Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le jeu de puissance des Sénateurs en pratique

par Staff Writer / Ottawa Senators

L'attaquant recrue des Sénateurs Chris Kelly a disputé près de 17 minutes de jeu contre les Rangers de New York, lundi soir.

Après un jour de congé pour célébrer Noël en famille, les Sénateurs d'Ottawa étaient de retour sur la patinoire du Centre Corel pour un entraînement, mardi matin.

La pratique a débuté sous le signe de la détente alors que l'entraîneur Bryan Murray a ordonné à ses joueurs d'échanger leur bâton avec un coéquipier qui lance d'une main opposée, avant de procéder à un exercice. Puis, ce fut les choses sérieuses.

L'accent a été mis sur le jeu de puissance, un aspect qui a connu du succès récemment. Selon Murray, une grande partie des succès de l'attaqua à cinq est l'apport des joueurs de défense.

« Chaque jour à l'entraînement, nous terminons l'un des entraînements avec des lancers de la pointe. Nous encourageons nos défenseurs à y participer. Nous avons de bons tireurs ici. Avant, plusieurs de nos lancers étaient bloqués. Maintenant, nous nous déplaçons davantage et nous lançons régulièrement. »

Au cours des cinq derniers matchs, les défenseurs des Sénateurs ont récolté sept buts et 26 points. Cette hausse de la contribution de la part de la défensive est peut-être attribuable au retour au jeu de Wade Redden. Toutefois, il n'est pas le seul à avoir contribué.

« Avec Redden de retour dans l'alignement, nous avons des joueurs qui peuvent bien passer la rondelle, dit Murray. Il a vraiment aidé en attaqua à cinq et notre jeu défensif depuis son retour. »

Le jeu de puissance a connu un rendement de 41 pour cent au cours des cinq derniers matchs, avec 14 buts en 34 occasions.

« Ce qui est important, c'est d'effectuer une passe lorsque l'adversaire est incapable de se rendre à l'endroit pour bloquer la rondelle, dit Murray. « Nous sommes très bon à ce niveau. »

Redden est revenu au jeu le 17 décembre contre Toronto après une blessure au genou. Il a parlé de son retour.

« En général, je me sens bien. Le match contre Toronto était un bon moment pour effectuer un retour (Ottawa a gagné 8-2). C'était une bonne partie pour nous. »

Spezza : au jour le jour
Le centre Jason Spezza a patiné brièvement mardi après que ses coéquipiers eurent quitté la glace à la fin de la pratique. Avant de se lancer sur la patinoire, il a parlé de son élongation musculaire à la poitrine.

« Ma condition s'améliore lentement et mon cas est évalué au jour le jour. C'est toujours frustrant de rater des matchs mais il faut que la guérison s'effectue de façon appropriée. »
Murray ne croit pas que Spezza sera en uniforme mercredi contre la Caroline.

« J'espère qu'il y aura une bonne amélioration au cours des prochains jours. Je ne crois pas qu'il pourra jouer (contre la Caroline). »

Spezza a raté trois matchs depuis qu'il a subi sa blessure le 20 décembre contre les Canadiens de Montréal.

Chris Neil a aussi manqué la pratique de mardi en raison d'une gastro-entérite. Martin Havlat et Brandon Bochenski demeurent toujours sur la liste des blessés (épaule).

Les efforts de Chris Kelly récompensés avec plus de temps de glace
L'attaquant recrue des Sénateurs Chris Kelly a disputé près de 17 minutes de jeu contre les Rangers de New York, lundi soir. C'est une récompense directe pour ses récents efforts.

« Il a mérité ce temps de glace supplémentaire, a dit Murray. « Son jeu s'est beaucoup amélioré. Il voit très bien le jeu avec ou sans la rondelle. Il couvre bien son joueur aussi, c'est un autre aspect qu'il a amélioré. »

Que ce soit pour marquer un but, pour tuer des punitions ou pour distribuer des bonnes mises en échec, Kelly continue de travailler fort pour conserver son poste dans la LNH. Avec les blessures qui affligent certains joueurs des Sénateurs, la tâche du joueur recrue a augmenté.

« Les blessures font partie du jeu et j'essais de profiter des occasions qui se présentent, affirme Kelly. Je veux bien jouer, travailler fort et de continuer de prendre confiance. Au début du camp d'entraînement, on m'avait dit qu'il y avait un poste sur le 4ème trio. Je suis venu dans le but de faire l'équipe. Plus je joue, plus je gagne en confiance. J'espère que cela va continuer. »

Lundi, Kelly est entrée violemment en collision avec le joueur vedette des Rangers, Jaromir Jagr. À 6', 195 livres, Kelly ne nie pas qu'il a été ébranlé après avoir heurté un Jagr à 6'3, 245 livres.

« Je suis retourné au banc et (Ray) Emery a dit : Il est imposant, n'est-ce pas?, a dit Kelly en riant, mardi. Il n'y avait pas de place pour aucun d'entre nous. La plupart du temps, tu peux espérer contourner quelque part, mais pas cette fois. »

 

En voir plus