Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le tour de Gryba est finalement arrivé

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le défenseur Eric Gryba fera ses débuts avec les Sénateurs ce soir à Montréal, contre les Canadiens. Il espère laisser une bonne première impression auprès de la direction de l'équipe (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
Il faut reconnaitre qu’Eric Gryba n’est peut-être pas aussi flamboyant que certains de ses coéquipiers à la ligne bleue des Sénateurs d’Ottawa.


Mais il fera tout en son possible pour se faire remarquer à son premier test dans la Ligue nationale de hockey, ce soir contre les Canadiens au Centre Bell de Montréal (19 h 30, RIS, Team 1200).

Évidemment, il ne s’agit que d’un match hors-concours, mais évitons de dire cela à l’athlète de 22 ans de Saskatoon, qui attend ce moment avec impatience.

« C’est très excitant », a déclaré le défenseur de 6’3’’ et 214 livres. « J’ai travaillé depuis très longtemps afin d’obtenir cette opportunité, donc j’espère en profiter au maximum. Je m’attends à avoir des papillons, mais j’espère chasser la nervosité assez tôt afin de me concentrer sur le match. »

Même si Gryba, qui a été mis sous contrat avec les Sénateurs le 31 mars après avoir fait quatre années de hockey universitaire américain avec Boston University, est pressenti pour entamer la saison chez les Senators de Binghamton dans la Ligue américaine, il aimerait prouver un peu plus de choses ce soir.

« Je veux montrer que je peux jouer à ce niveau, a-t-il dit. Je peux tenir mon bout... Il y a de grandes chances que je me retrouve à Binghamton cette année, mais j’aimerais bien obtenir quelques matchs dans le grand club. Je souhaite être rappelé et je vais travailler en fonction de cela. »

Pour son premier camp d’entraînement avec les Sénateurs, Gryba n’a pas attiré autant l’attention que d’autres grands espoirs comme Jared Cowen et Patrick Wiercioch, mais l’entraîneur-chef des Sénateurs Cory Clouston estime qu’il y a une recette qu’il pourrait appliquer ce soir afin de connaître du succès.

« Il doit se contenter de faire les choses simplement, a dit Clouston. Il doit comprendre qu’il n’est pas dans la même situation que Wiercioch. Il sera affecté à un rôle différent, alors qu’il devra être un solide défenseur à caractère défensif, donc effectuer une bonne première passe, s’impliquer physiquement et être fiable. Ainsi, il aura rempli son mandat.

« Il doit déceler ses forces et ses faiblesses et jouer à l’intérieur de ses limites, surtout pour le premier match. »

Gryba a agi comme une éponge depuis son arrivée au camp d’entraînement, en portant une attention particulière aux habitudes des défenseurs les plus expérimentés des Sénateurs.

« Il s’agit juste de s’intégrer, d’apprendre le plus de choses possible et tenter de s’améliorer au fur et à mesure que le camp progresse, a-t-il dit. Ce sont de petites choses à propos d’être un professionnel sur la glace et à l’extérieur de la patinoire, de se présenter à l’entraînement en étant concentré. J’observe surtout les vétérans comme (Chris) Phillips et (Sergei) Gonchar, car je peux en apprendre beaucoup de leur part. »

Ce soir, l’heure sera venue de passer à l’action.

« Je crois que ce sera une ambiance très vivante », a déclaré Gryba au sujet du match de ce soir au Centre Bell. « J’ai hâte de vivre cela. »

Bloc-notes

Lorsque les Sénateurs et les Canadiens croiseront le fer ce soir, il s’agira d’un tout premier affrontement de l’histoire de la LNH entre deux Danois, Peter Regin pour Ottawa et Lars Eller pour Montréal. Une bataille pour l’honneur, peut-être? « Ce n’est pas la chose la plus importante à mes yeux », a déclaré Regin avec un sourire. « Mais nous voulons tous être les meilleurs. Ce sera plaisant de jouer contre lui. » Clouston a confirmé que Pascal Leclaire disputera le match en entier pour les Sénateurs, alors que Mike Brodeur sera le substitut... Les deux équipes s’affronteront de nouveau samedi à la Place Banque Scotia lors du premier match préparatoire à domicile des Sénateurs (19 h, Rogers TV, Team 1200).


En voir plus