Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Lehner et les B-Sens entendent se retrousser les manches

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Robin Lehner sera devant le filet des Senators de Binghamton ce soir, alors que ces derniers pourraient mettre un terme à la série contre Portland (Just Sports Photography).
L'éducation de Robin Lehner continue à s'accélérer à mesure que les Senators de Binghamton progressent dans les éliminatoires de la Coupe Calder.


Un autre test important attend le gardien suédois de 19 ans ce soir au Cumberland County Civic Center (19 h, Team 1200, ahllive.com), alors que les B-Sens tenteront d’éliminer les Pirates de Portland sur la route dans le sixième match de la série finale de la section Atlantique dans la Ligue américaine. Binghamton mène la série 3-2.

Il y a trois jours, Lehner a été retiré après avoir accordé quatre buts dans les 15 premières minutes de jeu dans un match qui s’est soldé par un revers de 6-2 des B-Sens au Broome County Arena de Binghamton. Les petits Sénateurs auraient pu mettre un terme à la série et obtenir quelques jours de congé mérités. Barry Brust, le vétéran qui a défendu le filet des B-Sens pendant la majeure partie de la saison régulière, mais qui a été ennuyé par une blessure au premier tour contre les Monarchs de Manchester, s’est amené en relève.

Alors que des indices laissaient croire par la suite que Binghamton pourrait revenir avec Brust ce soir, l’entraîneur-chef des B-Sens, Kurt Kleinendorst, a décidé de revenir avec Lehner, expliquant qu’il s’agit de la bonne décision étant donné que le gardien suédois a présenté un dossier de 6-2 au cours des présentes séries, avec une moyenne de buts alloués de 2,91 et un pourcentage d'arrêts de 0,916. Le meilleur espoir des gardiens de but des Sénateurs d'Ottawa était devant le filet lors des trois victoires remportées par les B-Sens en prolongation contre les Monarchs.

« Il (Lehner) mérite d'être là à l'heure actuelle », a déclaré le directeur général adjoint des Sénateurs, Tim Murray, à la station Team 1200 plus tôt aujourd'hui. « Cela a été une expérience très enrichissante pour lui. »

D'une certaine façon, il s’agit du plus récent épisode d'une série d’événements imprévus survenus lors de la première saison de Lehner chez les professionnels. Un choix de deuxième ronde (46e au total) par les Sénateurs dans la LNH en 2009, Lehner devait être le gardien numéro un à Binghamton cette saison. Mais les blessures à Ottawa ont fait en sorte que le cerbère a été rappelé à deux reprises par le grand club et par le temps que Lehner eut finalement réussi à s’établir à Binghamton, Brust était devenu le numéro un.

Mais aux yeux de l'entraîneur des gardiens des Sénateurs, Rick Wamsley, il s’agissait d’une situation bénéfique.

« Pour lui, seconder Barry en saison régulière, selon moi, fut formidable », a déclaré Wamsley au sujet de Lehner. « Il a vu ce que ce solide gardien de but peut faire pour une équipe de match en match. S'il voulait jouer un certain nombre de matchs consécutifs, c'est ce que nous attendions à ce chapitre. Ce fut une belle année d'apprentissage pour Robin et maintenant il applique les leçons apprises en séries éliminatoires jusqu'à présent. »

Cette courbe d'apprentissage n'a pas toujours été des plus reposantes, étant donné la façon dont la saison s’est déroulée autant à Ottawa qu’à Binghamton. Mais il ne faut pas mettre en doute l'engagement de l'organisation envers Lehner.

« Robin a entamé la saison avec beaucoup d'attentes, a déclaré Wamsley. Il y a eu des obstacles dont nous avons eu à surmonter avec des conversations et des séances de vidéo. Il est un type qui a beaucoup de volonté. Parfois, il nous fallait briser cette volonté, mais il comprend pourquoi nous l’avons fait.

« Jusqu'ici, dans les séries éliminatoires, vous avez vu les fruits du travail de tout le monde : le mien et ceux de Kurt, Stirls (l’entraîneur-adjoint des B-Sens Steve Stirling), les entraîneurs et la direction des Sénateurs d’Ottawa. Tout le monde a mis la main à la pâte cette année avec lui. Après toutes ces conversations, il comprend enfin ce que nous voulons dire et il commence à comprendre l’enjeu. »

Et pour les gardiens, ce chemin vers la Ligue nationale est peut-être le plus long de tous.

« Ce n’est pas tout le monde qui peut être comme Tom Barrasso, où vous sortez de l'école secondaire pour devenir une vedette dans la Ligue nationale de hockey. Il y a des échelons à franchir, a déclaré Wamsley. On constate son potentiel (de Lehner), ses habiletés, son gabarit, ce qu’il pourrait devenir s'il prête attention aux détails et on sait que cela prendra un certain temps.

« Vous savez, il va falloir qu’il dispute 50, 60 ou 70 matchs de hockey professionnel avant qu'il ne devienne un régulier. Je pense que nous avons pris des mesures importantes avec Robin au sujet de l’ultime objectif, celui d’atteindre la Ligue nationale de hockey, mais il y a encore du travail à faire. »

Bloc-notes

L’attaquant des B-Sens Kaspars Daugavins, un des meilleurs buteurs de l'équipe en séries éliminatoires, devrait jouer ce soir. Il a quitté l’entraînement jeudi matin avec une blessure au haut du corps, mais Kleinendorst a déclaré aujourd'hui « qu’il serait étonnant qu’il ne puisse pas jouer. » Binghamton pourrait retrouver Cody Bass dans l’alignement, après avoir été sur la liste des blessés pendant le sixième match. Il prendra part à l’échauffement d'avant-match ce soir, avant qu'une décision soit prise. « Je me sens mieux et je pense qu’il y a une nette amélioration comparativement à auparavant », a déclaré Bass au Binghamton Press & Sun-Bulletin, après la séance d’entraînement des B-Sens. « En ce moment, les choses vont mieux. L’entraîneur et moi avons parlé (d’un retour au jeu). Je ne suis pas encore certain de la bonne chose à faire. » Le défenseur Jared Cowen, qui disputera son premier match éliminatoire dans la LAH ce soir, a été jumelé avec André Benoit à l'entraînement d'avant-match.


En voir plus