Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Les B-Sens aiment l'effet nouveauté

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les Senators de Binghamton entameront leur série éliminatoire contre les Monarchs de Manchester sans le meilleur marqueur de la LAH, Corey Locke, qui soigne une blessure à l'épaule (Photo par André Ringuette/Freestyle Photography/OSHC).
Il y a vent d’air frais qui circule dans l’entourage des Senators de Binghamton ces jours-ci.


Après avoir été écartés des séries éliminatoires de la Coupe Calder au cours des cinq dernières saisons, les B-Sens disputeront leur premier affrontement post-saison ce soir contre les Monarchs au Verizon Wireless Center de Manchester, au New Hampshire (19 h, Team 1200, ahllive.com). Mais, il y a encore plus.

Depuis que Binghamton s’est qualifié pour une place en séries éliminatoires de la Ligue américaine de hockey par voie de croisement, il fera face à un adversaire de la section Atlantique au premier tour. Les équipes n’ont croisé le fer que deux fois cette année et les deux matchs ont été disputés en moins d’une semaine en janvier. Les Monarchs, la principale filiale des Kings de Los Angeles, l’ont emporté par la marque de 4-3 à Binghamton le 15 janvier, tandis que les B-Sens ont obtenu une victoire de 4-2 à Manchester sept jours plus tard.

C’est différent comparativement aux adversaires de la section Est, que les B-Sens affrontent à huit reprises chaque saison. Il s’agit toutefois d’une situation qui plait à l'entraîneur-chef des B-Sens, Kurt Kleinendorst, même si cela exige un petit effort supplémentaire pour examiner ses vis-à-vis.

« Si vous me demandez mon avis, je préfère jouer contre une équipe avec laquelle nous n’avons pas affronté huit fois déjà. Il y a un élément de nouveauté, de dire Kleinendorst. Mais nous n’abordons pas cette série différemment des autres affrontements de cette année. Avons-nous passé un peu plus de temps sur le cas de Manchester que nous le ferions normalement? Probablement. Mais est-ce que cela brouille nos esprits? Non. Tout ce que nous avons indiqué à nos joueurs est de faire ce que l’on fait habituellement, rien n’est différent, peu importe l’équipe que nous affrontons.

« En fin de compte, lorsque la rondelle tombe sur la patinoire, l'équipe qui performe le mieux (pendant 60 minutes) va gagner. »

Le centre Corey Locke est d’accord sur le fait que la position de croisement a bien servi son équipe pour l’affrontement de première ronde.

« Nous jouons à répétition contre les mêmes équipes dans notre section, et on s'habitue à les affronter », a dit Locke au Binghamton Press & Sun-Bulletin. « Parfois, il s’agit d’une partie d'échecs. Mais jouer contre une équipe d’une autre section, c'est un peu différent. On ne les voit pas souvent, on les connait moins. Espérons que cela pourrait tourner en notre avantage. Le premier match nous le dira. »

Ce soir, les B-Sens devront se passer des services de Locke, le champion marqueur de la LAH, qui soigne une blessure à l'épaule et qui ratera au moins le premier match. Mais l’alignement de Binghamton a été solidifié au début de cette semaine avec le retour de huit joueurs des Sénateurs d'Ottawa, notamment Bobby Butler, Colin Greening, Erik Condra et Zack Smith.

Pour Butler, qui a joué son hockey collégial à l'Université du New Hampshire et qui a passé son enfance à une heure de Manchester, la présente série représente un retour aux sources en quelque sorte. Les Wildcats ont disputé une partie de leurs matchs au Verizon Wireless Center.

« Beaucoup de partisans de l’UNH viennent aux matchs des Monarchs et cela devrait être excitant », a dit Butler, originaire de Marlborough, au Massachusetts. « J’ai hâte d’entamer cette série. »

Rundblad et le Skelleftea s’inclinent en finale de la Suède

Il n'y aura pas de dernier titre pour David Rundblad dans la Ligue élite suédoise.

Rundblad et sa formation de Skelleftea se sont inclinés 4-1 devant Farjestad aujourd'hui et ils ont perdu la série finale quatre de sept par surcroit. Le meilleur espoir des Sénateurs a récolté trois buts et 10 points durant les séries éliminatoires, en plus d’avoir obtenu 11 buts et 50 points en saison régulière. Il a remporté le trophée Borje Salming à titre de meilleur défenseur du circuit.

Les Sénateurs ont obtenu Rundblad, le 17e choix au total lors du repêchage de la LNH en 2009, des Blues de St. Louis pour leur choix de première ronde au repêchage de 2010. Il devrait lutter pour un poste à la ligne bleue pour Ottawa cet automne.

Bloc-notes

Alors que Binghamton vit au rythme des séries pour la première fois depuis 2005, les B-Sens alignement deux vainqueurs de la Coupe Calder, soit Locke et le défenseur André Benoît, tous deux avec les Bulldogs de Hamilton en 2006-2007... Barry Brust, qui était devant le filet des Monarchs de 2005 à 2007, a été l’homme de confiance des B-Sens cette saison, présentant un dossier de 29-19-2 avec sept blanchissages en plus d’avoir fait face à plus de tirs que n'importe quel autre gardien de but dans la LAH. Il obtiendra le départ ce soir.


En voir plus