Skip to main content
The Official Site of the Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le premier trio des Sénateurs tentera de s'améliorer

par Staff Writer / Ottawa Senators

Dans l'ordre habituel, les membres du premier trio des Sénateurs, Jason Spezza, Daniel Alfredsson et Dany Heatley, occupent les trois premier rangs des marqueurs de la LNH en séries. Photo : J. McIsaac/Getty Images/NHLI

Par Todd Anderson

Limité à deux points lors du revers de 3-2 au premier match de la finale de la Coupe Stanley, le premier trio des Sénateurs d'Ottawa (celui de Daniel Alfredsson, Jason Spezza et Dany Heatley) tentera d'améliorer ses performances au cours des prochains matchs.

« Nous avons connu quelques bonnes présences, a déclaré Alfredsson lors d'un point de presse d'après-match. Mais nous pouvons mieux nous comporter avec la rondelle et effectuer des meilleurs jeux. Je crois que nous avons joué de mollesse contre eux. »

Le trio occupe les trois premiers rangs des marqueurs de la ligue en séries éliminatoires. Spezza et Heatley se partagent le premier rang avec 21 points, tandis qu'Alfredsson est troisième, avec 18.

Surveillé par la ligne de Samuel Pahlsson, Rob Niedermayer et Travis Moen, des Ducks, Spezza estime que son trio peut rivaliser contre ces trois joueurs au cours de la finale.

« Ils ont fait du bon travail en échec avant (au premier match), mais je ne crois pas qu'ils sont différents des autres lignes en défensive. Notre équipe n'a pas connu sa meilleure sortie et ils ont remporté la victoire.

« Ce n'est pas autant ce qu'ils ont fait, mais plutôt ce que nous n'avons pas fait en tant que trio et en tant qu'équipe. Nous n'avions pas autant d'aplomb. Lorsque tu n'as pas autant d'aplomb et que tu n'est pas agressif sur la rondelle, tu n'obtiens pas autant d'occasions de marquer. »

L'entraîneur-chef des Sénateurs, Bryan Murray, continue de prêcher la même philosophie qu'il a utilisée toute la saison. Si son équipe s'en tient au plan de match, il croit qu'elle peut gagner la série.

« Il faut mettre la rondelle profondément dans leur zone plus régulièrement. Nous devons générer de l'attaque afin de forcer leurs défenseurs à nous céder la ligne bleue à l'occasion, d'expliquer Murray. Leur trio défensif paraît bien lorsque nous ne plaçons pas la rondelle efficacement en zone adverse.

« Nous avons commis trop de revirements. Il y a quand même une limite à leur donner des chances. Nous avons accordé sept revirements à l'adversaire en deuxième période dont trois (qui ont résulté en chances de marquer) et un qui était une punition. Si nous ne sommes pas meilleurs à cinq contre cinq, ce sera très difficile de gagner dans cet amphithéâtre. »

Le gardien des Ducks, Jean-Sébastien Giguère, s'attend à ce qu'Ottawa rebondisse et croit que son équipe devra travailler fort pour neutraliser le premier trio des Sénateurs.

« Ils représentent un danger chaque fois qu'ils sont sur la patinoire. C'est un gros trio. Ils sont dangereux à un contre un et ils parviennent à trouver un coéquipier libre. Nous devrons jouer avec vigilance. »

En voir plus