nachbaur croit que les amateurs vont apprécier le calibre de hockey que les B-Sens et les Bulldogs démontreront dimanche.

« La Ligue américaine est un excellent calibre de hockey, a-t-il affirmé. On retrouve de jeunes joueurs qui aspirent à la Ligue nationale. C’est un calibre de jeu physique, rapide, quoique parfois ambigu. Les joueurs essaient beaucoup de choses. Des matchs très divertissants en perspective. »

Nouvelles de Bingo

Le match de dimanche sera télédiffusé à Rogers 22... Ryan Keller, un Saskatchewannais qui a passé les deux dernières saisons avec les Blues d’Espoo en Finlande, est le meneur des B-Sens au chapitre des buts marqués (six) et il partage le premier rang pour les points avec St. Pierre (10)...Le match de ce soir à Albany est le premier d’une séquence de six rencontres à l’étranger pour Binghamton.


En voir plus