Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le premier but dans la LNH est «une grande sensation» pour le Sénateur O’Brien

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Jim O'Brien admet qu’il n’était pas prêt pour l’événement.


Mais l’attaquant recrue des Sénateurs a semblé être un vétéran expérimenté quand il a fêté son premier but en carrière dans la LNH, mercredi soir, au BankAtlantic Center de Sunrise, en Floride. C’était la première salve dans une victoire de 6-2 contre les Panthers de la Floride qui a permis à Ottawa de compléter un balayage dans l’État du soleil deux soirs de suite.

Le joueur de 23 ans originaire de Maplewood, au Minnessota, a sauté sur une rondelle libre à la gauche du gardien des Panthers, Scott Clemmensen, a contourné le filet et a complété le contournement à 5:35 de la première période pour ouvrir la marque dans le match. Puis il y a eu le pompage de bras qui a célébré l’événement.

«Je ne pensais pas à cela, a dit O'Brien, quand on lui a posé la question par la suite s’il avait planifié la fête pour son premier but dans la LNH. Cela s’est produit simplement ... C’est davantage une sensation de soulagement. Cela s’est comme amplifié et ce fut simplement une grande sensation.»

Effectivement, le centre de 6’2’’ et 200 libre paraissait comme un homme à la veille de cet événement depuis quelques matches, puisqu’il générait de plus en plus de chances de marquer pour lui-même. Enfin, c’est arrivé mercredi soir, faisant de lui le cinquième joueur à inscrire son premier but dans la LNH dans l’uniforme d’Ottawa cette saison. Il suit les traces de Stephane Da Costa, Kaspars Daugavins, Jared Cowen et David Rundblad, avant qu’il soit échangé aux Coyotes de Phoenix.

Pour O'Brien, le premier choix des Sénateurs au repêchage de la LNH de 2007 (29e en tout), cela a été long. Il semblait un homme oublié dans l’organisation d’Ottawa pendant un certain temps, mais il a fait de grands progrès la saison dernière et il a mérité sa première promotion dans la LNH le 31 décembre 2010, dans un match à l’étranger contre les Blue Jackets de Columbus. Il a passé six matches avec le grand club avant de retourner dans la Ligue américaine de hockey et d’aider les Senators de Binghamton à remporter la Coupe Calder.

O'Brien a été rappelé de Binghamton le 3 février et il a impressionné l’entraîneur-chef Paul MacLean par son éthique de travail et sa présence près du filet. Avec Peter Regin hors de l’alignement pour la saison et Jesse Winchester qui récupère toujours d’une commotion, O'Brien n’ira probablement nulle part ailleurs prochainement. Raison de plus pour lui de savourer l’événement.

«C’est quelque chose pour quoi vous travaillez depuis que vous êtes tout petit en jouant au hockey moustique, a dit O'Brien. C’est une grande sensation.»

MacLean a dit que le premier but dans la LNH d’O'Brien symbolisait ce qu’il apporte à la formation d’Ottawa.

«Tout le monde s’en rappelle (de son premier), a dit MacLean. C’est un joueur qui travaille fort et il peut dite à tout le monde que c’est un but pour lequel il a travaillé fort.»

La victoire contre la Floride a aussi vu Bobby Butler et Kaspars Daugavins mettre fin à de longues disettes avec des buts pour eux-aussi. MacLean croit que c’est justice pour eux.
«Ils ont été de vrais bons soldats pour nous et ils ont travaillé fort, a-t-il dit. Ils ont eu des hauts et des bas dans leur saison et c’est beau de les voir récompensés pour ne pas avoir lâché et être déterminés à travailler fort sur et en dehors de la glace.

«C’est beau à voir. Nous avons toujours cru qu’ils étaient de bons joueurs et nous devions simplement attendre que cela se produise pour eux. C’est bon pour eux et ce qui est bon pour eux est bon pour l’équipe.»

Le long des bandes

Avec O'Brien, les Sénateurs ont présentement 10 choix de première ronde dans l’alignement,  dont sept des leurs — le centre Jason Spezza (2001), l’attaquant Nick Foligno (2006) et les défenseurs Cowen (2009), Erik Karlsson (2008), Brian Lee (2005) et Chris Phillips (1996) sont les autres. De plus, le centre Kyle Turris (2007) et l’attaquant Milan Michalek (2003) ont été des choix parmi les 10 premiers de Phoenix et de San Jose, respectivement, et le défenseur Sergei Gonchar a été le 14e choix en tout de Washington en 1992 ... Lee et Daugavins ont tous deux réussi leur première soirée de deux points en carrière dans la victoire contre la Floride ... Avec 63 points (25-38), Spezza est le deuxième meilleur marqueur dans la LNH derrière seulement Evgeni Malkin, des Penguins de Pittsburgh (32-37-69) ... Les 53 points (10-43) de Karlsson sont le deuxième plus haut total dans une saison par un défenseur des Sénateurs, derrière uniquement Norm Maciver (17-46-63) en 1992-93, la saison d’expansion de l’équipe. Karlsson a encore 22 matches pour fracasser cette marque ... Les Sénateurs ont maintenant congé jusqu’à lundi quand ils se rendront à Uniondale, N.Y., pour affronter les Islanders en après-midi de la Fête du Président (13h, Sportsnet East, Team 1200).

En voir plus