Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le proprio des Sénateurs encouragé par « l'excellente saison » des siens

par Rob Brodie / Ottawa Senators

Pratiquement quatre jours plus tard, il conserve encore une certaine amertume au sujet de l’élimination de son équipe.

Cependant, lorsqu’Eugene Melnyk dresse le bilan d’une autre saison de hockey qui vient de se terminer, le propriétaire des Sénateurs d’Ottawa ne peut que retenir du positif d’une « campagne exceptionnelle » qu’a connu sa formation de la Ligue nationale de hockey.

« Qu’est-ce qui a bien fonctionné et qu’est-ce qui n’a pas bien fonctionné? » s’est demandé Melnyk pendant une conférence téléphonique lundi. « Je peux vous dire que les côtés positifs ont eu le dessus sur les négatifs par 20-1. »

Melnyk retient plusieurs belles choses de la campagne 2011-2012 qui s’est terminée jeudi dernier par un revers au septième affrontement contre les Rangers de New York lors de la première ronde des séries de la Coupe Stanley. Le fait que son équipe en était à sa première année de reconstruction et qu’elle a été en mesure de pousser l’équipe de tête de l’Association de l’Est à la limite est un signe concret, aux yeux du proprio, de la qualité des joueurs dans la formation, ainsi que celle des entraîneurs et des dirigeants.

« Nous avons commencé en bas de l’échelle et nous avons fait notre petit bonhomme de chemin, a-t-il dit. Peu de gens nous voyaient là où nous nous sommes rendus, car nous étions à notre première année de reconstruction. J’ai demandé à quelques vétérans de la ligue si ce genre d’exploit se produisait souvent. Et ils m’ont répondu qu’ils ne se souvenaient pas d’avoir vu une équipe effectuer autant de changements à son alignement et de repartir à zéro de la sorte.

« Cela témoigne du travail acharné de bien des gens. »

Melnyk a parlé avec fierté de plusieurs faits saillants de la saison, incluant le 400e but en carrière du capitaine Daniel Alfredsson dans la Ligue nationale de hockey, du 1 000e match de l’adjoint au capitaine Chris Phillips, ainsi que la tenue du Week-end du Match des étoiles 2012 de la LNH par les Sénateurs et la Ville d’Ottawa — qui a connu un immense succès dans le monde du hockey. Il a aussi souligné l’implication de l’organisation dans la construction de la Patinoire des rêves devant l’hôtel de ville d’Ottawa et l’installation du nouvel Écran HD Bell (« l’un des meilleurs, sinon le meilleur, des tableaux indicateurs dans la ligue ») à la Place Banque Scotia.

Le propriétaire des Sénateurs a aussi exprimé sa gratitude envers les partisans de l’équipe, qui ont permis d’enregistrer 26 salles combles cette saison — 10 de plus que la saison 2010-2011 — et d’avoir joué un rôle concret lors de la série contre les Rangers, grâce à leur enthousiasme et leurs encouragements.

« C’est spectaculaire », a affirmé Melnyk au sujet de l’appui dont bénéficie son équipe chaque année. « Les partisans sont véritablement fidèles à Ottawa. Ils reconnaissent que nous sommes des négligés dans cette ligue, de plusieurs manières. Plusieurs soirs, ils font la différence lorsque nous marquons des buts et lorsque ce n’est pas le cas. Chaque joueur vous dira qu’il peut entendre la foule, qu’il écoute la foule et qu’il joue pour la foule.

« Sans eux (les amateurs), je pense que notre équipe serait un peu différente et je ne peux les remercier suffisamment pour tout ce qu'ils font, et j'espère qu’ils continueront de la sorte lors de la prochaine campagne. »

Comme tout le monde au sein de l'organisation, Melnyk est parmi ceux qui espèrent que l’alignement de la saison 2012-2013 comprendra Alfredsson, qui n'a pas encore décidé s'il va revenir pour une 17e saison à Ottawa. Le capitaine comptant présentement le plus d’ancienneté dans la LNH a déclaré à IIHF.com qu’il va probablement faire connaître sa décision dans les semaines suivant sa participation au Championnat mondial de hockey2012 de l'IIHF, qui se mettra en branle vendredi à Stockholm et Helsinki, avec la formation suédoise.

« Il est évident que nous souhaitons tous son retour, a déclaré Melnyk. « Les joueurs veulent qu’il revienne, je veux son retour, idem pour le personnel d'entraîneurs et les partisans, même ses enfants espèrent son retour. Tout le monde veut qu’il revienne. Mais c'est une décision très personnelle (pour lui) à ce stade-ci.

« En l’ayant côtoyé pendant neuf ans, je sais qu’il ne va pas se contenter d’être un joueur de soutien. S’il décide de continuer, il va jouer à plein régime comme le Daniel Alfredsson que nous connaissons tous. C'est pourquoi il s’agira d’une décision difficile à prendre pour lui. Nous souhaitons tous que son corps, son esprit et sa famille disent oui. Nous souhaitons tous qu’il dise oui. »

En voir plus