Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le rêve californien pour Etem

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le rapide attaquant Emerson Etem n'aura pas à aller bien loin pour entendre son nom pendant la première ronde du repêchage 2010 de la LNH à Los Angeles (Photo par Claus Andersen/Getty Images).
(Note de la rédaction : Voici un article d'une série consacrée à des espoirs qui pourraient être disponibles lorsque viendra le moment où les Sénateurs d’Ottawa devront choisir au 16e rang lors du Repêchage amateur 2010 de la LNH, qui aura lieu les 25 et 26 juin à Los Angeles. Les choix sont basés sur les différents classements d’agences, incluant la centrale de dépistage de la LNH).


Ce n’est pas tous les jours qu’un jeune prodige du hockey a la chance de réaliser son rêve si près de la maison.

Surtout lorsqu’on s’appelle Emerson Etem et qu’on habite Long Beach, en Californie, un endroit pas traditionnellement reconnu pour être friand de notre sport.

Mais il est pratiquement certain que l’attaquant de 6 pieds et 190 livres, qui célèbrera son 18e anniversaire de naissance neuf jours avant le Repêchage amateur 2010 de la LNH, sera récompensé au Staples Center de Los Angeles.

Etem, qui a passé la dernière saison avec les Tigers de Medicine Hat de la Ligue de hockey de l’Ouest, devrait être sélectionné au milieu de la première ronde. Ainsi, il pourrait être dans le collimateur des Sénateurs d’Ottawa, qui détiennent le 16e rang au total dans la loterie annuelle.

« Lorsque j’ai appris que le repêchage aura lieu à L.A., j’étais très heureux, a déclaré Etem. Je l’ai dit à tous mes amis et ma famille et ils sont aussi très emballés. Je sais que ce sera un événement spécial et qu’il y aura beaucoup de monde. »

L’entraîneur des Tigers Willie Desjardins manque de mots pour décrire celui qui a eu un impact immédiat à sa première saison dans la LHOuest, alors qu’il a terminé au premier rang des recrues avec 37 buts en 72 matchs. Etem a aussi trouvé le fond du filet à sept autres reprises en 12 matchs éliminatoires.

« Emerson est un bon patineur qui excelle sur la patinoire », a déclaré Desjardins, qui fut aussi l’entraîneur-chef d’Équipe Canada au Championnat mondial de hockey junior 2010 de l’IIHF. Il montre déjà son professionnalisme. Chaque jour, il se prépare comme un pro. Sa plus grande force est son désir de devenir un meilleur joueur. Lorsque vous lui dites quelque chose, il est prêt à le faire.

« J’ai cru que s’il parvenait à inscrire 25 ou 30 buts, il connaîtrait une bonne saison. Il a certainement joué au-delà de mes attentes. »

Lorsque j’ai appris que le repêchage aura lieu à L.A., j’étais très heureux. Je l’ai dit à tous mes amis et ma famille et ils sont aussi très emballés. Je sais que ce sera un événement spécial et qu’il y aura beaucoup de monde. - Emerson Etem
Issu d’une région où le climat est plutôt chaud, Etem a commencé à jouer au roller-hockey à l’âge de trois ans au YMCA local avant de démontrer ses prouesses sur la glace trois ans plus tard. À 14 ans, il se rend au Shattuck-St. Mary's, le célèbre lycée privé du Minnesota dont ont aussi fréquenté les vedettes actuelles de la Ligue nationale Sidney Crosby, Jonathan Toews, Zack Parise et Jack Johnson.

L’année suivante, il a mis le cap sur Ann Arbor, au Michigan, pour un essai dans le programme de développement de l’équipe nationale américaine avant de se rendre à Medicine Hat. Il est décidément un jeune homme dévoué qui n’hésite pas à demander à Desjardins pour la vidéo d’un match, toujours dans le but de s’améliorer.

« Ce jeune homme est très déterminé et il est prêt à tout pour y parvenir », a déclaré Peter Sullivan, de la Centrale de dépistage de la LNH, à NHL.com. « Il entend tout sacrifier pour parvenir à ses fins. »

Etem savait que le calibre de la Ligue de l’Ouest allait l’aider, surtout pour un joueur de corpulence moyenne, mais qui possède de la vitesse.

« Il est très habile en possession de la rondelle lorsqu’il patine à fond de train », a déclaré E.J. McGuire, le directeur de la Centrale de dépistage de la LNH. « Son style accroupi dément sa stature de 6 pieds. Il a l'air plus petit là-bas sur la glace, mais il ne ménage pas sa productivité. »

Etem a ajouté : « Je suis un joueur rapide. J’aime utiliser ma vitesse dans toutes les situations. Je crois que je suis un bon joueur de transition. J’aime aussi me tenir autour du filet et profiter des chances créées par mes coéquipiers. J’excelle à ce niveau, soit de trouver des endroits pour enfiler le disque dans le filet. »


En voir plus