Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le rêve des Karlsson

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Les parents d'Erik Karlsson ont fait le voyage de la Suède jusqu'à Ottawa pour une première visite dans sa nouvelle ville de travail. Ils assisteront aussi à ses deux premiers matchs de saison régulière à la Place Banque Scotia, ce soir et samedi (Phillip MacCallum/Getty Images).
Comme plusieurs de ses coéquipiers, Erik Karlsson croit qu’il pourrait avoir la chair de poule lorsqu’il sautera sur la patinoire ce soir à la Place Banque Scotia.


Mais la fébrilité entourant le premier match à domicile des Sénateurs, ce soir contre les Islanders de New York, n’est que la pointe de l’iceberg pour le jeune joueur de 19 ans, qui effectue aussi ses débuts à la maison dans l’uniforme de l’équipe d’Ottawa.

« C’est un match très important pour moi », a déclaré le défenseur recrue des Sénateurs, qui a été repêché dans la Ligue nationale dans le même amphithéâtre en juin 2008. « Il s’agira de mon premier véritable match ici. J’attendais ce moment depuis longtemps. »

Mais Karlsson ne sera pas seul à vivre tout ce qui entoure cet événement. Il y aura aussi ses parents, venus de Suède et qui assisteront fièrement au match dans les gradins. Ils en sont à leur premier voyage à  Ottawa et ils ont bien hâte d’encourager leur fils dans son rêve ultime de hockeyeur.

Jonas Karlsson et son épouse, Ulla-Karin, ont suivi de loin les exploits de Karlsson dans la LNH jusqu’à présent. Ce soir, ils seront à la Place Banque Scotia, ainsi que samedi, alors que les Sénateurs recevront les Thrashers d’Atlanta. La sœur de Karlsson, Micaela, âgée de 15 ans, en est aussi à son premier voyage outre-mer pour l’occasion.

Toute une réunion de famille en perspective.

« C’est une question difficile à répondre », a déclaré Karlsson avec le sourire lorsqu’il fut interrogé à savoir si sa famille est encore plus emballée que lui à propos de ce moment. « Je crois qu’ils sont très emballés. Ils étaient très heureux hier lorsqu’ils sont arrivés (de leur ville natale de Landsbro, en Suède). Ils ne sont jamais venus ici auparavant, donc c’est important pour eux de voir l’endroit où je vis et je joue. »

Les Karlsson ont tenu un souper en famille mercredi soir. Ils ont prévu de visiter un peu Kanata aujourd’hui avant d’assister au match d’Erik ce soir. Ils ont été impressionnés par Ottawa jusqu’à présent.

« Ils croient que cela ressemble beaucoup à la Suède, a dit Karlsson. Tous les gens qu’ils ont rencontrés ont été gentils et courtois. Je crois que c’est ce qui les a marqués jusqu’à maintenant. Je crois que plus ils en verront, plus ils aimeront la région. »

Je crois qu’ils sont très emballés. Ils étaient très heureux hier lorsqu’ils sont arrivés. Ils ne sont jamais venus ici auparavant, donc c’est important pour eux de voir l’endroit où je vis et je joue. - Erik Karlsson
Il croit aussi que ses parents sont rassurés du fait que le capitaine des Sénateurs, un compatriote et aussi un ancien des Indians de Frolunda, a hébergé Karlsson chez lui depuis le début du camp d’entraînement.

« Ils sont conscients que je suis entre bonnes mains, a dit Karlsson. C’est certainement une bonne chose pour eux de savoir où je me trouve en tout temps et que je peux compter sur quelqu’un en cas de problèmes ou si j’ai des questions. Ils sont contents de l’endroit où je suis hébergé en ce moment. »

Et Karlsson ne demande pas mieux que leur présence pour son premier match dans la LNH à la Place Banque Scotia. Il a quitté le domicile familial au milieu de l’été pour accomplir son rêve. Maintenant, ce rêve est devenu une réalité pour lui et sa famille.

« Ce match a une grande signification, car ils ne sont jamais venus ici et je suis ici depuis un certain temps et j’ai joué aussi ici à quelques occasions », a déclaré Karlsson, qui a été exceptionnel en aidant la Suède à remporter la médaille d’argent au Championnat mondial de hockey junior 2009 de l’IIHF à Ottawa. « C’est aussi important pour eux que pour moi d’être ici. »

En voir plus