Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le rêve de la Coupe Calder est possible pour les B-Sens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Il était une fois une ville qui a adulé les légendaires Broome Dusters, une équipe et un nom de hockey qui occupent toujours une place particulière dans le cœur de ses habitants.


Ce soir, les fervents adeptes du hockey à Binghamton auront le balai à l'esprit, celui qui pourrait servir à chasser des années de frustration.

L’atmosphère au Broome County Veterans Memorial Arena sera certainement survoltée ce soir, alors que les petits Sénateurs de la Ligue américaine tenteront de mettre un point final sur une série finale de l’Association de l’Est aux allures d’une ronde à sens unique. Avec une quatrième victoire consécutive contre les Checkers de Charlotte ce soir (19 h 05, Team 1200, ahllive.com), les B-Sens accèderont à la finale de la Coupe Calder pour la première fois de leur histoire.

Dans l’histoire de la LAH, seulement deux équipes – les Americans de Rochester en 1960 et les Red Wings d'Adirondack en 1989 – étaient parvenues à combler un retard de 3-0 en séries éliminatoires de la Coupe Calder. Compte tenu de l’écrasante victoire des B-Sens par la marque de 7-1 lors du troisième affrontement, mardi soir, il est peu probable que les Checkers puissent être en mesure de se joindre à ce club plutôt sélect.

Cela dit, les B-Sens ne s’attendent pas à voir les Checkers s'en laisser imposer facilement ce soir.

« Le quatrième match est toujours le plus difficile lorsqu’il s’agit de mettre un adversaire au tapis », a déclaré le capitaine des B-Sens, Ryan Keller, aux journalistes après le match de mardi, alors qu’une foule bruyante de 3 756 spectateurs était debout lors des deux dernières minutes de jeu. « Ils forment un groupe fier et vous pouvez être certains qu'ils ne veulent pas perdre quatre matchs de suite. Ils vont tout donner. »

L'entraîneur-chef de Binghamton, Kurt Kleinendorst, se méfie d'une équipe qui a éliminé les Bears de Hershey, deux fois champions en titre, et les Penguins de Wilkes-Barre/Scranton, la meilleure équipe en saison régulière dans la LAH, pour arriver à ce point.

« Je sais qu'il ya beaucoup de caractère, là-bas, dit-il. « Ils ne sont pas rendus à ce point parce qu’ils forment une mauvaise équipe. Ils n'ont pas battu de mauvaises équipes, en Hershey et Wilkes-Barre. Ils sont capables et si nous montrons un certain relâchement, ils nous le rappelleront. »

Les B-Sens n'ont pas l'intention de laisser cela se produire, surtout pas avec la chance de remporter une série éliminatoire à domicile pour la première fois dans l'histoire de la franchise. Pour les amateurs qui souffrent depuis longtemps dans cette ville et qui savourent leurs premières séries éliminatoires depuis 2003, l’attente fut interminable. Et leur équipe entend leur rendre la pareille en témoignage de leur fidélité d’une façon inoubliable ce soir.

« Nous ne voulons certainement pas retourner à Charlotte », a déclaré Keller au Binghamton Sun and Press-Bulletin. « Nous voulons terminer la série le plus rapidement possible. Je pense que les partisans méritent cela. Hier soir, à nouveau, l'ambiance était palpable. »

Zack Smith, dont la tour du chapeau a propulsé son équipe vers le triomphe de mardi, a ajouté : « Je ne pense pas que quiconque doute que nous ayons profité de l'énergie des amateurs (hier soir), je suis sûr que la foule sera aussi bruyante à partir de maintenant. »





En voir plus