Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le propriétaire des Sénateurs insiste sur l'importance d'être patient

par Staff Writer / Ottawa Senators

Le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk est confiant que la direction de l'équipe et le personnel entraîneur parviendront à remettre le club dans la bonne direction et le conduire en séries éliminatoires.

Par Todd Anderson

* Écoutez la conférence téléphonique ici.

Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa Eugene Melnyk a tenu une conférence téléphonique aujourd'hui pour faire le point à propos des rumeurs et des spéculations au sujet de changements possibles dans le département hockey, en raison du début de saison difficile. Melnyk insiste sur le fait qu'il a pleinement confiance à son équipe de direction, l'une des plus expérimentées dans la LNH.

« La chose la plus importante que je désire communiquer à tous et chacun aujourd'hui est que j'aie une confiance absolue à 150 pour cent à notre personnel actuel de la haute direction, à notre personnel d'entraîneur et à notre DG John Muckler, a déclaré Melnyk lors de son allocution d'ouverture juste avant de répondre aux questions des journalistes. Il y a 18 parties de disputées dans la saison, et personne n'est plus déçu que moi de ce début de campagne difficile, mais il faut se rappeler qu'il y a 18 matchs de jouées cette saison. »

« Je communique régulièrement avec John (Muckler) et Roy (Mlakar, le président et chef de la direction des Sénateurs) pour discuter et d'analyser la situation et ce qu'il faut pour gagner. Ces gars font partie de mon équipe - les joueurs, les entraîneurs et les dirigeants - et nous sommes tous unis ensemble. »

Melnyk, qui est aussi un propriétaire émérite de chevaux de course, aime le calendrier de 82 matchs de la LNH.

« Je compare cela à une course de chevaux, dit-il. Personne ne se souvient qui est le premier à effectuer le premier virage au Kentucky Derby, mais tout le monde se souvient lequel qui a franchi la ligne d'arrivée en premier.

« Ici, nous cherchons à obtenir un club gagnant qui se tiendra ensemble et je crois que dans six mois, nous y parviendrons et les 29 autres clubs nous regarderons. Nous bâtissons une équipe non seulement pour cette année, pour laquelle nous avons le même objectif chaque année soit de gagner la coupe Stanley, mais je crois que les dirigeants et le personnel hockey ainsi que le personnel de dépistage construisent pour obtenir aussi du succès à long terme. »

« Il est impensable de dire que c'est cette année que nous allons gagner. Que faites-vous des cinq prochaines années? C'est pourquoi il ne faut pas précipiter les choses et de paniquer. Je crois qu'il faut respirer par le nez, rester calme et que l'équipe va se sortir de l'impasse d'elle-même. »

Melnyk ajoute que le fait que les amateurs de hockey d'Ottawa s'inquiètent de leur équipe signifie beaucoup de choses à ses yeux.

« Nous avons les meilleurs partisans de la ligue, c'est aussi simple que ça. Ce que l'on constate actuellement, c'est la passion. Si le contraire survenait, je serais très inquiet. Imaginez que personne ne se soucie de l'équipe, que personne ne crie, que les gens boudent les tribunes radiophoniques, qu'ils n'envoient pas de courriels, je serais inquiet.

« En ce qui me concerne, c'est une bonne chose. Ils sont dedans. Ils sont passionnés. Ce sont des partisans uniques qu'ils veulent savoir ce que nous faisons. Nous sommes engagés envers la communauté. Le fait qu'ils se fassent entendre, c'est bien. Nous voulons connaître leur pouls. »

 

En voir plus