Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Leclaire près d'un retour au jeu

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien des Sénateurs Pascal Leclaire a accompagné ses coéquipiers à Toronto, un autre indice que son rétablissement d'un étirement à l'aine tire à sa fin (Photo par Bruce Bennett/Getty Images).
TORONTO — Pascal Leclaire peut finalement voir la lumière au bout du tunnel.


Le gardien des Sénateurs d’Ottawa a monté dans l’avion à destination de Toronto avec ses coéquipiers lundi après-midi, un autre indice concret que son rétablissement tire à sa fin. Le cerbère avait subi une élongation à l’aine au début du match du 14 octobre dernier contre les Hurricanes de la Caroline.

Alors que le gardien recrue Robin Lehner fut renvoyé chez les Senators de Binghamton dans la Ligue américaine plutôt lundi, Leclaire devrait logiquement seconder Brian Elliott mardi soir alors que les Sénateurs se mesureront aux Maple Leafs de Toronto au Air Canada Centre (19 h, Rogers Sportsnet East, 104,7 FM Souvenirs Garantis).

Leclaire est sûr qu’il pourra revenir au jeu au cours de la semaine.

« Dans les cinq à sept prochains jours, on verra », a-t-il déclaré après avoir participé à sa première séance d'entraînement complète en deux semaines. « Je ne veux pas spéculer. Si cela se produit, très bien, mais dans le cas contraire, alors c’est le bouton de panique. Mais jusqu'à présent, je me sens bien, je progresse et je suis assez satisfait de la tournure des choses. »

Alors qu'il y avait quelques indices, la semaine dernière, qui laissaient croire que l’état de Leclaire avait peut-être régressé, l’athlète de 27 ans de Repentigny ne faisait que suivre une approche prudente à l'égard d'une blessure qui peut être imprévisible.

« J'ai commencé à patiner et puis j'ai attendu un peu, dit-il. Cela ne voulait pas dire nécessairement que les choses empiraient. Nous avons décidé plutôt de prendre un peu de repos et cela a fonctionné. Après cela, on a essayé de pousser un peu plus et, depuis lors, les choses vont bien. Il y a donc beaucoup de progrès. La première semaine a été difficile, mais après cela, à peu près chaque jour, les choses ont commencé à se replacer. »

Un autre signe positif s’est manifesté lors de l’entraînement matinal, de dire Leclaire.

 «Aujourd'hui (lundi), ce fut une bonne journée et nous allons voir comment je réagis en matinée, a-t-il dit. C'est toujours ce genre de scénario depuis le début. J'essaie de pousser plus chaque jour et attendre le lendemain pour voir comment je me sens à mon réveil. Jusqu'ici, tout va bien. »

La prochaine étape, bien sûr, est de tester le tout dans un match. Mais Leclaire devra attendre d’être complètement rétabli afin de garantir que le processus de guérison est un succès.

« À l’entraînement, ce n'est pas la même chose que lors d’un match, dit-il. On a toujours la possibilité de contrôler les choses un peu plus. Je considère que je suis près du but. Avant de revenir (au jeu), je dois m’assurer d’être en confiance et de ne pas avoir peur du mouvement et ne pas être hésitant. Je pense que nous y sommes presque. »

La première saison de Leclaire chez les Sénateurs fut marquée par les blessures — particulièrement étranges — et il avait connu un bon départ au cours de la présente campagne avant de subir cette blessure à l’aine. Néanmoins, il continue de voir les choses avec philosophie.

« Compte tenu des circonstances, c'est même très bien. Il n'est jamais facile d'être blessé, mais si je peux m'en tirer avec seulement deux semaines d'absence, ce ne sera pas si pire, a-t-il dit. J’ai déjà raté six, sept mois d’activité (en raison d'autres blessures dans le passé). C’est frustrant de devoir s’absenter à nouveau. Tout allait bien et soudainement j’ai dû tout commencer à neuf. Mais il faut voir cela avec philosophie, ce n’est pas si mal. »


En voir plus