Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le premier match servira de leçon pour Binghamton

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le gardien Barry Brust et les Senators de Binghamton souhaitent égaler leur série contre les Monarchs avec une victoire au 2e match de la série, ce soir à Manchester (Just Sports Photography).
Un match ne fait pas la série.


Mais après seulement 60 minutes de jeu dans leur série de demi-finales de la section Atlantique, les Senators de Binghamton ont déjà reçu un avertissement plutôt sévère sur le hockey des séries éliminatoires. Les séries, c'est effectivement une tout autre saison.

« C'est un genre de coup de pied au derrière en vue du deuxième match et pour le reste de la série », a souligné l’attaquant Erik Condra au lendemain de la défaite de 2-1 des B-Sens aux mains des Monarchs au Verizon Wireless Center à Manchester, au New Hampshire. « Il faut apprendre de nos erreurs du match d’hier soir. Il y a sept matchs (dans la série) et on doit juste en remporter quatre. »

Beaucoup de choses ont été dites au sujet du retour des B-Sens en séries éliminatoires pour la première fois en six ans. Il se peut aussi que ces chiffres en disent davantage sur la nouveauté de la chose pour l'équipe actuelle, alors que 13 joueurs de l’alignement de Binghamton ont disputé leur premier match des séries éliminatoires au hockey professionnel jeudi soir. Quatorze d'entre eux en étaient à leur première incursion dans les séries de la Ligue américaine.

Alors que l'entraîneur-chef Kurt Kleinendorst est sans doute bien au courant de ce fait, il sait aussi ce que sa formation doit faire à partir de ce soir, lors du deuxième affrontement (19 h, Team 1200, ahllive.com).

« Je sais que si nous voulons gagner cette série, nous devrons jouer beaucoup mieux, dit-il. C'est la façon dont le hockey se joue en séries éliminatoires et hier soir (jeudi), nous n'avons tout simplement pas fait le travail. Nous avons des joueurs qui peuvent mieux faire et qui joueront de façon plus efficace. »

Même que les choses ont peut-être été sous-estimées lorsqu’il s'agit de jeu de puissance de Binghamton. Les B-Sens n’ont pas marqué en six occasions avec l’avantage d'un homme au premier match, y compris lors d’une situation à cinq contre trois en première période. Même si Manchester, avec un dossier d’un en cinq, n'a fait guère mieux, le seul but marqué par les Monarchs – celui de David Kolomatis à la fin de la troisième période – s'est avéré être le but gagnant.

« Nous avons perdu un peu de notre synchronisme hier soir », a déclaré le capitaine des B-Sens, Ryan Keller. « Nous devrons peut-être nous concentrer sur les choses plus simples, soit d’amener la rondelle près du filet adverse et de décocher des tirs. Je pense qu’hier soir, nous avons mis trop l’accent sur le jeu de finesse, ce qui nous a probablement coûté le match. Il est impensable d’inscrire aucun but en six occasions sur le jeu de puissance, particulièrement en séries éliminatoires. »

Le gardien Barry Brust a ajouté : « Ils ont été très efficaces en infériorité numérique. Ils ont résisté à cinq contre trois et nous n'avons pas généré beaucoup d’attaque sur notre jeu de puissance. Il s’agit d’un aspect duquel nous devrons retravailler. »

Certes, l'attaque de Binghamton –le jeu de puissance en particulier – a souffert de l’absence de Corey Locke, le meilleur marqueur et joueur par excellence dans la LAH, qui n’a pas pris part au premier match en raison d’une blessure à l'épaule et il ne sera pas en uniforme ce soir. Mais Keller soutient que lui et ses coéquipiers devront trouver un moyen de marquer sans leur leader offensif.

« Il (Locke) est un joueur important sur notre jeu de puissance et de notre attaque dans son ensemble, a déclaré Keller. Son absence fait mal, mais en même temps, nous devons trouver un moyen de faire le travail. »

L’affrontement de ce soir est particulièrement important pour Binghamton, alors que les trois prochaines joutes seront disputées au Broome County Veterans Memorial Coliseum, dimanche, mardi et mercredi. Ainsi, une victoire ce soir permettra aux B-Sens de se retrouver sur le siège du conducteur à domicile.

« C'est une longue série et le deuxième match sera crucial », a déclaré l'attaquant des Senators Kaspars Daugavins. « Si nous pouvons gagner, alors nous reviendrons à la case départ. Nous serons à égalité et nous retournerons à la maison. Je pense que nous pourrions ainsi prendre les devants (dans la série). Donc, ce match est très important et j’ai hâte de le disputer aujourd'hui. »

Mais Keller, pour sa part, ne s'attend pas à ce que ce duel se règle trop rapidement.

« Il est fou de croire que nous allions venir ici et de gagner cette série en quatre matchs, dit-il. Ils (les Monarchs) forment une bonne équipe, ils n’ont pas terminé au deuxième rang de leur division pour rien. Ça va être une bataille. Nous ne nous attendions à rien de moins. »

Bloc-notes

Les Monarchs ont reçu un cadeau inattendu avant la série lorsque les Kings de Los Angeles ont cédé le centre Brayden Schenn, leur premier choix lors du repêchage de la LNH en 2009 (cinquième au total), à Manchester pour les séries éliminatoires. Schenn est devenu disponible lorsque ses Blades de Saskatoon ont été balayés de façon remarquable par le Ice de Kootenay dans le deuxième tour des éliminatoires de la Ligue de hockey de l'Ouest. Les Blades étaient considérés comme l’un des principaux aspirants pour le tournoi de la Coupe Memorial dans la Ligue de l’Ouest... Locke a été aperçu en train de prendre des photos lors d'une séance optionnelle d’entraînement d'avant-match d'aujourd'hui, ce qui accroît l'espoir qu'il pourrait retourner lorsque la série se transportera à Binghamton... Les gardiens Brust et Jeff Zatkoff s'affronteront à nouveau ce soir. Zatkoff a bloqué 35 des 36 tirs dans le premier match pour Manchester.


En voir plus