Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le plus important test des Sénateurs

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Un match plus que crucial pour les finalistes de l’an dernier.


Les Sénateurs d’Ottawa sont de retour à la Place Banque Scotia ce soir et ils sont conscients qu’ils doivent absolument l’emporter afin de conserver l’espoir de surmonter le retard de 0-2 dans la série quart de finale de l’Association de l’Est qui les opposent aux Penguins de Pittsburgh.

« C’est un match extrêmement important pour nous, le troisième affrontement d’une série », a déclaré l’attaquant Cory Stillman à propos du match de ce soir (19 h, RDS, 104,7 FM). « Si nous l’emportons ce soir, ce sera 2-1 et nous aurons obtenu un peu plus de momentum. Nous devons aller chercher les deux matchs à domicile, mais si nous parvenons à gagner ce soir, cela changera l’allure de la série. »

Stillman et le gardien Martin Gerber le savent certainement plus que quiconque au sein de cette formation. Il y a deux ans, avec les Hurricanes de la Caroline, ils avaient échappé les deux premiers matchs à domicile contre les Canadiens de Montréal, avant de gagner les quatre rencontres suivantes, pour ensuite aller remporter éventuellement la Coupe Stanley.

« Il en a parlé avec quelques joueurs », a déclaré le centre Jason Spezza à propos du vétéran Stillman, qui a remporté deux fois la coupe. « L’année où ils ont gagné la coupe, ils étaient parvenus à surmonter un déficit de deux matchs. Donc la partie de ce soir est cruciale pour nous.

« Un retard de trois matchs serait très difficile à surmonter. Ils disent que tu n’es pas vraiment dans le pétrin tant que tu n’as pas perdu un match à domicile, donc nous allons tenter de ne pas perdre à la maison. Si nous parvenons à gagner nos deux matchs ici, ce sera un retour à la case départ et le début d’une nouvelle série. Évidemment, le match de ce soir est le plus important pour nous jusqu’à présent. »

Jusqu’à quel point la victoire sera importante pour Ottawa ce soir? Dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey, seulement deux équipes – les Maple Leafs de Toronto de 1942 (finale de la Coupe Stanley) et les Islanders de New York de 1975 (première ronde) – avaient réussi à surmonter un retard de 0-3 et remporter la série. Ironiquement, les Islanders avaient réussi l’exploit contre les Penguins.

« Maintenant, il est certain que chaque match représente une situation où il faut gagner à tout prix », a déclaré l’entraîneur-chef et directeur général des Sénateurs, Bryan Murray, pour analyser l’importance de la rencontre de ce soir. « Tant que nous ne sommes pas éliminés, nous sommes toujours là mais lorsque arrivent les 3e et 4e affrontements, il nous faut absolument trouver une façon de gagner un match et rendre la série compétitive.

« Au bout du compte, il faut quand même gagner. De cette façon, qui sait quelle tournure prendra la série? Nous nous devons de revenir dans cette série. »

Les Sénateurs peuvent s’inspirer de ce qui s’est passé dans les autres séries, dimanche. Les Bruins de Boston et les Devils du New Jersey, qui accusaient chacun un retard de 0-2 dans leur série respective, l’ont emporté en prolongation pour demeurer dans la course.

« J’espère que nous serons en mesure d’obtenir ce genre de momentum, a dit Spezza. Vous avez pu voir l’entrain qu’ils ont démontré et qu’ils ont remporté des matchs serrés. Il se peut que le dénouement se décide tard dans le match, ce soir. Il faudra être patient. »

Les Sénateurs devront aussi avoir comme objectif de marquer le premier but du match, ce qu’ils n’ont pas réussi à faire depuis le début de cette série, ce qui pourrait aussi aider à garder une foule animée et bruyante à la Place Banque Scotia.

« Si nous parvenons à inscrire le premier but et créer de l’enthousiasme et de la frénésie partout (dans l’amphithéâtre), vous verrez une équipe différente », a déclaré Stillman.

L’attaquant Antoine Vermette ajoute : « Lorsque tu reviens à domicile, tu peux bénéficier de la foule pour t’encourager et cela sera un facteur déterminant pour nous. J’ai hâte de jouer à domicile et de vivre (l’atmosphère) dans notre amphithéâtre. »

Ceci dit, les Sénateurs n’entendent pas lancer la serviette dans le cas où ils se retrouveraient en situation de rattrapage en début de rencontre, pour un troisième match d’affilé. Vendredi soir au Mellon Arena de Pittsburgh, Ottawa a réussi à effacer un déficit de trois buts en créant l’égalité au début du troisième engagement, avant de s’incliner 5-3.

« Nous voulons certainement marquer le premier but. Mais cela ne survient pas, il ne faut pas abandonner pour autant, a commenté Spezza. Nous l’avons prouvé l’autre soir (vendredi). »


En voir plus