Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le trio de Fisher est déterminé à augmenter sa production à l'offensive

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le centre Mike Fisher, des Sénateurs, veut contribuer davantage offensivement pour son équipe. Photo : A. Ringuette/Freestyle Photography/OSHC

Par Todd Anderson

Pour le 3e match de la demi-finale de l'Association de l'Est contre les Devils du New Jersey, ce soir à la Place Banque Scotia, les attaquants des Sénateurs d'Ottawa, Peter Schaefer, Mike Fisher et Mike Comrie, tenteront de mettre l'accent sur la production offensive afin d'aider leur équipe à prendre les devants 2-1 dans cette série.

« Peu importe contre qui nous ferons face, nous devrons effectuer les petites choses qui feront la différence, a dit Schaefer. Il faut aller plus souvent au filet, décocher plus de tirs et de compter plus de buts à la façon des séries éliminatoires. C'est ce que nous allons tenter de faire ce soir.

« Nous sommes conscients que nous allons parvenir à marquer. Il faut demeurer positif et continuer de travailler fort. »

Même si les Dany Heatley, Jason Spezza et Daniel Alfredsson mènent la charge, l'entraîneur-chef des Sénateurs, Bryan Murray, affirme que la contribution des autres joueurs est essentielle si l'équipe veut se rendre loin en séries.

« Il est évident que la recette pour aller loin en séries est d'obtenir la contribution offensive de plusieurs joueurs, d'expliquer Murray. Ce n'est pas seulement le travail d'un seul trio. Nous avons besoin de l'apport des autres joueurs. »

Fisher affirme toutefois que l'aspect défensif demeure une préoccupation pour son trio. Néanmoins, il souhaite être en mesure de participer au pointage et aider son équipe.

« Nous devrons bien jouer défensivement et créer des occasions de marquer afin de les anéantir », de dire Fisher.

Heatley toujours en feu
À l'instar de la saison régulière d'où il a établi un record, Heatley connaît une très bonne séquence depuis le début des séries éliminatoires. Avec neuf points, dont cinq contre Martin Brodeur et les Devils, Heatley affirme qu'il n'a pas été intimidé par le gardien vedette.

« Je pense que tout le monde constate qu'il est un gardien exceptionnel, qu'il excelle dans les matchs importants et qu'il effectuera de gros arrêts. Mais je pense que nous avons constaté qu'il n'était pas invincible, a déclaré Heatley. C'est certain qu'il faut décocher des tirs de qualité pour espérer le battre. Il faut réaliser de bons jeux. Comme contre n'importe quel gardien, il faut aller souvent au filet. »

À l'autre bout de la patinoire, le gardien Ray Emery a aussi bien fait pour Ottawa.

« Observez le travail d'Emery, a indiqué le centre Scott Gomez, des Devils. Il est un élément important pour eux. En ce temps de l'année, il faut établir sa crédibilité et c'est exactement ce qu'Emery est en train de faire. »

Un entraînement facultatif achalandé
Tous les joueurs des Sénateurs, à l'exception de l'attaquant Patrick Eaves qui est toujours incommodé par une blessure à la tête, ont pris part à la séance facultative d'entraînement ce matin. Murray fut agréablement surpris.

« J'étais le seul à ne pas avoir chaussé les patins ce matin, a déclaré Murray lors de son point de presse. Je n'ai pas réalisé que toute l'équipe était sur la patinoire. Je leur avais accordé l'option. Le moral était bon. Nous avons eu notre réunion d'équipe et tout le monde semblait de bonne humeur et content d'être revenu au bercail après un périple de quelques jours à l'étranger. »

En voir plus