Skip to main content
Site officiel des Sénateurs D'Ottawa

Nouvelles des Sénateurs

Le capitaine souhaite aider les siens

par Rob Brodie / Ottawa Senators
Le navire est encore loin de la dérive.


Mais les Sénateurs d’Ottawa pourraient devoir manoeuvrer sans l’aide de leur capitaine Daniel Alfredsson, afin de tenter de se sortir de ce début de léthargie.

Les Flyers de Philadelphie, une formation grandement améliorée, seront les visiteurs à la Place Banque Scotia samedi soir (19 h, CBC, 104,7 FM) pour se mesurer aux Sénateurs, qui ont subi deux revers d’affilé pour la première fois cette saison et qui ont une fiche de 3-3-1 à leurs sept dernières rencontres. Reste à voir si Alfredsson, qui s’est étiré un muscle à l’aine lors du match de jeudi qui s’est soldé par un revers en fusillade contre les Penguins de Pittsburgh, sera de retour pour affronter les Flyers.

« S’il y a encore de l’amélioration (samedi), je vais tenter de patiner et je verrai par la suite, a déclaré Alfredsson vendredi matin. Actuellement, ce n’est pas si pire que ça. J’ai pu effectuer plusieurs types de mouvements aujourd’hui. J’ai hâte de voir comment je vais me sentir demain. »

Alfredsson s’est étiré un muscle de l’aine pendant la période de prolongation du match de jeudi, ce qui explique pourquoi il n’a pas pris part aux tirs de barrage.

« J’ai senti des raideurs en troisième période et lorsque j’ai tenté une attaque, il y avait de la douleur à la région de l’aine », dit-il.

Le capitaine demeure confiant qu’une journée de repos pourrait lui permettre de revenir au jeu contre les Flyers.

« Si je suis prêt, je vais jouer, a dit Alfredsson. Il faudra attendre à demain. »

Inutile de demander à quel point les Sénateurs pourraient être affectés en affrontant les Flyers sans leur leader, qui dispute possiblement le meilleur hockey de sa carrière.

« Nous croyons qu’il est le meilleur joueur de ligue jusqu’à présent cette saison, a déclaré l’ailier Dany Heatley. S’il devait s’absenter, d’autres joueurs devront prendre la relève comme à d’autres occasions précédemment. »

L’entraîneur-chef John Paddock espère que le centre Randy Robitaille pourra reprendre du service, lui qui a raté les deux derniers matchs en raison d’une blessure à une main. L’attaquant Patrick Eaves est aussi absent pour une période indéterminée à cause d’une dislocation de l’épaule.

« Il faudra certainement prendre une décision demain matin », a déclaré Paddock à propos du statut de Robitaille. « J’espère qu’il sera là car il était si près d’un retour (jeudi), il avait participé à l’échauffement. Il faudra savoir demain matin afin de nous permettre de faire des ajustements s’il devait s’absenter. »

Malgré les récentes difficultés en défensive des Sénateurs, qui ont accordé deux avances de deux buts aux Penguins, la principale inquiétude demeure la discipline. Plus spécifiquement, le trop grand nombre de pénalités.

« Je n’aime pas voir mes joueurs écoper de pénalités loin de notre filet », a déclaré Paddock au sujet du revers de jeudi. « Il reste que lorsqu’un joueur met son bâton à la taille de quelqu’un, c’est une pénalité … il faudra que les choses s’améliorent. »

Alfredsson ajoute : « Notre plus grosse préoccupation est les pénalités. Nous nous compliquons la vie. Non seulement nous donnons des munitions à l’adversaire mais nous cassons notre propre rythme. Certains joueurs n’obtiennent pas ainsi suffisamment de temps de glace et cela nous fait mal. »

Ceci dit, avec une fiche de 16-4-1, les Sénateurs demeurent toujours confortablement au sommet du classement de l’Association de l’Est. Toutefois, il faut éviter de s’asseoir sur ses lauriers.

« Nous avons fait de belles choses pour en arriver à une telle fiche, mais il ne faut pas se laisser enliser parce que le calendrier est plus exigeant et que des joueurs-clés manquent à l’appel, a dit Paddock. Je sais que nous sommes dans une position confortable au classement et je pense que nos joueurs vont bien répondre à l’adversité avec Alfie … Je crois que nous allons démontrer un effort solide et responsable demain. »

Martin Gerber sera de retour devant le filet des Sénateurs. Il reste environ 150 billets pour ce match.

En voir plus