Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le solide rendement d'Anderson fait « la différence » chez les Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Craig Anderson a offert un rendement exceptionnel devant la cage des Sénateurs depuis le début de la série de première ronde contre les Rangers, qui est égale 2-2. Le 5e match sera présenté samedi à New York (Getty Images).
Il s'agit d'une logique presque aussi vieille que le sport du hockey lui-même.


Un gardien effectue des arrêts importants à une extrémité de la glace, les rugissements de la foule locale se font entendre et ses coéquipiers transportent la rondelle sur toute la longueur de la patinoire pour marquer un assassin pour l'adversaire. Pour changer le rythme d’une rencontre, peu de choses sont aussi fatales que ce genre de situation.

Ce fut le cas pour Craig Anderson et les Sénateurs, mercredi soir. Alors que son équipe tirait de l’arrière par 2-0 à sept minutes après le début de la deuxième période, Anderson a effectué un arrêt clé et en deux temps et trois mouvements, le gardien accorde un retour et la rondelle a bondi sur le bâton du centre Jason Spezza qui l’a remise à Matt Carkner, seul à la ligne bleue du territoire des Rangers de New York après être sorti du banc des pénalités.

À partir de là, Carkner a effectué une passe à Milan Michalek, qui arrivait au milieu de la glace. Ce dernier a effectué un tir du revers pour déjouer le gardien des Blueshirts Henrik Lundqvist et, juste comme ça, le vent a tourné en faveur des Sénateurs. Le but a enflammé les 20 340 amateurs massés à la Place Banque Scotia, et ces derniers ont en retour allumé la flamme de leurs héros. La soirée s’est terminée avec un but en prolongation de Kyle Turris pour permettre à Ottawa de triompher par la marque de 3-2 et d’égaler la série quart de finale de l’Association de l’Est à 2-2.

Aujourd’hui, nous avons affaire à une série enlevante deux de trois, alors que le cinquième match sera disputé ce soir au Madison Square Garden à New York (19 h, RDS, CBC, CKOI 104,7 FM). Et les Sénateurs savent que s’ils parviennent à éliminer l’équipe de tête de l’Est, qu’ils devront une fière chandelle à l'homme devant le filet.

Jeudi, l'entraîneur-chef Paul MacLean a affirmé qu’Anderson « a fait la différence » dans la victoire au quatrième match, une impression que ses coéquipiers ont partagé sans broncher le lendemain.

« Il nous a grandement aidés avec de gros arrêts et il nous a permis permet parfois d’effectuer des jeux dont nous n’étions pas vraiment sûrs », a déclaré le défenseur des Sénateurs Erik Karlsson à propos de la confiance qu’Anderson procure à l'équipe. « Il nous aide énormément et il a été le principal architecte de nos deux victoires. Il nous propulse lorsqu’il effectue un arrêt magistral. »

L’attaquant Nick Foligno a ajouté : « Il a été exceptionnel pour nous. Chaque fois que nous pouvons compter sur un gardien qui fait les gros arrêts, cela nous rend la tâche plus facile. Il peut nous sauver lorsque nous effectuons des erreurs et il nous motive à jouer encore mieux pour lui. Il nous stimule à marquer des buts et l’aider. C'est ce que l’on souhaite de la part de notre gardien de but et je pense qu'il a fait un excellent travail pour nous dans les séries éliminatoires. »

Anderson, 30 ans, n’en est pas à ses premiers succès en séries éliminatoires. Il y a deux ans, il a mené presque à lui seul l’Avalanche du Colorado, largement négligée, à surprendre les puissants Sharks de San Jose et les éliminer au premier tour, avant de se rendre jusqu’en finale de l’Association de l’Ouest. Et le voilà encore une fois, dans un duel contre Lundqvist — un favori pour l’obtention du trophée Vézina à titre de meilleur gardien de la Ligue nationale de hockey — et il ne bronche pas d’un iota.

« Il nous inspire beaucoup », a déclaré le vétéran défenseur Chris Phillips au sujet du rendement exceptionnel d’Anderson. « Nous avez besoin de cet aspect du jeu pour bien jouer, gagner des matchs et avancer. Tout au long du match, dans le cas où l’adversaire parvient à nous bombarder de lancers et obtenir des chances de marquer, mais que notre gardien est là pour arrêter les rondelles, cela peut certainement servir de motivation, en particulier à domicile. »

Malgré qu’Anderson eut raté un mois d'action après avoir subi une blessure à la main droite, le 23 février, il a offert des performances impeccables en séries éliminatoires, en présentant une moyenne de buts accordés de 2,24 par match en moyenne et un pourcentage d’efficacité de 0,922. Après avoir accordé quatre buts dans le premier match, le natif de Park Ridge, en Illinois, a limité les Blueshirts à cinq buts lors de ses trois derniers départs.

« Lors des deux derniers matchs, il a volé des buts (aux Rangers) à coup sûr », a déclaré le défenseur Jared Cowen. « Nous avons besoin de cela parce que Lundqvist joue de la même manière. Nous avons besoin de telles prestations de notre gardien pour gagner dans les séries éliminatoires et il a réussi cela pour nous. On ne peut pas vraiment lui en demander beaucoup plus.

« Lorsque votre gardien est votre meilleur joueur, cela procure beaucoup de confiance à l'équipe. Il ne change pas du tout notre façon de jouer, mais il nous met à l'aise tout simplement. Il nous sauve dans de nombreuses situations et c'est ce qui fait la différence en ce moment. »

En bref

MacLean a confirmé aujourd'hui que le capitaine Daniel Alfredsson (commotion cérébrale) et l'attaquant Jesse Winchester (haut du corps) ne seront pas du voyage à New York, donc ils ne participeront pas au match de samedi. Alors, qui comblera le vide? Parmi les possibilités, il y a Mike Hoffman, le meilleur buteur chez les Senators de Binghamton cette saison, et l'espoir Mark Stone, qui s'est joint aux Sénateurs pour la séance d’entraînement de vendredi. Stone, 19 ans, a connu deux saisons consécutives de plus de 100 points avec les Wheat Kings de Brandon, dans la Ligue de hockey de l’Ouest, et il fut le meilleur buteur du Canada lors des championnats du monde junior 2012 en Alberta. « Mark Stone a eu une saison exceptionnelle et nous voulions le voir à l’oeuvre au sein de notre groupe, a déclaré MacLean. Il sera avec nous à New York et nous verrons si allons l'utiliser ou non. » L'attaquant espoir des Sénateurs Jakob Silfverberg, le joueur par excellence des séries éliminatoires en Suède qui a conduit Brynäs IF à sa première couronne depuis 1999, devrait arriver dans la capitale dimanche. Mais le directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, a déclaré vendredi aux médias d'Ottawa, dans la situation actuelle, qu’il ne prévoit pas l’insérer immédiatement dans l’alignement de l'équipe... Il reste moins de 150 billets pour le sixième match de la série, prévue pour lundi à la Place Banque Scotia.


En voir plus