Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Leclaire doit patienter

par Rob Brodie / Ottawa Senators
En l'absence de Pascal Leclaire à cause d'une blessure, Brian Elliott sera le partant devant le filet des Sénateurs contre les Capitals de Washington, ce soir à la Place Banque Scotia (Photo par André Ringuette/NHLI via Getty Images).
Pascal Leclaire n’est pas tout à fait prêt à se mesurer à Alex Ovechkin et la puissante attaque des Capitals de Washington.


Le gardien des Sénateurs d’Ottawa a déclaré forfait pour l’affrontement de ce soir à la Place Banque Scotia, contre les meneurs de la section Sud-Est (19 h 30, RDS, Rogers Sportsnet, CJRC 104,7 FM). Leclaire, qui a subi une blessure au bas du corps lors du match de samedi, remporté par Ottawa au compte de 5-3 sur les Sabres de Buffalo, a participé à la séance d’entraînement avec ses coéquipiers aujourd’hui, mais il a indiqué qu’il lui faudra « de 24 à 48 heures de plus » de repos avant d’effectuer un retour au jeu.

« Je ne crois pas que c’est très sérieux, mais je crois que les prochains jours seront bénéfiques, a déclaré Leclaire. Un peu plus de repos va aider. Je veux juste m’assurer que tout est correct. Je ne vois rien de sérieux du tout.

« Nous prenons cela au jour le jour. Aujourd’hui, ma condition était beaucoup mieux que samedi soir. J’espère que je serai prêt à affronter le New Jersey (mercredi à Newark). »

Leclaire ressentait visiblement de la douleur après que Jochen Hecht, des Sabres, s’est échoué sur lui lors d’une mêlée en deuxième période. Il a quitté la rencontre après 40 minutes et laissé le filet à Brian Elliott, qui sera le partant ce soir contre les Capitals.

« Il y a certainement de l’inquiétude lorsque cela survient », a dit Leclaire, en ajoutant que cette blessure n’a rien à voir avec sa cheville qui avait subi une intervention chirurgicale en février dernier. « Ce sont des situations qui peuvent survenir rapidement lorsque des joueurs tombent sur vous... Le lendemain, je me sentais très bien et soulagé. Nous avons de bons médecins et de soigneurs ici et c’est ce qui compte.

« Je sais que je suis entre bonnes mains, donc je ne m’inquiète pas. Je crois qu’il est sage de m’accorder une journée ou deux de repos de plus pour m’assurer que tout est correct. Je ne veux plus que cette blessure me dérange dans le futur. »

Elliott est conscient qu’il fera face à un défi de taille ce soir face à une offensive explosive comme celle des Capitals, qui va au-delà d’Ovechkin, deux fois récipiendaire du trophée Hart et qui a déjà enfilé 16 buts en 17 matchs cette saison.

« Ils comptent plusieurs joueurs dangereux qui peuvent décocher des tirs de n’importe où, donc je me dois d’être très vigilant et être prêt à faire face à toute éventualité, a-t-il dit. Ils sont très actifs à la pointe et ils effectuent d’excellentes passes d’un côté à l’autre ainsi que des tirs sur réception. Il faut être aux aguets pendant tout le match. »

Néanmoins, les Sénateurs porteront une attention particulière au numéro 8 en blanc.
« C’est un bon défi, a déclaré le centre des Sénateurs Mike Fisher. Il (Ovechkin) a toujours bien joué contre nous et nous devrons trouver le moyen de le freiner et de lui rendre la tâche difficile. Nous devrons être prêts pour ce match. »

Le défenseur Filip Kuba a ajouté : « Il possède tous les outils nécessaires. Nous devrons limiter son espace de manœuvre afin qu’il ne puisse pas décocher des lancers importants. Il faudra aussi bloquer ses lancers. »

Il y a certainement de l’inquiétude lorsque cela survient. Ce sont des situations qui peuvent survenir rapidement lorsque des joueurs tombent sur vous... Le lendemain, je me sentais très bien et soulagé. Nous avons de bons médecins et de soigneurs ici et c’est ce qui compte. Je sais que je suis entre bonnes mains, donc je ne m’inquiète pas. Je crois qu’il est sage de m’accorder une journée ou deux de repos de plus pour m’assurer que tout est correct. Je ne veux plus que cette blessure me dérange dans le futur. - Pascal Leclaire
Avec une victoire ce soir, les Sénateurs (11-6-3) mettraient un terme à un séjour quasi parfait à domicile. Ils ont présenté une fiche de 3-0-1 au cours de la dernière semaine à la Place Banque Scotia pour se hisser à un seul point des meneurs de la section Nord-Est, les Sabres de Buffalo. Ottawa souhaite poursuivre ce rythme, alors qu’un éprouvant séjour de 10 jours sur la côte ouest approche à grands pas.

« Nous trouvons des façons de gagner et cela doit continuer, a dit Fisher. Il faut connaître quelques bons matchs avant d’entamer des séquences à l’étranger, qui seront plus difficiles. »

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Cory Clouston, apprécie le rendement que son équipe a déployé lors de la plus difficile séquence de matchs à domicile jusqu’à présent cette saison.

« Nous jouons simplement de la façon dont nous devons jouer, a-t-il dit. Nous créons plus de choses offensivement et plus de circulation devant le filet. Chaque fois que nous avons marqué (samedi soir), nous avions au moins un de nos joueurs devant le gardien adverse. Nous attaquons davantage en groupe, donc nous sommes plus consistants. Il ne s’agit pas de 10 minutes ici ou cinq minutes là-bas. »

Bloc-notes

Alex Kovalev, qui a quitté pour la Russie jeudi dernier pour les funérailles de sa belle-mère, ne sera pas probablement de retour à temps pour le match de ce soir. Mais Clouston prévoit que son vétéran sera de retour dans l’alignement bientôt. « Il est toujours en train de s’occuper de sa famille, a dit Clouston. Nous allons lui laisser tout le temps qu’il veut, mais je ne crois pas que son absence sera au-delà d’un match de plus. Il ne devrait pas être là ce soir, mais possiblement pour le prochain match (mercredi)... Le défenseur Anton Volchenkov (coude droit) a rejoint ses coéquipiers pour l’entraînement d’aujourd'hui, mais il a indiqué qu’il ne devrait pas être de retour avant le début du périple de cinq parties à l’étranger, qui se mettra en branle pour les Sénateurs samedi à Boston. « C’est encore difficile lorsque je lance des rondelles, dit-il. Je vais être de retour bientôt, mais je dois travailler encore un peu. Peut-être samedi, mais rien de certain. »... Il reste moins de 3 000 billets pour le match de ce soir. Procurez-vous vos billets en cliquant ici.

Pour les dernières mises à jour lors des jours de match des Sénateurs, visitez twitter.com/NHL_Sens.



En voir plus